(photo : Leslie Xifre)
(photo : Leslie Xifre)

Pour la deuxième année, le Concours des vins Terre de vins a décerné en mai dernier ses médailles d’or et d’argent. Près de 1 500 échantillons venus de toute la France ont été dégustés à l’aveugle par un jury qui a récompensé 198 médaillés d’argent et 260 médaillés d’or. Parmi eux, la rédaction de Terre de vins a distingué 21 coups de cœur. 21 « super-champions » que nous vous présentons sur terredevins.com, au rythme d’un par semaine.

Maison Bruno Andreu – Cuvée Caramany 2017
Côtes-du-Roussillon-Villages-Caramany

Grand connaisseur de terroir, ce jeune négoce a déniché le potentiel exceptionnel du vignoble perché de Caramany, en pays catalan. Il se dévoile avec sa robe d’encre, son nez mêlant poivre et cassis écrasé, sa bouche onctueuse à la puissance maîtrisée. Cette bouteille montre que le soleil n’exclut pas l’équilibre. Sincère, terroir, soyeux, épatant !
Pour l’accompagner : tout ce qui vous fera plaisir.
20 €
Site internet
Ce commentaire est signé de la rédaction

Bruno Andreu, faiseur d’élixir
Vigneron depuis 18 ans, Bruno Andreu a créé il y a trois ans sa maison de négoce, basée à MontBlanc, au nord de Béziers, dans l’Hérault. Son ambition : élaborer des « perles rares », sans se restreindre à un terroir ou un cépage. « Je recherche avant tout des vins de grande qualité qui sortent de ce qu’on a l’habitude de boire », explique-t-il. Et le Languedoc donne matière à découverte. En rouge, grenache, syrah, carignan (et mourvèdre dans les assemblages) restent les cépages phares de la maison. Travaillant avec une vingtaine de viticulteurs avec la volonté de maintenir ces partenariats dans le temps, Bruno Andreu réalise les élevages dans son propre chai, d’une capacité de 250 barriques. Aux côtés de cuvées icônes comme Elixir (assemblage de syrah et de grenache produit à 40 000 bouteilles), les grands vins sont élaborés en quantité limitée, comme les cuvées Caramany (sous appellation Côtes du Roussillon Villages-Caramany) ou Pézenas (en appellation Languedoc-Pézenas), qui oscillent entre 3000 et 5000 cols selon les millésimes. La gamme Coquelicot (pinot noir, viognier ou syrah en monocépage) est certifiée bio. 85 % de la production part actuellement à l’exportation, cependant le marché français est en plein développement. Et si l’on n’a pas l’occasion de passer au drive mis en place à MontBlanc, la maison livre dans toute la France.