Nouvel épisode de la « guerre des salons », Comexposium vient de dévoiler le nom de l’événement parisien qui chapeautera désormais Vinisud et Vinovision : Wine Paris. Le salon des vins méridionaux de Montpellier (Vinisud) et celui des vins septentrionaux de Paris (Vinovision) – tous deux produits par Comexposium – avaient annoncé l’an dernier leur fusion pour une édition parisienne les années impaires.

Rendez-vous est pris du 11 au 13 février 2019, au parc des Expositions de la Porte de Versailles, pour cette première édition de Wine Paris. L’enjeu est de taille pour Comexposium (N°3 mondial de l’organisation de salons), dans sa stratégie d’ouverture à l’international (et à l’export), symbolisée par ce choix d’un nom anglais, mettant en avant Paris et l’image de luxe et d’art de vivre qui accompagne la capitale. Surtout, Comexposium entend riposter face à ses principaux concurrents que sont ProWein (Allemagne) et Vinexpo (Bordeaux). Tous deux ont déjà entamé leur mutation internationale avec des éditions asiatiques à Hong Kong ou Singapour, mais également new-yorkaise pour Vinexpo. Ce dernier se présente désormais comme un concurrent frontal de Wine Paris, puisque l’historique salon bordelais inaugurera en 2020 sa première édition parisienne !

Dans les faits, Vinisud et Vinovision occuperont chacun un hall du parc des expositions et Wine Paris dit attendre près de 30 000 visiteurs pour 2 000 exposants. Ceux-ci devraient représenter toutes les inter-professions viticoles françaises… à l’exception de Bordeaux, chasse gardée de Vinexpo.
Mais, selon Wine Paris, des contacts réguliers ont lieu entre les deux concurrents… Dans le monde des salons, les manœuvres, grandes ou petites, ne sont peut-être pas terminées.