TOUTES NOS ADRESSES DANS LE VIGNOBLE

Découvrez les adresses saluées par le jury des Trophées de l'Œnotourisme et validées par la rédaction de Terre de Vins

Château du Taillan

Le Château du Taillan vous ouvre ses portes du lundi au samedi de 10h à 18h et le dimanche sur réservation. Dans le cadre idyllique du parc aux arbres centenaires, entouré de bois et de prairies, les visiteurs découvrent tout un patrimoine dans une atmosphère conviviale.Nous proposons différents types de visites : Visite Dégustation Découverte de la propriété des chais au cuvier, pour terminer par une dégustation de nos vins (rouge et blanc). Durée 45 minutes, tarif 10 € (12 € dimanche + jours fériés) Visite « Pas à pas » Découverte de la propriété depuis le cuvier avec dégustation de vin blanc puis passage dans les chais a n de déguster le vin rouge. Les vins se dégustent avec des abricots secs, des noix, du chocolat et du comté. Durée 1h30, tarif 15 € (18 € dimanche + jours fériés) Visite Gourmande Découverte de la propriété des chais au cuvier pour terminer par une dégustation de nos vins, accompagnée d’une planche de fromage et charcuterie. Durée 1h, tarif 18 € (22 € dimanche + jours fériés) Visite « Clefs de la cave » Découverte de la propriété des chais au cuvier, en passant par la cave personnelle de la famille Cruse. Les vins se dégustent avec des abricots secs, du chocolat, des noix et du comté. Durée 1h30, tarif 26 € (30 € dimanche + jours fériés) Nous avons crée une partie « concept-store » où l’on peut retrouver des objets oeno-insolites et des bijoux de la marque Argelouse (mugs, bijoux, savons…)
Bordeaux
Voir

CAVE DE CROUSEILLES

Situé en plein cœur des appellations Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh sur les départements des Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et le Gers, le village de Crouseilles est connu pour sa cave viticole et son château, véritable porteur du tourisme et de l’économie locale.Aujourd’hui la Cave de Crouseilles est une coopérative de proximité, fortement ancrée dans son territoire qui compte 14 salariés et 120 vignerons adhérents. Résolument tournée vers des projets éthiques tels que le respect de l’environnement (viticulture raisonnée, tracée, contrôlée), l’animation culturelle (Crouseilles fête l’été, la fête des vendanges, la soirée théâtre, cinéma dans les vignes, concert de musique classique, vendanges de l’hivernal, vendanges de la St Sylvestre), la mise en valeur du patrimoine local (vente aux enchères des Barriques d’Or au profit d’un projet de défense du patrimoine en Vic-Bilh) mais aussi et surtout l’intégration sociale. La raison d’être des Vignerons de la Cave de Crouseilles est de s’affirmer comme le « moteur » des appellations Madiran et Pacherenc, comme le promoteur d’une viticulture durable, et comme acteur local.
Sud-Ouest
Voir

CHÂTEAU CASTERA

Le Château Castera est une propriété viticole du Nord Médoc. Depuis 2010, la propriété est ouverte au public toute l’année avec 3 types de visites oenotouristiques. En 2018, les propriétaires ont décidé de créer un programme événementiel complet ainsi qu’un atelier de mixologie.Ainsi est né le concept “Estival du Château Castera” qui regroupe 6 événements qui ont lieu d’avril à septembre. Chaque événement a sa propre personnalité afin de faire découvrir la propriété sous des angles différents. La deuxième initiative originale concerne l’offre oenotouristique. Depuis 2018, atelier pour faire découvrir la mixologie aux visiteurs. Cet atelier est proposé du lundi au vendredi à 11h00 de mai à septembre. Pendant 45 minutes les participants apprennent à créer 2 cocktails à base de vin rosé de la propriété, ils apprennent également comment le rosé est produit et l’histoire des liqueurs utilisées dans les cocktails. A l’issue de cet atelier, les visiteurs repartent avec un livret de 8 recettes différentes.
Bordeaux
Voir
Trophées de l'Oenotourisme
Trophées de L'Oenotourisme

Les trophées de l'oenotourisme
Découvrez tous les lauréats et inscrivez-vous
pour participer à la prochaine édition.

