TOUTES NOS ADRESSES DANS LE VIGNOBLE

Découvrez les adresses saluées par le jury des Trophées de l'Œnotourisme et validées par la rédaction de Terre de Vins

Château du Taillan

Le Château du Taillan vous ouvre ses portes du lundi au samedi de 10h à 18h et le dimanche sur réservation. Dans le cadre idyllique du parc aux arbres centenaires, entouré de bois et de prairies, les visiteurs découvrent tout un patrimoine dans une atmosphère conviviale.Nous proposons différents types de visites : Visite Dégustation Découverte de la propriété des chais au cuvier, pour terminer par une dégustation de nos vins (rouge et blanc). Durée 45 minutes, tarif 10 € (12 € dimanche + jours fériés) Visite « Pas à pas » Découverte de la propriété depuis le cuvier avec dégustation de vin blanc puis passage dans les chais a n de déguster le vin rouge. Les vins se dégustent avec des abricots secs, des noix, du chocolat et du comté. Durée 1h30, tarif 15 € (18 € dimanche + jours fériés) Visite Gourmande Découverte de la propriété des chais au cuvier pour terminer par une dégustation de nos vins, accompagnée d’une planche de fromage et charcuterie. Durée 1h, tarif 18 € (22 € dimanche + jours fériés) Visite « Clefs de la cave » Découverte de la propriété des chais au cuvier, en passant par la cave personnelle de la famille Cruse. Les vins se dégustent avec des abricots secs, du chocolat, des noix et du comté. Durée 1h30, tarif 26 € (30 € dimanche + jours fériés) Nous avons crée une partie « concept-store » où l’on peut retrouver des objets oeno-insolites et des bijoux de la marque Argelouse (mugs, bijoux, savons…)
Bordeaux
Voir

CAVE DE CROUSEILLES

Situé en plein cœur des appellations Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh sur les départements des Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et le Gers, le village de Crouseilles est connu pour sa cave viticole et son château, véritable porteur du tourisme et de l’économie locale.Aujourd’hui la Cave de Crouseilles est une coopérative de proximité, fortement ancrée dans son territoire qui compte 14 salariés et 120 vignerons adhérents. Résolument tournée vers des projets éthiques tels que le respect de l’environnement (viticulture raisonnée, tracée, contrôlée), l’animation culturelle (Crouseilles fête l’été, la fête des vendanges, la soirée théâtre, cinéma dans les vignes, concert de musique classique, vendanges de l’hivernal, vendanges de la St Sylvestre), la mise en valeur du patrimoine local (vente aux enchères des Barriques d’Or au profit d’un projet de défense du patrimoine en Vic-Bilh) mais aussi et surtout l’intégration sociale. La raison d’être des Vignerons de la Cave de Crouseilles est de s’affirmer comme le « moteur » des appellations Madiran et Pacherenc, comme le promoteur d’une viticulture durable, et comme acteur local.
Sud-Ouest
Voir

CHÂTEAU CASTERA

Le Château Castera est une propriété viticole du Nord Médoc. Depuis 2010, la propriété est ouverte au public toute l’année avec 3 types de visites oenotouristiques. En 2018, les propriétaires ont décidé de créer un programme événementiel complet ainsi qu’un atelier de mixologie.Ainsi est né le concept “Estival du Château Castera” qui regroupe 6 événements qui ont lieu d’avril à septembre. Chaque événement a sa propre personnalité afin de faire découvrir la propriété sous des angles différents. La deuxième initiative originale concerne l’offre oenotouristique. Depuis 2018, atelier pour faire découvrir la mixologie aux visiteurs. Cet atelier est proposé du lundi au vendredi à 11h00 de mai à septembre. Pendant 45 minutes les participants apprennent à créer 2 cocktails à base de vin rosé de la propriété, ils apprennent également comment le rosé est produit et l’histoire des liqueurs utilisées dans les cocktails. A l’issue de cet atelier, les visiteurs repartent avec un livret de 8 recettes différentes.
Bordeaux
Voir
Trophées de l'Oenotourisme
Trophées de L'Oenotourisme

Les trophées de l'oenotourisme
Découvrez tous les lauréats et inscrivez-vous
pour participer à la prochaine édition.

Inscrivez-vous
Ils s'engagent à nos côtés pour promouvoir l'œnotourisme en France

Actualités


Oenotourisme

 —  Voir toutes les actualités

Languedoc et Roussillon : les vendanges ont déjà débuté !

