TOUTES NOS ADRESSES DANS LE VIGNOBLE

Découvrez les adresses saluées par le jury des Trophées de l'Œnotourisme et validées par la rédaction de Terre de Vins

Château du Taillan

Le Château du Taillan vous ouvre ses portes du lundi au samedi de 10h à 18h et le dimanche sur réservation. Dans le cadre idyllique du parc aux arbres centenaires, entouré de bois et de prairies, les visiteurs découvrent tout un patrimoine dans une atmosphère conviviale.Nous proposons différents types de visites : Visite Dégustation Découverte de la propriété des chais au cuvier, pour terminer par une dégustation de nos vins (rouge et blanc). Durée 45 minutes, tarif 10 € (12 € dimanche + jours fériés) Visite « Pas à pas » Découverte de la propriété depuis le cuvier avec dégustation de vin blanc puis passage dans les chais a n de déguster le vin rouge. Les vins se dégustent avec des abricots secs, des noix, du chocolat et du comté. Durée 1h30, tarif 15 € (18 € dimanche + jours fériés) Visite Gourmande Découverte de la propriété des chais au cuvier pour terminer par une dégustation de nos vins, accompagnée d’une planche de fromage et charcuterie. Durée 1h, tarif 18 € (22 € dimanche + jours fériés) Visite « Clefs de la cave » Découverte de la propriété des chais au cuvier, en passant par la cave personnelle de la famille Cruse. Les vins se dégustent avec des abricots secs, du chocolat, des noix et du comté. Durée 1h30, tarif 26 € (30 € dimanche + jours fériés) Nous avons crée une partie « concept-store » où l’on peut retrouver des objets oeno-insolites et des bijoux de la marque Argelouse (mugs, bijoux, savons…)
Bordeaux
Voir

CAVE DE CROUSEILLES

Situé en plein cœur des appellations Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh sur les départements des Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et le Gers, le village de Crouseilles est connu pour sa cave viticole et son château, véritable porteur du tourisme et de l’économie locale.Aujourd’hui la Cave de Crouseilles est une coopérative de proximité, fortement ancrée dans son territoire qui compte 14 salariés et 120 vignerons adhérents. Résolument tournée vers des projets éthiques tels que le respect de l’environnement (viticulture raisonnée, tracée, contrôlée), l’animation culturelle (Crouseilles fête l’été, la fête des vendanges, la soirée théâtre, cinéma dans les vignes, concert de musique classique, vendanges de l’hivernal, vendanges de la St Sylvestre), la mise en valeur du patrimoine local (vente aux enchères des Barriques d’Or au profit d’un projet de défense du patrimoine en Vic-Bilh) mais aussi et surtout l’intégration sociale. La raison d’être des Vignerons de la Cave de Crouseilles est de s’affirmer comme le « moteur » des appellations Madiran et Pacherenc, comme le promoteur d’une viticulture durable, et comme acteur local.
Sud-Ouest
Voir

CHÂTEAU CASTERA

Le Château Castera est une propriété viticole du Nord Médoc. Depuis 2010, la propriété est ouverte au public toute l’année avec 3 types de visites oenotouristiques. En 2018, les propriétaires ont décidé de créer un programme événementiel complet ainsi qu’un atelier de mixologie.Ainsi est né le concept “Estival du Château Castera” qui regroupe 6 événements qui ont lieu d’avril à septembre. Chaque événement a sa propre personnalité afin de faire découvrir la propriété sous des angles différents. La deuxième initiative originale concerne l’offre oenotouristique. Depuis 2018, atelier pour faire découvrir la mixologie aux visiteurs. Cet atelier est proposé du lundi au vendredi à 11h00 de mai à septembre. Pendant 45 minutes les participants apprennent à créer 2 cocktails à base de vin rosé de la propriété, ils apprennent également comment le rosé est produit et l’histoire des liqueurs utilisées dans les cocktails. A l’issue de cet atelier, les visiteurs repartent avec un livret de 8 recettes différentes.
Bordeaux
Voir
Trophées de l'Oenotourisme
Trophées de L'Oenotourisme

Les trophées de l'oenotourisme
Découvrez tous les lauréats et inscrivez-vous
pour participer à la prochaine édition.

