À Limoux, pendant le week-end des Rameaux, le carnaval croise Toques et Clochers, la festive vente aux enchères des vins AOC Limoux blanc. Cette 27ème édition 2016, pour le clocher de Pomas, a été présidée par Arnaud Donckele chef du restaurant La Résidence de la Pinède à Saint-Tropez, triplement étoilé en 2013 et le sommelier Fabrice Sommier, du restaurant Georges Blanc à Vonnas, Meilleur Ouvrier de France et Master of Port.

Dimanche 20 mars, 80 fûts, 20 caisses de 60 bouteilles d’AOC Limoux blanc « Les Clochers » de Sieur d’Arques et 4 lots de pupitres de 120 bouteilles et d’un mathusalem, AOC Crémant de Limoux, cuvée Didier Goessens ont été adjugées pour 445 800 €, une progression de 26% sur l’an passé.

L’événement Toques et Clochers date de 1990. La Cave des Vignerons du Sieur d’Arques récoltait les fruits de stratégie de qualité des années 1980 : plantation de chardonnay qui se plait sur ce terroir aux influences atlantiques et méditerranéennes, sélection parmi 3800 parcelles, pour obtenir des crus aussi distincts que les Clos et Châteaux ailleurs. L’image de Limoux était historiquement liée à la bulle – crémant et blanquette. Il fallait un coup d’éclat pour faire connaître et apprécier ce blanc tranquille. Le directeur de la cave et son œnologue, revenant en voiture de la vente des hospices de Beaune, voient l’horizon ponctué de 42 clochers. L’idée s’impose : une grande vente aux enchères pour les restaurer, mettant à l’honneur, chaque année, un clocher différent, mobilisant village et bénévoles pour l’accueil et les animations festives. Un chef trois étoiles, rejoint par sommelier d’excellence, préside l’ensemble, parce que ces vins sont taillés pour la haute gastronomie. Ainsi est née, y a presque 30 ans, l’une des premières manifestations oenotouristiques du Languedoc. Depuis la fréquentation, familiale et régionale, comme internationale et touristique, ne cesse de progresser : 35000 personnes en 2015 (étude agence de développement touristique de l’Aude) pour 10 000 habitants à Limoux.

L’édition 2016 est marquée par la nouveauté : dégustation des crus mis en vente au Château de Flandry, entouré par les rangs de vigne des chefs et sommeliers. Sous son préau, la vente aux enchères d’anciens millésimes de la vinothèque de la Cave Sieur d’Arques au profit de sa restauration. Sous le chapiteau blanc, l’espace dégustation des 42 “Clochers” en vente est organisé par terroirs, et un carré « pédagogique », imaginé et animé par les sommeliers Midi Pyrénées Languedoc Roussillon, présente les expressions des 4 terroirs : riche Méditerranée, puissant et floral Autan, intense Océanique et minéral Haute Vallée.

Le millésime 2015, à la concentration prometteuse de millésime de grande garde, a soutenu les enchères (avec un prix moyen des fûts à 5128 €). La France et l’international se sont partagé les 104 lots à la vente avec une large distinction pour les Pays-Bas (21 lots, un seul acheteur, Gilles Faelens pour la société Bacchantes Wijnimport à Gouda, Pays Bas) puis Etats-Unis, Belgique et Australie et avec 6 lots chacun. Pour des tables toquées très loin des clochers limouxins.