(photo : Jean-Yves Bardin)
(photo : Jean-Yves Bardin)

Pour la deuxième année, le Concours des vins Terre de vins a décerné en mai dernier ses médailles d’or et d’argent. Près de 1 500 échantillons venus de toute la France ont été dégustés à l’aveugle par un jury qui a récompensé 198 médaillés d’argent et 260 médaillés d’or. Parmi eux, la rédaction de Terre de vins a distingué 21 coups de cœur. 21 « super-champions » que nous vous présentons sur terredevins.com, au rythme d’un par semaine.

Clos des Quarterons – La Ferme des Fontaines 2019 (Biodynamie)
Saint-Nicolas-de-Bourgueil

Malgré sa jeunesse traduite par sa robe pimpante et brillante, il livre un nez intense de végétal noble, de réglisse fraîche, puis à l’aération des parfums floraux. Beaucoup de tendresse en bouche, un équilibre désaltérant, des tanins à grain fin, soyeux et tendres. En finale, on retrouve des saveurs réglissées et florales.
Avec un pigeon en cocotte.
10 €
Site internet
Ce commentaire est signé de la rédaction

La Ferme des Fontaines, des vins méthode nature
Clarifions d’abord la situation : la cuvée dégustée par Terre de vins a changé. Depuis le concours, Xavier et Agnès Amirault ont fait avancer leur projet et mis au point la commercialisation de leurs vins. Il y a donc ceux du Clos des Quarterons (sous appellation Saint-Nicolas de Bourgueil, Anjou et crémant de Loire) et, désormais à part, les deux cuvées de la Ferme des Fontaines (Saint-Nicolas de Bourgueil et Anjou blanc). A Saint-Nicolas de Bourgueil, le vignoble historique (depuis plus de 180 ans !) et familial des Amirault couvre 37 hectares travaillés en biodynamie. C’est le Clos des Quarterons. Dans cet ensemble, Xavier Amirault a décidé d’isoler 16 hectares pour en faire une ferme, « une vraie, avec de la polyculture et de l’élevage, des canards, des oies, des brebis et des carottes… » C’est la Ferme des Fontaines, dont six hectares seulement sont dédiés au vignoble. Déjà sous label Demeter pour la biodynamie, les vins de la Ferme des Fontaines seront certifiés, selon les millésimes, « vin méthode nature ». Xavier et Agnès Amirault font partie de la centaine de vignerons adhérents au jeune syndicat de défense des vins naturel, né en 2019. Un engagement qui va de pair avec la prise de risque de Xavier Amirault : « Démarrer une ferme, c’est un acte politique. Economiquement, au début, ce n’est pas viable. Mais nous visons à terme l’autonomie de la Ferme des Fontaines vis-à-vis du Clos des Quarterons. Nous voulons pouvoir dire : c’est possible ! » Le millésime rouge 2019, en vin méthode nature, est disponible au prix de 15 euros.