Inscrivez-vous
Ils s'engagent à nos côtés pour promouvoir l'œnotourisme en France

Actualités


Oenotourisme

 —  Voir toutes les actualités

Dali prend ses quartiers d’été en Bourgogne

Le maître catalan est mis à l’honneur cet été dans le caveau des Vignerons des Terres Secrètes en Bourgogne. Une occasion unique de redécouvrir des œuvres issues d’une collection privée.“Je suis fou du chocolat Lanvin” disait le peintre surréaliste Salvador Dali dans une publicité restée célèbre. Il aurait pu ajouter, en agitant sa moustache tout aussi connue que lui, qu’il était aussi fou de vin. Lui qui aimait rappeler que celui « qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets » vouait une véritable passion pour la dive bouteille. Et il l’a d’ailleurs fait savoir au plus grand nombre en éditant un ouvrage extraordinaire, Les vins de Gala, qu’il a co-écrit et surtout illustré par 140 dessins originaux. Retrouver le maître dans une exposition au sein d’une structure viticole est donc loin d’être incongru. D’autant que les Vignerons des Terres Secrètes organisent régulièrement des expositions. “Habituellement, nous mettons en avant des artistes régionaux. C’est la première fois que nous présentons un artiste mondialement connu” nous explique Charles Lamboley, le Directeur de la communication et du marketing. Une trentaine d’œuvres issues d’une collection privée Tout est parti d’une rencontre entre Jean Amiot, grand collectionneur de l’œuvre de Dali avec plusieurs centaines d’œuvres en sa possession, et Charles Lamboley il y a… 15 ans à l’occasion, déjà, d’une exposition consacrée au peintre. C’est donc naturellement que le projet s’est fait entre les deux hommes. Et ce, avec une très grande liberté, tant sur le choix des œuvres que sur leur présentation. “M. Amiot m’a présenté deux catalogues raisonnés en m’expliquant qu’il possédait toutes les œuvres qui se trouvaient à l’intérieur et que je pouvais choisir celles que je voulais”. C’est ainsi que le choix de Charles s’est porté sur une trentaine d’œuvres, aux techniques variées : lithographies, estampes rehaussées et même quelques dessins originaux. Avec, de surcroît, plusieurs très belles séries de Dali inspirées de l’Enfer de Dante, de l’Art d’aimer d’Ovide ou bien encore des Miroirs du surréalisme. Une exposition originale qui permettra de renouer de bien belle manière avec le monde de la culture dès son ouverture au public le 15 juin prochain et ce durant toute la période estivale. Exposition «”Dali”, du 15 juin au 15 septembre Salle d’exposition – cave de Prissé (à 5 minutes de Mâcon) Entrée libre
Rendez-vous
Lire la suite

Lionel Giraud : “Jouer sur tous les terrains de jeu des accords mets-vins”

Étoilé depuis 22 ans, le chef narbonnais a reçu sa deuxième étoile en 2020… quelques semaines avant le confinement. Ce dernier a été pour lui l’occasion de revoir sa cave à vin, avant de rouvrir tous les établissements du complexe de la Table de Lionel Giraud ce 9 juin. Quelles sont vos actualités ? J’ai reçu ma deuxième étoile en 2020 et le confinement est arrivé dessus. Ca coupe un peu l’élan! D’autant que nous avions déjà commencé à travailler sur une nouvelle structure qui devait ouvrir le 19 mars 2020… Ça ne s’est pas passé comme prévu ! mais tout est aujourd’hui ouvert : le caviste, accolé à notre restaurant, fait à présent partie du complexe de la Table de Lionel Giraud. Il y a la cave à vin, la cave à manger et le restaurant étoilé, la Table de Saint-Crescent. Nous avons eu une réouverture progressive : d’abord la cave à vin, puis la terrasse de la cave à manger et là nous pouvons enfin tout ouvrir ! Comment ce confinement s’est-il passé ? Il a été l’occasion de bien aborder cette nouvelle étape, nous avions du temps pour réfléchir! A titre personnel, j’ai ouvert mes horizons sur des compétences que je n’avais pas et qui me manquaient. J’ai appris à faire le pain chez un boulanger, j’ai fait des vinifications chez un vigneron…. Je me suis beaucoup enrichi. La proximité et les partenariats avec mes fournisseurs sont essentiels pour moi. Pendant le confinement, j’ai proposé leurs produits fournisseurs en vente à emporter, pour mettre en valeur l’écosystème narbonnais de producteurs : les légumes ne connaissent pas le chômage technique ! Aujourd’hui je propose toujours à la vente l’huile d’olive au café créée avec mon partenaire, Lavazza. Vous avez également revu et corrigé votre carte des vins… Avant j’avais une cave à vins de restaurant étoilé avec 12 000 € de stock ; aujourd’hui, avec le caviste, j’ai 2500 références de vins et spiritueux. Entre le caviste, la table et l’étoilé, j’ai un terrain de jeu infiniment plus vaste pour jouer avec tous les accords mets et vins. Nous avons pris le temps, avec mon équipe, de partir en minibus dans le vignoble, d’écouter nos coups de cœur pour tel domaine, telle cuvée… et de penser toujours en trois dimensions (cave – table – étoilé) pour faire rebondir une référence de l’une sur l’autre. Nous ne pouvions pas aller loin : ça tombe bien, le choix de références régionales est un parti pris. Nous sommes des ambassadeurs de notre terroir et nous limitons notre empreinte carbone ! Après nous ouvrons bien sûr des fenêtres sur la France dans notre carte des vins, en particulier pour l’étoilé. Plus loin, vers l’étranger, j’ai plus de mal. Je suis un locavore de stricte obédience !
Personnalités
Lire la suite

