TOUTES NOS ADRESSES DANS LE VIGNOBLE

Découvrez les adresses saluées par le jury des Trophées de l'Œnotourisme et validées par la rédaction de Terre de Vins

Château du Taillan

Le Château du Taillan vous ouvre ses portes du lundi au samedi de 10h à 18h et le dimanche sur réservation. Dans le cadre idyllique du parc aux arbres centenaires, entouré de bois et de prairies, les visiteurs découvrent tout un patrimoine dans une atmosphère conviviale.Nous proposons différents types de visites : Visite Dégustation Découverte de la propriété des chais au cuvier, pour terminer par une dégustation de nos vins (rouge et blanc). Durée 45 minutes, tarif 10 € (12 € dimanche + jours fériés) Visite « Pas à pas » Découverte de la propriété depuis le cuvier avec dégustation de vin blanc puis passage dans les chais a n de déguster le vin rouge. Les vins se dégustent avec des abricots secs, des noix, du chocolat et du comté. Durée 1h30, tarif 15 € (18 € dimanche + jours fériés) Visite Gourmande Découverte de la propriété des chais au cuvier pour terminer par une dégustation de nos vins, accompagnée d’une planche de fromage et charcuterie. Durée 1h, tarif 18 € (22 € dimanche + jours fériés) Visite « Clefs de la cave » Découverte de la propriété des chais au cuvier, en passant par la cave personnelle de la famille Cruse. Les vins se dégustent avec des abricots secs, du chocolat, des noix et du comté. Durée 1h30, tarif 26 € (30 € dimanche + jours fériés) Nous avons crée une partie « concept-store » où l’on peut retrouver des objets oeno-insolites et des bijoux de la marque Argelouse (mugs, bijoux, savons…)
Bordeaux
Voir

CAVE DE CROUSEILLES

Situé en plein cœur des appellations Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh sur les départements des Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et le Gers, le village de Crouseilles est connu pour sa cave viticole et son château, véritable porteur du tourisme et de l’économie locale.Aujourd’hui la Cave de Crouseilles est une coopérative de proximité, fortement ancrée dans son territoire qui compte 14 salariés et 120 vignerons adhérents. Résolument tournée vers des projets éthiques tels que le respect de l’environnement (viticulture raisonnée, tracée, contrôlée), l’animation culturelle (Crouseilles fête l’été, la fête des vendanges, la soirée théâtre, cinéma dans les vignes, concert de musique classique, vendanges de l’hivernal, vendanges de la St Sylvestre), la mise en valeur du patrimoine local (vente aux enchères des Barriques d’Or au profit d’un projet de défense du patrimoine en Vic-Bilh) mais aussi et surtout l’intégration sociale. La raison d’être des Vignerons de la Cave de Crouseilles est de s’affirmer comme le « moteur » des appellations Madiran et Pacherenc, comme le promoteur d’une viticulture durable, et comme acteur local.
Sud-Ouest
Voir

CHÂTEAU CASTERA

Le Château Castera est une propriété viticole du Nord Médoc. Depuis 2010, la propriété est ouverte au public toute l’année avec 3 types de visites oenotouristiques. En 2018, les propriétaires ont décidé de créer un programme événementiel complet ainsi qu’un atelier de mixologie.Ainsi est né le concept “Estival du Château Castera” qui regroupe 6 événements qui ont lieu d’avril à septembre. Chaque événement a sa propre personnalité afin de faire découvrir la propriété sous des angles différents. La deuxième initiative originale concerne l’offre oenotouristique. Depuis 2018, atelier pour faire découvrir la mixologie aux visiteurs. Cet atelier est proposé du lundi au vendredi à 11h00 de mai à septembre. Pendant 45 minutes les participants apprennent à créer 2 cocktails à base de vin rosé de la propriété, ils apprennent également comment le rosé est produit et l’histoire des liqueurs utilisées dans les cocktails. A l’issue de cet atelier, les visiteurs repartent avec un livret de 8 recettes différentes.
Bordeaux
Voir
Trophées de l'Oenotourisme
Trophées de L'Oenotourisme

Les trophées de l'oenotourisme
Découvrez tous les lauréats et inscrivez-vous
pour participer à la prochaine édition.