Inscrivez-vous
Ils s'engagent à nos côtés pour promouvoir l'œnotourisme en France

Actualités


Oenotourisme

 —  Voir toutes les actualités

[Un été en Hérault] Domaine du Vieux Chai, un terroir de caractère

Durant tout l’été, nous vous invitons à la rencontre des domaines qui jalonnent l’Œnotour de l’Hérault – 500 kilomètres de routes du vin, 24 circuits et itinéraires. Chaque jour, découvrez une nouvelle adresse, piochée dans le cahier spécial Hérault de notre hors-série Œnotourisme.Épisode 10 : Domaine du Vieux Chai, un terroir de caractère. Perché au-dessus de la vallée de l’Orb, Roquebrun jouit d’un incroyable microclimat propice à la floraison des mimosas et des orangers, lui valant le surnom de « petit Nice » de l’Hérault. Un magnifique jardin méditerranéen, doté d’une tour carolingienne et d’un sentier botanique, y est à visiter. À quelques pas de là se trouve le hameau de Ceps, aux ruelles rythmées par de vieilles bâtisses enchevêtrées. Tout en bas, le domaine du Vieux Chai, dont le caveau, abrité dans une ancienne étable, offre un véritable saut dans l’histoire. Là, Florence et Sophie Jean perpétuent la tradition familiale. Il faut dire qu’ici le vin coule dans les veines depuis plus de cinq générations. Toutes deux, d’un caractère bien trempé, s’échinent à la tâche : le travail à la vigne pour l’une, la vinification et l’accueil pour l’autre. Et la besogne ne manque pas avec un vignoble de 10 hectares à chouchouter, dont une partie est composée de vignes centenaires. Un véritable écrin de verdure, où se croisent cépages, garrigue et oliviers, à arpenter à travers des balades thématiques et sensorielles. Un terroir à déguster au travers de la cuvée Joli Cep 2018 (AOP Saint-Chinian Roquebrun, 9 €). Enfin, au moment de repartir, on emprunte inévitablement le pont qui enjambe l’Orb depuis 1870. La légende dit que les ouvriers ont dansé quatre jours et quatre nuits après avoir achevé l’ouvrage. Démarrent alors plusieurs chemins de randonnée, dont celui de Fontcaude ou de l’Ayrolle, qui invitent à de nouvelles aventures… 34460 Roquebrun 06 88 45 03 63 – 06 69 05 56 14 – www.vieuxchai.com Texte Céline Bourgeois, photo Emmanuel Perrin
Terroirs et Vignobles
Lire la suite

