Entre le hors-série Œnotourisme de printemps et le hors-série Sud qui sortira en kiosques à l’automne, on profite de l’été pour parcourir le Languedoc-Roussillon en sortant des sentiers battus. Sportif ou fan de musique, féru d’histoire ou aventurier, en amoureux ou en famille, à la mer ou au vert, chacun peut trouver son coup de cœur sur un domaine.

Épisode 3 : C comme Château !
Les châteaux du vin en Languedoc-Roussillon, certes moins connus que leurs cousins bordelais, racontent la longue histoire de la vigne dans la région. Elle a apporté la prospérité, permis de bâtir de somptueuses demeures. Voici trois châteaux de rêve en matière d’architecture et de paysages.

11 – Château de Pennautier, en majesté
Dans l’Aude, en Cabardès, le château de Pennautier est le cœur des domaines Lorgeril, grande maison familiale depuis 1620, dirigée depuis 1987, par la dixième génération, Nicolas et Miren de Lorgeril. Ce “Versailles languedocien”, classé monument historique, est aussi un pôle d’œnotourisme abouti, récompensé par un grand prix d’or aux premiers Trophées de l’Œnotourisme de Terre de Vins, en catégorie Architecture et paysages. Le château présente ses œuvres d’art, son parc, ses vignobles et chais, dans un parcours complet, à prolonger dans les gites, le restaurant et la boutique. Il s’anime de nombreux rendez-vous culturels : concerts, temps des jardins, journée du patrimoine, pique-nique.
11 610 Pennautier, www.lorgeril.wine

34 – Château de Flaugergues, folie citadine
Folie montpelliéraine, propriété de famille depuis 320 ans, le château viticole de Flaugergues, à Montpellier, repose entre les mains de Henri et Brigitte de Colbert. Ils développent, depuis 30 ans, un œnotourisme aux multiples facettes, médaillé d’argent par les Trophées des Vignobles d’Occitanie 2019 en catégorie Dynamique Territoriale. Des visites découverte-dégustation permettent de passer dans les coulisses des jardins, du château XVII° avec son spectaculaire escalier et son mobilier d’époque et des chais. On peut aussi s’attabler au restaurant Folia et venir pour les soirées afterworks, des balades musicales et costumées, des pique-nique dans le parc.
34000 Montpellier, www.flaugergues.com

11 – Château de Paraza, au bord du canal
Le château de Paraza, construit en 1612, fut la demeure de Paul Riquet lors de la construction du Canal du Midi. Depuis 2005, il revit sous l’impulsion du projet familial d’Annick et Pascal Danglas et de leurs trois enfants. Ils développent l’œnotourisme en proposant la « vie de château » dans des suites historiques, avec des visites, dégustations et un bar à tapas de mai à octobre, des diners au caveau en fin de semaine en été. Toute l’année est animée avec des apéros et des concerts.
11200 Paraza, www.chateau-de-paraza.com

34 – Château de l’Engarran –féminin et montpelliérain
En 1632, Henri de l’Engarran bâtit une métairie entourée d’un vignoble de 9 ha. Elle deviendra une des plus remarquables folies de Montpellier, classée Monument Historique. Depuis 1924, 3 générations de vigneronnes se sont succédées, aujourd’hui Diane Losfelt mène avec brio le vignoble et son château. Elle multiplie, en 2019, les animations originales : en plus de la visite en costume pour les journées du patrimoine, les folies du jeudi explorent des accords mets et vins du domaine avec des food-trucks invités et le domaine a organisé en juin un « escape game ». Et toutes les formules de visite combinent heureusement l’histoire et les vins de l’Engarran .
34880 Lavérune, www.chateau-engarran.com