Inscrivez-vous
Ils s'engagent à nos côtés pour promouvoir l'œnotourisme en France

Actualités


Oenotourisme

 —  Voir toutes les actualités

Champagne pour les soignants !

Le Syndicat général des vignerons (SGV) a organisé une grande collecte pour le personnel soignant. Au total ce sont 600 producteurs qui se sont mobilisés, réunissant 5000 bouteilles, en provenance des quatre départements de l’Appellation. Elles seront remises aux unités début juin.Si on remonte le fil de l’histoire, ce n’est pas le premier don que la Champagne fait au corps médical. En 1914 déjà, la profession, souhaitant participer à l’effort de guerre, avait offert 11.000 demi-bouteilles à la Société de la Croix rouge, pour réconforter les blessés. On considérait aussi à l’époque le champagne comme un produit thérapeutique et un élément indispensable de la pharmacopée. De nombreux médecins le recommandaient dans les suites opératoires ! L’intention ici est évidemment différente. En dépit des rumeurs qui se sont répandues au début de la crise, le champagne n’a malheureusement aucun effet prouvé sur le coronavirus, du moins pas plus que la chloroquine… On a questionné avec raison les malades sur leur consommation de tabac, avec des résultats surprenants, on a sans doute oublié de le faire pour le champagne. Pour Maxime Toubart, président du SGV, il s’agit de remercier “l’engagement de l’ensemble de la profession médicale, ces femmes et ces hommes qui œuvrent au quotidien à la santé de chacun et qui font preuve de dévouement et de générosité”. Et comme le champagne est d’abord un vin de célébration, les soignants pourront ainsi fêter dignement leur réussite : le coronavirus n’a pas disparu, mais il est certain que sans leur travail acharné, l’épidémie aurait pu être beaucoup plus meurtrière.
Société
Lire la suite

Sorties Primeurs 2019 : Pontet-Canet donne le ton

Après quelques premières sorties discrètes en début de semaine, la campagne Primeurs 2019 à Bordeaux vient de connaître son premier coup d’accélérateur ce matin avec la mise en marché de Château Pontet-Canet, 5ème Grand Cru Classé 1855 (Pauillac). Le ton est donné.Sévèrement bousculée par la pandémie de covid-19 qui a provoqué l’annulation de la Semaine des Primeurs début avril, la campagne de mise en marché du millésime 2019 à Bordeaux promet d’être inédite à plusieurs égards. Alors que les professionnels dégustent le millésime de façon éparpillée depuis le début du confinement (la rédaction de Terre de Vins a mis en place un dispositif exceptionnel en vue d’un numéro collector à sortir début juin, voir plus bas), certains n’attendent pas de voir sortir les premières notes et dégainent déjà. C’est le cas du Château Pontet-Canet, 5ème Grand Cru Classé 1855 (Pauillac). La propriété en biodynamie d’Alfred Tesseron, qui a fait parler d’elle ces dernières semaines suite au départ de son directeur Jean-Michel Comme remplacé par Mathieu Bessonnet, est annoncée au prix acheteur de 68 € HT (source) ou plus exactement 58 € HT “ex-négociant”, ce qui représente une baisse significative par rapport au millésime 2018, sorti à 98 € HT il y a un an. Cette diminution du prix de 31% pour un Grand Cru Classé 1855 va-t-elle donner la tendance du marché pour le millésime 2019 à Bordeaux ? Si c’est le cas, il est indéniable que ce 2019 va être riche en bonnes affaires pour les amateurs. Les prochaines sorties seront à suivre de près dans les jours à venir. En début de semaine, ce sont quelques jolies pépites qui ont ouvert la campagne : Château d’Arsac, Cru Bourgeois Exceptionnel (14 € HT), Château Lanessan en Haut-Médoc également (10,40 € HT), Clos Manou en Médoc (17,30 € HT) ou encore Château Haut-Bergey en Pessac-Léognan (14 € HT). Tous les prix sont à la baisse d’au moins 20% par rapport au millésime 2018. EN BONUS “Un dossier spécial Terre de vins” Pendant cette période de confinement, “Terre de vins” a mené, comme promis, “sa” campagne primeurs. Près de 400 propriétés ont été dégustées au cours d’un marathon express qui prend fin ce mercredi avec les Grands crus classés de Saint-Emilion. “L’adhésion des propriétés à ce projet a été considérable, confie Rodolphe Wartel, directeur du magazine. C’est aussi le signe, pour ces propriétaires, que la vie ne doit pas s’arrêter, qu’ils ont envie de prendre une part de voix et qu’ils sont fiers du millésime 2019”. Ces dégustations se sont faites à huis clos dans des propriétés-relais qui ont, avec une bienveillance que nous remercions à nouveau, accepté le dépôt de dizaines d’échantillons. Nos abonnés découvriront dès la semaine du 8 juin un numéro collector où près de 400 grands vins de Bordeaux auront été dégustés, sous la direction de Sylvie Tonnaire, rédacteur de chef et Mathieu Doumenge, rédacteur en chef adjoint. Un numéro qu’aucun autre magazine au monde n’aura réalisé, dans ces conditions si singulières et… historiques.
Business
Lire la suite