Nos itinéraires de l’été #18 : Fronton, Négrette & Cie

Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2020. 18ème étape : autour de Fronton.À pied ou en 2 CV C’est peu dire que le dynamique Nicolas Roumagnac ne manque pas d’idées pour faire connaître son domaine. Les visiteurs peuvent sillonner le vignoble au fil des panneaux expliquant le terroir, le travail du vigneron, le climat via deux parcours pédestres de 25 à 50 minutes. Le parcours peut se faire de façon autonome ou associé à une visite de la cave et des chais avec dégustation, et même, selon la formule, avec un repas accords mets-vins dans l’un des restaurants partenaires de la région (à partir de 25 €). Il propose également un pique-nique en 2 CV décapotable en embarquant table, chaises, transats, parasol et panier gourmand avec une bouteille du domaine (pour 2 à 8 personnes à partir de 60 €/personne). Mais le domaine Roumagnac est aussi connu pour ses portes ouvertes qui prolongent la fête du hameau le premier week-end d’août. Les producteurs locaux envahissent alors les hauteurs du village avec animations, bandas et stand photo avec le bouclier de Brennus du Stade Toulousain pour les fous de rugby. Bouteilles à prix caveau (un verre à 2,50 €, le premier offert). Domaine Roumagnac – 31340 Villematier 06 80 95 34 08 – domaineroumagnac.fr À la recherche du bouysselet Diane et Philippe Cauvin affectionnent particulièrement la négrette, en rouge ou rosé, en assemblage ou en monocépage comme pour leur nouveau rosé de saignée, épicé et croquant à la couleur de clairet (9 €). Ils s’emploient également à faire aimer la négrette à la Audiard, avec les Frontons Flingueurs, « à dégainer sans soif » avec tapas et charcuteries (11 €). Mais les Cauvin, en bio et biodynamie, se sont fait aussi connaître pour la renaissance d’un cépage quasiment disparu, le bouysselet blanc (prononcer bouisselette), qui descendrait du savagnin et du plant de Cauzette du Béarn. En passant par la cave, écoutez l’histoire de ce cépage oublié et goûtez au Grand B, fin et minéral (24 €), et aux Jacquaires, où il est associé au chenin et au sauvignon. Également salle de réception et beau gîte pour 10 personnes dans une ancienne demeure de famille (à partir de 280 €/nuit). Château La Colombière – 31620 Villaudric 05 61 82 44 05 – www.chateaulacolombiere.com Entre outils et barriques Sept générations dont trois de femmes (Martine Rougevin-Baville depuis près de trente ans) ont fait le vin dans cette belle bâtisse aux murs tapissés de vieux outils, qui se visite sur rendez-vous. Plusieurs événements émaillent l’année comme le Printemps de Caze en mai avec rassemblement de voitures de collection et concert country, un restaurant éphémère mi-mai dans les chais avec le chef Olivier Verheecke (L’Etang d’Ô) et concert de musique tsigane. En accompagnement, une cuvée Concerto, bien sûr, assemblage de négrette, cabernet sauvignon et syrah, fin et poudré sur les fruits noirs et de violette (6,30 €). Château Caze – 31620 Villaudric 05 61 82 92 70 – www.chateaucaze.com ADN Négrette Dans les vignes bientôt en bio comme dans les chais aux murs de paille, les Ribes travaillent en famille sur deux générations avec comme ADN la négrette, qui représente les deux tiers de l’encépagement. Ne pas manquer la folle noire d’Ambat (l’autre nom du cépage) à 100 % négrette sanguine, poivrée et acidulée (8 €) ou le Don Quichotte, en négrette-syrah, juteux et puissant, pour accompagner l’été les ateliers de cuisine avec la cheffe Leyla Rouquet (2 fois par mois, de juin à septembre, 18 h 30 à 21 h, 38 €). Domaine Le Roc – 31620 Fronton 05 61 82 93 90 – www.leroc-fronton.com Inspiration et passion persanes Au bout de la grande allée, on se croirait face à un château du XVIIIe siècle avec tour et pigeonnier à colombages, il n’en est rien. Toute la bâtisse a été construite grâce à l’imagination et à la passion pour l’architecture et pour le vin de la famille Mahmoudi, d’origine iranienne : Ali, physicien, et Marie-Cécile, fille de négociant, leur fille Fanny et son mari. Les bâtiments en brique rose aux toits vernissés sont privatisables (à partir de 1 200 € la journée) avec dégustations de vins sur demande sur la terrasse du pigeonnier face au coucher du soleil ou dans l’incroyable cave d’inspiration perso-gasconne. Gîte en duplex (150 €/nuit pour 4 personnes). Quatre ou cinq concerts par an, avec dégustation des vins bio du domaine et buffet après le spectacle (15 €/personne). Château Saint-Louis – 82370 Labastide-Saint-Pierre 05 63 30 13 13 – www.chateausaintlouis.fr Un panier d’activités au domaine Guillaume et Séverine Veyrac vendent en direct la majorité de leurs vins, bientôt en bio. Sur les marchés et dans les restaurants des environs, mais également à la propriété, où ils multiplient les événements : ateliers culinaires, concerts, cinéma en plein air, yoga dans les vignes, les lundis soir d’été randonnées avant un repas-dégustation dans le pré ou dans le grand chai, repas avec le vigneron tous les jeudis de mai-juin, Cluedo géant avec une troupe de théâtre, marché gourmand avec démonstration de trollbal, l’ancêtre du basket. Les plus curieux peuvent également participer à la manifestation Vigneron d’un jour, sécateur en main, visite du chai, casse-croûte et explication de la vinification avant de partir avec une bouteille de rosé de Belaygues (38 €). Château de Belaygues – 82370 Labastide-Saint-Pierre 06 58 69 28 28 – www.chateaudebelaygue.com Carnet pratique Où déguster Maison des vins et du tourisme de Fronton Dégustation le jeudi soir et rencontre d’une dizaine de vignerons avec buffet de charcuteries (8 €). Ateliers d’assemblages une fois par mois l’été, avec une bouteille personnalisée de 50 cl pour chaque participant (60 €), soirées dégustation avec huîtres, charcuteries, fromage, escargots (2 € le verre), location de vélos. À partir de cette année, jeu du jars organisé par les femmes vigneronnes et la Maison des vins avec visite d’au moins cinq domaines pour découvrir une ou plusieurs cuvées et participer au festival Saveurs & Senteurs. 31620 Fronton – 05 61 82 46 33 – www.vins-de-fronton.com L’Oguste Un petit resto convivial au bord du canal où Richard et Agnès proposent une cuisine maison goûteuse, mêlant produits locaux et influences exotiques (3 plats à partir de 17 €). Vins surtout de Fronton et du Comté tolosan à partir de 15 €, 4 € le verre. Location d’une roulotte pour deux dans le jardin (55 €/nuit avec petit déjeuner). 82170 Dieupentale – 05 63 24 01 12 – www.logusterestaurant.com Château Boujac Un escape game dans les chais sur réservation d’avril à septembre (25 €/personne) pour découvrir le secret de la saga familiale. Découverte des plantes comestibles en vignes et en prairies, avec confection de rouleaux de printemps et dégustation avec les vins sous les arbres en mai (25 €), balade aux lampions dans les vignes en décembre et dégustation des vins bio de Philippe et Michelle avec charcuteries et fromages, soirée Wine Poker en juin. 82370 Campsas – 05 63 30 17 79 – www.chateauboujac.com Distillerie Straw Bale Gilles Victors, ancien coutelier d’art, a décidé de créer via un crowfunding une distillerie sur les coteaux du Frontonnais, ouverte au public en janvier dernier. Il y élabore un whisky bio à partir d’orge locale, deux gins dont le Knife Maker aux 14 botaniques et épices et un pink pastaga. Visite commentée, dégustation (5 €) et atelier d’élaboration d’un gin sur une demi-journée, chacun repartant avec son élixir (à partir de 150 €). 31340 Vacquiers – 06 79 42 26 96 – www.strawbaledistillery.com
Terroirs et Vignobles
Lire la suite

