(photo Millésima)
(photo Millésima)

Alors que la campagne présentait des signes de ralentissement ces dernières semaines, le retour des marchands et des propriétaires bordelais de Vinexpo Hong Kong, semble sonner l’heure des sorties massives et des marques les plus connues.

Si Carruades de Lafite, le second vin de Château Lafite Rothschild, est sorti pendant cette fameuse session asiatique à 135€, un prix inchangé par rapport à 2016, et connait déjà une petite spéculation, les autres marques médocaines sont commercialisées pour la plupart avec des baisses.

Château Gruaud Larose baisse de 2% (51,75€), Château Durfort-Vivens de 6% (37,20€), Château Lafon-Rochet s’échange à 36€ PRC (-12%), Château d’Issan diminue de 10% à 49€ PRC tandis que Château Brane-Cantenac s’échange à 54,60€ PRC, une baisse de 9%.

Les références les plus attendues sont en baisse comme Château Calon Ségur à 70€ PRC (-4%), le Marquis de Calon à 21€ (-3%), Château Rauzan-Ségla à 61,60€ (-12%), Château Giscours à 48,30€ PRC (-7%), Château Grand-Puy Lacoste à 61,60€ qui recule de 12% tandis que la palme de la baisse revient à Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande (-25%) à 106€ PRC.

Côté rive droite, le domaine du Prince de Luxembourg, Château Quintus suit la tendance et baisse de 5% à 91€, Château Petit-Village se contracte de 12% à 58,50€ PRC, Château Feytit-Clinet diminue de 15% à 42€ ex-negoce, Château Berliquet, récemment racheté par la famille Wertheimer, souhaite marquer sa différence et augmente lui de 11% à 35€ PRC tandis que Château Canon, détenu également par les frères Wertheimer, baisse de 8% à 66€ PRC.