Minervois : le beau geste solidaire du Domaine Pujol

Pour faciliter la reprise de ses partenaires restaurateurs, le Domaine Pujol, à Saint-Frichoux dans l’Aude, a décidé de faire un geste solidaire en offrant une caisse de sa toute nouvelle cuvée Marins d’Eau Douce pour toute commande passée avant le 8 juin. L’exploitation familiale a aussi profité du confinement pour enclencher une nouvelle dynamique : travaux intenses à la vigne, revue complète des habillages et des cuvées et décision de passer en bio. Tour d’horizon. Sur les contreforts de la montagne Noire, face à la Méditerranée, le domaine Pujol et ses 140 hectares font partie de l’histoire du Minervois. C’est aujourd’hui la 5e génération qui entretient la tradition familiale : générosité, solidarité et modestie. Et c’est en pleine crise du coronavirus que Stéphanie et Emmanuel, les deux cousins, ont décidé de donner le change à une autre profession en souffrance pendant la crise : les restaurateurs. “On sait que la restauration a énormément souffert depuis deux mois et au moment où leur activité devrait reprendre, on doit être dans les starting-blocks, explique Isabelle Courbet, la directrice commerciale, arrivé en février dernier. Au moment d’ouvrir, il faut leur dire qu’on est là, qu’on est derrière eux et qu’on a besoin d’eux.” Dans les faits, le domaine a décidé de faire un geste commercial, un engagement fort envers une profession essentielle à leur survie. Pour toute commande d’un partenaire restaurateur avant le 8 juin, un carton de la toute nouvelle cuvée Marins d’Eau Douce sera joint gratuitement à la livraison. “C’est un IGP Pays d’Oc délicieux, fruité, accessible et agréable à boire qui se décline dans les trois couleurs, précise la directrice commerciale. Cela leur permettra par exemple d’offrir le Verre de l’Amitié à leurs 30 premiers clients !” Une nouvelle dynamique Dans le même temps et, profitant du calme relatif au confinement, les salariés du Domaine Pujol ont mis les bouchées double pour enclencher un nouvel élan. Des travaux intenses ont été menées à la vigne, les habillages et les cuvées ont été revues (outre Marins d’Eau Douce, la cuvée “Mercredi 12h30” a été lancée, un AOC Minervois décliné en rouge et rosé) et la décision de passer en bio a été officiellement actée. “Cela fait déjà plusieurs années que le domaine a engagé une démarche vertueuse, ajoute Isabelle Courbet. La famille Pujol a toujours été partisane de pratiques biologiques et écologiques et elle n’y voit que des avantages.” En ce qui concerne les activités oenotouristiques, c’est un peu le flou. Les traditionnelles balades vigneronnes estivales (mini-randonnée d’une heure à l’issue de laquelle les participants sont conviés à un repas de fête) sont en suspens. Comme beaucoup de vignerons, les Pujol attendent le feu vert du gouvernement pour relancer la machine. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du domaine : www.domainepujol.com
Terroirs et Vignobles
Lire la suite