Sortie cette semaine dans les kiosques du numéro d’été de « Terre de Vins ». Une fois n’est pas coutume, le rosé est à l’honneur, avec 140 cuvées dégustées. Mais aussi les blancs de Bordeaux, Châteauneuf-du-Pape, l’Afrique du Sud, les saveurs des Pyrénées-Orientales… L’été sera chaud !

L’été s’avance, et même si par endroits les nuages et intempéries s’invitent un peu trop au goût de nos amis vignerons, il est encore possible d’espérer des mois de juillet-août baignés de soleil et de beaux moments à partager. Encore une fois, faites confiance à « Terre de Vins » pour vous accompagner. Le n°48, qui sort cette semaine en kiosques, est un hymne à la belle saison. Le rosé, bien entendu, y tient la place d’honneur : de la Provence au Languedoc, de la Corse à la Champagne, en passant par Bordeaux et le Sud-Ouest, 140 cuvées ont été sélectionnées par la rédaction.
Bordeaux toujours avec une petite sélection de vins blancs où se cachent quelques belles bouteilles méconnues ; Sud-Ouest encore avec les « pépites de la rédaction » qui lorgnent cette fois du côté des Côtes de Gascogne.

La gourmandise est aussi à l’honneur avec une escale gourmande dans les Pyrénées-Orientales, pour quelques idées de recettes à la braise – et les accords qui vont avec. Pour finir sur les accords, le pigeon, le Pouligny-Saint-Pierre ou encore une belle verticale du domaine Denis Mortet à Gevrey-Chambertin devraient contribuer à vous donner l’eau à la bouche.

Galets roulés et cépages oubliés

Chaleur toujours, sur les galets roulés de Châteauneuf-du-Pape, appellation reine de la vallée du Rhône méridionale qui connaît un nouvel élan grâce à une génération de vignerons qui s’affranchissent du style traditionnel de ces vins universellement reconnus. Chaleur dans l’Hérault, en compagnie de Laurence et François Henry qui, sur leur domaine, s’appliquent à redonner leurs lettres de noblesse aux cépages oubliés du terroir de Saint-Georges d’Orques. Chaleur en Provence, avec une saga consacrée à la famille Fabre-Grimaldi, qui pilote l’un des plus grands vignobles régionaux – dont le château de l’Aumérade est le navire amiral. Chaleur enfin à Bordeaux, où la Cité du Vin, qui célèbre son premier anniversaire, fait l’objet d’un cahier spécial au cœur du magazine.

A ne pas manquer également : un portfolio dédié aux « chiens de vignerons », les chroniques habituelles de Pierre Arditi et Yann Queffélec, et une « world escapade » en Afrique du Sud, la « Nation Arc-en-ciel » dont les vins montent en flèche. Pas de chance pour eux, là-bas c’est l’hiver…

« Terre de Vins » n°48, 122 pages, 6 €. Abonnez-vous en suivant ce lien.