Worldsom, l’académie internationale de sommellerie inaugurée cette année à Bordeaux, organisait hier soir sa première remise de diplômes à la CCI. En présence de Paolo Basso, Meilleur Sommelier du Monde 2013.

Ils étaient onze. Onze candidats venus de neuf pays, composant la première promotion de Worldsom, l’académie internationale de sommellerie inaugurée cette année à Bordeaux. Après dix semaines de cours et quatre semaines de stage en propriété ou dans des restaurants étoilés, huit d’entre eux seulement ont obtenu le premier Worldsom Magister. La cérémonie de remise de prix avait lieu hier soir à la CCI de Bordeaux, en présence de Paolo Basso, Meilleur Sommelier du Monde 2013.

Monsieur Basso n’était pas la seule « bonne fée » à se pencher sur le berceau de cette première promotion de Worldsom. Gérard Basset, Meilleur Sommelier du Monde 2010 (et partenaire de longue date de « Terre de Vins ») a parrainé et accompagné les apprentis sommeliers tout au long de leur formation, et d’autres grandes figures comme Philippe Faure-Brac (Meilleur Sommelier du Monde 1992), Serge Dubs (Meilleur Sommelier du Monde 1989) ou Richard Bernard (Meilleur Sommelier de France 1996) faisaient partie du comité pédagogique.

Sur les traces de Basset et Basso ?

Les huit jeunes diplômés viennent d’horizons très différents : Esther Bertrand du Gabon, Nikki Kim de Corée du Sud, Isaac Liu Ka Shek de Hong Kong, Xavier Momein et Guillemette de Castelbajac de France, Michiihito Higashihara du Japon, Welma Beukes d’Afrique du Sud, et enfin le Major de cette promotion, Andrea Loi, d’Italie. Très honoré et ému par cette distinction, ce dernier savoure le privilège « d’avoir travaillé avec des professeurs exceptionnels, très influents. De Denis Dubourdieu au maître de chai du château d’Yquem, de nombreuses personnalités du vin sont venues nous faire partager leur culture, leur vision. Sans oublier bien sûr de très grands sommeliers comme Gérard Basset ou Paolo Basso, présent aujourd’hui. A nous d’entrer maintenant dans l’univers de la sommellerie, de gravir les étapes, pour suivre leur exemple ».

A l’issue de la remise des diplômes, les huit jeunes sommeliers ont été intronisés à la Commanderie du Bontemps de Médoc, des Graves, de Sauternes et de Barsac, par Francis Boutemy du château Haut-Lagrange. Ils deviennent ainsi, de facto, des ambassadeurs des vins de Bordeaux dans le monde entier. Et il ne fait pas de doute que l’on recroisera leur chemin, lors des années à venir, dans les plus grands établissements internationaux.

M.D.