Avec un calendrier inédit, en avance d’une semaine au moins sur 2019, les vendanges 2020 sont lancées dans plusieurs domaines du Languedoc et du Roussillon. Comme chaque année, le muscat à petits grains, cépage à maturité précoce, est le premier de cordée mais sauvignon, grenache et chardonnay sont déjà en train de les rejoindre dans les caves de vinification. Tour d’horizon dans certains vignobles d’Occitanie.Il paraît que l’avenir appartient à ceux qui vendangent tôt… Ce pourrait être le nouvel adage des vignerons du Languedoc et du Roussillon qui ont déjà donné les premiers coups de sécateurs avec pour la plupart une bonne semaine d’avance sur 2019. Une situation pour le moins inédite conséquence d’un hiver doux, d’un printemps pluvieux et d’un été sec et chaud. Et d’un réchauffement climatique qui ne cesse d’impacter la nature des cépages. Comme chaque année, Laurent Maynadier, vigneron au domaine du Champ des Sœurs à Fitou (Aude), a ouvert le bal le 27 juillet sur une parcelle de muscat petit grain bien située, au bord des étangs et de la mer, mais « c’est seulement la deuxième fois que nous commençons les vendanges en juillet », constate-t-il. Ce jeudi 6 août, il a lancé la deuxième vague sur ses grenaches noirs pour répondre aux exigences des clients et proposer un rosé léger entre 12 et 12,5°. Plus au sud, Dom Brial, situé à Baixas dans les Pyrénées Orientales, a également lancé les hostilités le 5 août sur les Terres rouges et les Pedre negre (Pierres noires) pour son fameux Muscat. Les baies les plus grosses mesurées depuis 2012 ! Dans le Gard aussi, les sécateurs sont de sortie plus tôt que prévu. Le 31 juillet précisément, pour la cave Héraclès à Codognan où 250 tonnes de muscat ont été récoltés. Suivi par les cépages sauvignon blanc et chardonnay. « L’an dernier, on a vendangé le 13 août, précise Frédéric Saccoman, le directeur général de la coopérative, plus gros producteur de vins bio en France. C’est vraiment une jolie récolte avec de grosses baies juteuses. » Une tendance confirmée par l’Institut Coopératif du Vin (ICV) à Montpellier qui observe et suit dans le temps 23 parcelles du Languedoc-Roussillon. Le dernier contrôle de maturité, réalisé le 31 juillet, détaille : « A ce stade, ce sont les baies les plus grosses mesurées depuis 2012, avec + 29 % par rapport à 2019 ou 2016. Contrairement à l’an passé, il y a beaucoup de jus, avec une bonne extraction au Robotcoupe. » Dans l’Hérault, les premiers raisins ont également trouvé le chemin du chai ce jeudi 6 août, au Mas Neuf, à Vic-La-Gardiole. « On est sur un phénomène record, note Bruno Peyre, directeur développement des ventes et marketing aux Vignobles Jeanjean. Pour nous qui n’élaborons que des vins biologiques blancs et rosés, c’est une aubaine. Fraîcheur et équilibre seront au rendez-vous de la cuvée 2020. » Le Domaine le Pive, à Montcalm, en IGP Sable de Camargue, suivra le 11 août. Quant aux appellations Saint-Chinian et Faugères, ils annoncent déjà la couleur avec des vendanges avant la fin août.
Terroirs et Vignobles
Lire la suite