[Un été en Hérault] Domaine des Jougla, légendes et saga

Durant tout l’été, nous vous invitons à la rencontre des domaines qui jalonnent l’Œnotour de l’Hérault – 500 kilomètres de routes du vin, 24 circuits et itinéraires. Chaque jour, découvrez une nouvelle adresse, piochée dans le cahier spécial Hérault de notre hors-série Œnotourisme.Épisode 09 : Domaine des Jougla, légendes et saga. C’est dans le village antique de Prades-sur-Vernazobre, au pied du versant sud des premiers contreforts des Cévennes, que se trouve le domaine des Jougla. Aux mains de la même famille depuis quatre générations, la propriété est aujourd’hui conduite par Laurence et Alexandre, sous le regard attentif et bienveillant d’Alain, leur père. Ensemble, la fine équipe cultive en agriculture biologique plus de 26 hectares, au cœur de l’AOP Saint-Chinian. Le vignoble, dessiné par les collines, borde d’épaisses garrigues encore préservées et s’étire jusqu’aux berges du Vernazobre, où subsistent de magnifiques mûriers, témoins du XVIIIe siècle, où l’on élevait les vers à soie. Ce spectacle de couleurs et de senteurs conduit au caveau de dégustation, où l’on profite de l’authenticité des lieux et de l’accueil chaleureux des propriétaires, le temps d’une halte ressourçante. Les vins combinent belle fraîcheur et grande complexité, dignes reflets de leur terroir de schistes et de calcaires. Des nectars tels que la cuvée Sarremale 2016 (AOP Saint-Chinian, 25 €), qui révèlent également la finesse et la subtilité du travail de vinification. Et, pour les plus curieux, la balade s’achèvera par une visite du vieux chai, aux lourds murs de pierres abritant une salle de réception bucolique et de magnifiques foudres. Dans ce lieu hors du temps sont organisés régulièrement des vernissages, expositions et autres soirées de dégustation. En reprenant la route en direction du mont Caroux, il faut profiter d’une nature fantasque : nombreux torrents, sublimes gorges d’Héric et de Colombières. 34360 Prades-sur-Vernazobre 04 67 38 06 02 – 06 68 80 06 02 – domainedesjougla.com Texte Céline Bourgeois, photo Emmanuel Perrin
Terroirs et Vignobles
Lire la suite