Primeurs : Lafite Rothschild sort à +20%

Premier des Premiers Grands Crus Classés 1855 à sortir en primeurs, le château Lafite Rothschild positionne son millésime 2020 à 570 € HT, soit une hausse de +20%. D’autres très belles marques sont venues animer le marché des primeurs en cette fin de semaine.Comme l’année dernière, Lafite Rothschild est le premier des Premiers GCC 1855 à annoncer son prix en primeurs. Une stratégie offensive qui se concrétise par une hausse de +20% par rapport au 2019 (qui avait baissé de -16%), soit un prix de 570 € HT, légèrement au-dessus du 2018 et du 2016 (note Terre de Vins du millésime 2020 : 97-98/100). Le second vin de la propriété, Carruades de Lafite, sort pour sa part à 205 € HT. Dans la galaxie Domaines Baron de Rothschild, soulignons la hausse mesurée de +13,79 % pour Château Duhart-Milon (66 € HT, note Terre de Vins 94/100) et la hausse spectaculaire du château L’Evangile à Pomerol : +32,72%, soit un prix de 215 € HT, concrétisant les ambitions nouvelles de ce cru, désormais piloté par une nouvelle équipe talentueuse (note Terre de Vins 95-96/100). Parmi les autres sorties importantes de la fin de semaine, signalons : – Château Phélan Ségur, pépite de Saint-Estèphe, sorti à 35,70 € HT (+15,91%, note Terre de Vins 96/100). Voir ici l’interview vidéo de la directrice générale Véronique Dausse. – Château Talbot, 4ème Grand Cru Classé, Saint Julien, sorti à 46,20 € HT (+17,86%, note Terre de Vins 96/100). Caillou Blanc, le blanc de la propriété, sort pour sa part à 26,60 € HT (+(,56%). – Château Gruaud Larose, 2ème Grand Cru Classé, Saint Julien, sorti à 67,20 € HT (+11,63%, note Terre de Vins 94-95/100). – Château Rauzan Ségla, 2ème Grand Cru Classé, Margaux, sorti à 77 € HT (+22,22%, note Terre de Vins 96/100). – Château Rauzan Gassies, 2ème Grand Cru Classé, Margaux, sorti à 43,20 € HT (+5,37%, note Terre de Vins 94/100). – Château Fonroque, Grand Cru Classé de Saint-Émilion, sorti à 30 € HT (+23,20%, note Terre de Vnins 95/100). – Château Mazeyres, Pomerol, sorti à 25 € HT (+13,12%, note Terre de Vins 96/100 et coup de cœur de la rédaction). – Château Nenin, Pomerol, sorti à 57,40 € HT (+17,14%, note Terre de Vins 94-95/100). – Château Senejac, Haut-Médoc, sorti à 11,90 € HT (+2,59%).
Business
Lire la suite