Créée en 2000 par Jean-Claude Mas, l’entreprise aligne aujourd’hui 15 propriétés sur plus de 800 hectares au total depuis son vignoble historique de Montagnac en passant pas Pézenas, les Grès de Montpellier, Terrasses du Larzac, Limoux, Boutenac et pointe jusqu’en Roussillon. Une succès story qui s’exporte à 90 % et s’égrène dans 72 pays.

Du plaisir en trois couleurs avec la gamme L’Artisan en IGP Pays d’Oc avec une stratégie de prix très serré (moins de 10 €) où la carte cépage joue à fond. Un chardonnay gourmand et généreux, un pinot noir aromatique avec un profil aérien, un grenache noir à l’équilibre tendre. Une fois équipé pour l’apéro, on passe à un contenant exclusif, la flûte gothique développée avec Véralia, pour une gamme où se rencontrent cépages et assemblage dont un rosé Jardin des Roses (syrah, grenache gris et cinsault) en AOP Languedoc avec la rose Traviata ornant l’étiquette : un profil tout méditerranéen.

Démarche identitaire avec Ma Clairette au succès grandissant sur le marché britannique mais bientôt en rayons en France, un cépage implanté dans son fief historique d’Aspiran : sa dégustation fait (re)découvrir ce cépage ancien et patrimonial, un profil floral minéral, droit et net.

Pour compléter cette offre formatée pour la grande distribution, Le Grand Pioch, viognier 2020 en IGP Pays d’Oc confirme le goût de Jean-Claude Mas pour des viogniers riches.

Sur les domaines, on retrouvera chez les cavistes et sur le circuit traditionnel, en Roussillon, le rosé du domaine de Lauriga, un grenache gris en IGP Côtes catalanes (moins de 7 €) doté d’une belle robe pétale, un nez fin et un palais réussi sur les effluves de zestes et de rose. Sur ce dernier domaine, dès la fin du printemps, l’offre œnotouristique démarre avec des formules de découverte du terroir (quad), évènements musicaux et ouverture de trois beaux gîtes.