Accueil Actualités [Vacqueyras] La Terre des Ondines, un projet éco-participatif

[Vacqueyras] La Terre des Ondines, un projet éco-participatif

Auteur

Marie-Pierre
Delpeuch

Date

03.12.2022

Partager

Jérémy Onde a le dessein que son domaine Les Ondines, en conversion biodynamique, devienne autonome et auto-suffisant en énergie. Avis aux investisseurs pour l’aider dans cette entreprise.

Vigneron-berger, tel se définit Jérémy Onde. À l’approche de ses 50 ans, il compte bien réaliser son rêve ultime, que son domaine des Ondines soit autonome. Pour cela, et pour boucler son budget, il fait appel aux investisseurs via Fundovino, une plateforme de financement participatif spécialisée dans le monde du vin.

Si le projet « La Terre des Ondines » trouve sa source en 2021, quand débute la conversion en biodynamie, le vigneron a déjà posé ses jalons dès la reprise du domaine familial de 56 hectares (deux tiers sont en AOC Vacqueyras). Sa démarche a débuté avec la création de la cave, la conversion bio et la constitution d’un troupeau de 90 têtes de Mérinos qui pâturent dans ses vignes de novembre à mi-avril. « Cela évite deux passages de tracteur, donc le tassement des sols et apporte un engrais naturel », explique t-il. Le hangar qui va les accueillir aura une toiture en panneaux photovoltaïques et l’éolien complétera le dispositif d’autosuffisance en énergie. Foin, semences pour l’enherbement, agroforesterie, Jérémy Onde tient à préserver l’équilibre de ses sols et son terroir. Son objectif ultime est de faire ses propres plans avec ses vieilles vignes.

Le passage à la biodynamie induit l’achat de matériels. Ainsi, Jérémy Onde souhaite utiliser l’eau de pluie pour ses préparas. Récupération, contenants de stockage, recyclage pour l’utilisation au chai, par exemple pour le nettoyage à la vapeur, font partie du projet. De même, afin d’éviter l’installation d’une climatisation dans la cave naturellement isolée car semi-enterrée, il souhaite créer une tonnelle bioclimatique naturelle.

Pour finaliser ce beau projet et réduire son endettement bancaire global, le vigneron a fait appel à Fundovino. Ainsi, les investisseurs soutiennent Jérémy en achetant des actions d’une société foncière, au prix de 2 860 € l’unité. En contrepartie, ils reçoivent chaque année en dividende des bouteilles en AOC Vacqueyras. Puis, entre la 5 ème et la 15 ème année, Jérémy rachète l’action avec une plus-value calculée en fonction de l’évolution du prix de la terre. Celui-ci ayant progressé de 35 % sur les 10 dernières années, cet investissement s’annonce d’ores et déjà fructueux. Clients, amis, entreprises ont répondu à l’appel, la moitié des parts ont été souscrites depuis septembre.

domaine-les-ondines.net
fundovino.com