[Un été en Hérault] Domaine du Météore : des étoiles dans le verre

Durant tout l’été, nous vous invitons à la rencontre des domaines qui jalonnent l’Œnotour de l’Hérault – 500 kilomètres de routes du vin, 24 circuits et itinéraires. Chaque jour, découvrez une nouvelle adresse, piochée dans le cahier spécial Hérault de notre hors-série Œnotourisme.Épisode 07 : Domaine du Météore : des étoiles dans le verre. En arrivant à Cabrerolles, vous serez charmé par la chapelle féodale Notre-Dame-de-la-Roque surplombant le village. Le sentier y accédant est un peu escarpé, mais la vue y est imprenable sur le vignoble de Faugères et jusqu’à la Méditerranée. En contrebas se trouve le domaine du Météore, qui doit son nom à un cratère de 220 mètres de diamètre et de 60 mètres de profondeur provoqué par la chute d’une météorite, voilà dix mille ans. Un superbe cirque naturel, que Vincent Balensa, régisseur, vous invitera sans nul doute à découvrir. Vous emprunterez alors un petit chemin traversant un potager, longeant la source communale, puis serpentant entre vignes et garrigues. Aux grès des effluves et des cueillettes, le vigneron passionné vous apprendra à reconnaître la carotte sauvage, aux graines légèrement poivrées, les asperges au croquant inégalé, sans oublier les fameux cépages syrah, grenache ou encore vermentino, conduits en agriculture biologique. Un caillou dans la main, il vous expliquera toutes les caractéristiques de ce sol de schistes qui fait la réputation de l’appellation Faugères. Une fois arrivé, vous serez stupéfié par le mystère et l’attractivité du site, où quelques chanceux sont conviés durant les soirs d’été à dîner et à admirer les astres. La parcelle abrite en effet un cabanon orné d’une jolie terrasse où sont organisés repas gastronomiques et événements dédiés à l’observation des étoiles, commentée par un astronome. Léonides, Lyrides ou encore Perséides (AOP Faugères – 2016, 17,50 €), inspirées par les célèbres pluies de météores, sont « les seuls vins extraterrestres du monde », aime à préciser le viticulteur. À proximité, le jardin des schistes de la Liquière, remarquable par la variété de ses cistes et autres arbustes méditerranéens, ou, pour les plus chevronnés, le circuit de randonnée du pic de la Coquillade complètent la balade. 34480 Cabrerolles 04 67 90 21 12 – 06 31 08 02 52 – domainedumeteore.com Texte Céline Bourgeois, photo Emmanuel Perrin
Terroirs et Vignobles
Lire la suite

