© Millésima
© Millésima

Propriété mythique de la Rive Droite de Bordeaux, Château Cheval Blanc vient de mettre sur le marché son millésime 2019 en primeurs. Le prix est en baisse de près de -30% par rapport au millésime 2018. À suivre aussi : les sorties de Petit Cheval et de Château Quinault L’Enclos. Découvrez en exclusivité les notes de Terre de Vins.

On ne présente plus Château Cheval Blanc, 1er Grand Cru Classé ‘A’ historique de Saint-Émilion, terroir atypique flirtant avec Pomerol, propriété de Bernard Arnault menée de main de maître par l’élégant Pierre Lurton et sa talentueuse équipe – à commencer par le directeur technique Pierre-Olivier Clouet. Avec Cheval Blanc, on n’est plus seulement dans le vin, on met un pied dans le mythe, ce qui pourrait être fort intimidant. Pourtant, en échangeant avec celles et ceux qui conduisent ce vignoble de 39 hectares, ce qui marque, ce n’est pas le luxe, c’est l’application extrême, l’implication vigneronne et la soif d’excellence qui motivent chaque membre de l’équipe pour signer, chaque année, non pas le meilleur vin du monde, mais “le meilleur Cheval Blanc”, authentique et identitaire.

Depuis quelques années, le style de Cheval Blanc se précise sans cesse, toujours fidèle à l’ADN de la propriété (“Cheval” a toujours été davantage un vin de finesse que de puissance) mais avec une définition toujours plus extrême, “au pixel près”. À cet égard, le millésime 2018 représentait une forme d’apothéose. Qu’en est-il du 2019 dégusté en primeurs ?

Un prix en baisse de -30%

Avant de découvrir ci-dessous le commentaire et la note de la rédaction de Terre de Vins, examinons tout d’abord la mise en marché de ce millésime, intervenue ce matin. Cheval Blanc s’inscrit dans la tendance de ce début de campagne avec un signal (très) fort : le 2019 sort au prix de 370 € revente négociant, contre 528 € pour le 2018. Ce qui équivaut à une baisse de près de -30% ! Et si l’on veut une comparaison spectaculaire : le prix est en recul de -55% par rapport à celui du millésime 2010.

Pour le consommateur, on se situe à un prix de 420 € HT par bouteille, contre 620 € HT pour le 2018. Dans la foulée, Petit Cheval (le second vin de la propriété) est à 140 € HT. La – très – bonne affaire est Château Quinault L’Enclos, grand cru classé piloté par les équipes de Cheval Blanc, en progrès constant et sorti à 28 € HT – prix identique au 2018. Si vous cherchez un achat malin en primeurs, en voici indéniablement un !

EXCLUSIF – notes et commentaires de Terre de Vins

Château Cheval Blanc 2019, 1er Grand Cru Classé ‘A’ – Saint-Émilion
98-99

Assemblage 58% merlot, 34% cabernet franc, 8% cabernet sauvignon. Contrairement à ce que les idées reçues sur le millésime pourraient laisser attendre, Pierre-Olivier Clouet défend “une grande année à merlot”. Le nez est profond et précis, caressant, élancé, dynamique. Très bel éclat sur le petit fruit rouge et noir (framboise, mûre) mais rehaussé par les notes florales typiques de Cheval, la rose et la violette. La bouche est remarquable de texture et de souplesse. Cheval Blanc 2019 n’est pas un vin qui en impose par sa puissance ni par sa verticalité, c’est un vin en “3D”, subtil, qui tapisse, s’étire, s’insinue, déploie sa matière soyeuse et tactile avec beaucoup de grâce. Un vin en dentelle, à la concentration étincelante, où tanins et acidité se relaient ad libitum. Le corps du vin, en suspension, aérien, est soutenu par une fraîcheur aux accents presque marins, jusqu’à la finale salivante et désaltérante. Bien que sans doute plus “franc du collier” et déployant moins de facettes que le 2018 qui appelait tous les superlatifs, ce 2019 est encore un très grand Cheval Blanc.

Petit Cheval 2019 – Saint-Émilion Grand Cru
95-96

56% merlot, 44% cabernet franc. Un Petit Cheval représentant 6% de la production de la propriété sur ce millésime, et qui affiche un profil encore plus “cabernet franc” que son grand frère. Nous avons un nez très frais, au parfum délicat et tonique, où le menthol affleure derrière le fruit à point. Bouche d’une grande netteté, précise, mordante, construite sur la tension, un bel équilibre entre juteux et croquant. De la race, de l’allonge, et une finale désaltérante, signée par de fins amers. Beau potentiel de garde.

Château Quinault L’Enclos 2019 – Saint-Émilion Grand Cru
94

La très bonne surprise, et sans aucun doute l’une des bonnes affaires de ce millésime. Le vignoble de Quinault arrive à maturité après de longues années de travail, et bénéficie de toute l’attention des équipes de Cheval Blanc. Le nez est d’abord explosif de fruit, très expressif, on a l’impression de plonger dans un panier du verger où domine la cerise juteuse. L’aération déploie de jolies notes florales et des touches réglissées. La bouche, sans déployer une énorme matière, est centrée, juteuse, gourmande, d’une jolie densité, portée par une bonne fraîcheur et des tanins élégants. Finale gourmande, jolie persistance. 74% merlot, 12% cabernet franc, 14% cabernet sauvignon.

Retrouvez à partir de cette semaine dans les kiosques le dossier Primeurs dans le numéro collector de Terre de Vins. 400 vins du millésime 2019 dégustés en exclusivité.