Nos itinéraires de l’été #15 : Charente-Maritime, de l’Aunis à la Saintonge

Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2020. Quinzième étape : Charente-Maritime, de l’Aunis à la Saintonge.L’embarras du choix ! Cette cave est une vraie caverne d’Ali Baba. Elle contient près de 500 références et ses propriétaires, Christian et Pablo Ferrand, sont également à la tête d’un magnifique domaine en Grande Champagne, Pierre de Segonzac. On peut donc s’offrir ses cognacs et ceux des autres, citons Ragnaud Sabourin, Frapin, Grosperrin, Château de Beaulon, Jean Fillioux, Delamain, Hine, AE DOR, Paul Giraud, etc. À faire tourner la tête… C’est un vrai pari de proposer une boutique axée sur le cognac, même deux, puisque Cognac Only est aussi à Bordeaux, rue Jean-Jacques-Rousseau. Mention spéciale pour L’Extra de Pierre de Segonzac (189 €), un chef-d’œuvre. Cognac Only – 17000 La Rochelle 05 46 56 23 50 – www.cognac-only.com Le pari de Guilhem La maison saintaise de Guilhem Grosperrin est une habituée des colonnes de « Terre de vins » pour son travail d’orfèvre. Sur place, on comprend encore davantage la philosophie de la famille en contemplant les trésors accumulés. On ne compte plus les millésimes, les crus, on prend la mesure d’une démesure : celle de la passion. La fin de l’histoire, ou du moins de la visite, est une question de goût et de budget. Le Bons Bois 1992 (80 € les 50 cl) est à couper le souffle. Axelle, la sœur de Guilhem, tient aussi une superbe cave à vins et spiritueux. Que du bonheur sur ces rives de la Charente ! Visite à partir de 7 €. Grosperrin – 17100 Saintes 05 46 90 69 03 – www.lagabare.com A LIRE AUSSI : Les bonnes adresses Œnotourisme de Terre de Vins et Sud-Ouest La locomotive de la Petite Champagne Ils s’appellent Élodie et Laurent Vallet. Ils travaillent d’arrache-pied leur domaine en commercialisant l’intégralité de leur production en bouteilles. Ils élaborent aussi un beau gin, Osmoz. Aussi sympathiques que professionnels, ils aiment recevoir pour des visites, de la vigne jusqu’à l’assemblage, en passant par le chai Paradis. La qualité des pineaux et des cognacs est à la hauteur de leur investissement. Il faut repartir avec l’édition limitée du Cognac Extra (165 €), réalisé pour les 40 ans d’Élodie. Joyeux anniversaire ! La visite Immersion est à 10 €. Château de Montifaud – 17520 Jarnac-Champagne 05 46 49 50 77 – www.chateaumontifaud.com Un air de famille On peut croiser Samuel entre le vignoble et la distillerie, sa sœur Thérèse en train de faire visiter les chais où se trouve aussi son époux, Seph, qui sélectionne de futurs lots. Simone, la grand-mère, veille sur tout ce beau petit monde. C’est le quotidien solaire du domaine des Brissons, en second cru de cognac, la Petite Champagne. Il faut pianoter « Réaux » dans Waze, faire la visite, l’atelier Bouchées gourmandes, et remplir son coffre de cognac et de pineau des Charentes. Une folie : la série limitée Héritage (240 €). Visite à partir de 10 €. Cognac Bertrand – 17500 Réaux-sur-Trèfle 05 46 48 09 03 – www.cognac-bertrand.com CARNET PRATIQUE Les incontournables VIGNOBLES FAVRE Ce vigneron bio de l’île d’Oléron est une étape obligatoire d’autant que l’île est superbe. Tous les jeudis matin durant l’été, le vigneron Pascal Favre explique sa vision pour ses vins, ses pineaux et ses cognacs. 17310 Saint-Pierre-d’Oléron – 0546470543 CHRISTOPHER COUTANCEAU C’est l’institution gastronomique de la Charente-Maritime, avec désormais trois macarons Michelin ! Christopher Coutanceau au piano et Nicolas Brossard en salle, c’est le duo complémentaire gagnant. Menu à partir de 75 €. 17000 La Rochelle – 05 46 41 48 19 – www.coutanceaularochelle.com COMPTOIR DU MARCHÉ La discrète adresse de Jonzac est très prisée. Le bouche-à-oreille fonctionne à plein. Il faut réserver pour découvrir une cuisine de précision. À partir de 24,50 €. 17500 Jonzac – 05 46 48 35 95 CHAI DU ROUISSOIR La famille Chapon réalise un super boulot pour faire découvrir le métier de vigneron et de distillateur, jusqu’à une balade nocturne dans les vignes ou un petit déjeuner près de l’alambic. Bravo ! 17500 Ozillac – 05 46 48 14 76 – vigneronautrement.com Bien déguster CHEZ LOÏC Entre la place du Château et celle de la République, dans la très belle ville de Jonzac, il faut aller chez Loïc, pour une restauration traditionnelle et très raffinée. À partir de 16,50 €. 17500 Jonzac – 05 16 77 90 12 L’ESCALE RÉAULAISE Sella et Cédric commencent leur deuxième saison. Le contenu de l’assiette a rapidement fait la réputation de l’établissement, qui fait épicerie avec un coin cave… À partir de 12,50 €. 17500 Réaux-sur-Trèfle – 05 46 86 05 16 AU VIEUX BOIS C’est encore une récente adresse qui ne désemplit pas. La fraîcheur des produits et le talent du chef, Thierry Fouquet, ont porté leurs fruits. Formule à 14,50 €. 17520 Saint-Ciers-Champagne – 05 16 05 09 24 LA CAVE CHRISTOPHE Christophe Guédon est le taulier. Dans sa cave, une référence pousse l’autre, tellement le choix est énorme. Plus énorme encore, il organise des soirées et il est aussi présent sur les marchés nocturnes du mercredi soir en été. 17500 Jonzac – 05 46 48 28 28 Bien dormir LA FERME DE SIDONIE C’est l’adresse de charme en tout point de l’île d’Oléron pour un séjour magique entre la mer et les douceurs de Sidonie. À partir de 72 € la nuit. 17310 Saint-Pierre-d’Oléron – 05 46 75 94 53 – sidoniebnb.io17.fr LA CANNONERIE C’est la grande classe en Petite Champagne. Les vieilles pierres, la pureté du lieu et la piscine font le bonheur des familles. Plein de formules sont possibles. 17500 Réaux – 05 46 04 50 88 – www.lacannonerie.com DOMAINE DES VIGNÈRES C’est un lieu insolite pour dormir : gîte, roulottes, cabane… Avec des petits déjeuners magnifiques et, en fin de journée, des paniers apéro : elle est pas belle, la vie ? Autour de 100 € la nuitée pour deux personnes. 17500 Saint-Maurice-de-Tavernole – 06 88 36 41 97 – www.domaine-des-vigneres.com
Terroirs et Vignobles
Lire la suite