(Photo Millésima)
(Photo Millésima)

À en croire les dernières informations émanant de la place de Bordeaux, la proximité de Vinexpo Hong Kong devrait accélérer les sorties dans les jours à venir. Toutefois, la semaine dernière et cette semaine, c’est un nombre conséquent de propriétés qui ont décidé de se lancer dans le grand bain.

De très nombreux rapports qualité/prix composent cette campagne. Château Larrivaux en Haut-Médoc à 8,40 euros HT, en baisse de 6% est l’un d’eux. Tout comme Château Puygueraud, en Francs Côtes de Bordeaux, malgré une production à la baisse, consent à diminuer son prix de 3% à 10 euros HT prix de revente conseillé (PRC).

Parmi les vins plus connus ou les classés, notons la sortie de Château La Louvière rouge, en Pessac-Léognan, à 21,60 euros HT (-10%), Château Marquis d’Alesme à Margaux qui opte pour un prix de 30,80 euros HT PRC (-9%), Château Langoa Barton à Saint-Julien qui baisse de 18% pour s’offrir à 37 euros HT PRC ou encore Château Sociando-Mallet à 25 euros HT PRC, une baisse importante de 22%. La palme de la baisse revenant à Château Malartic-Lagravière rouge qui se rétracte de près de 27% à 37,80 euros HT PRC.

Parmi les domaines « stars », Château Pape Clément s’échange à 71,83 euros HT PRC pour le rouge, une baisse de 8% tandis que le vin blanc de la même propriété s’offre à 97,20 euros HT PRC, une diminution de 4%.

En ce début de semaine, Château Fonroque, Saint-Émilion Grand Cru Classé cultivé en biodynamie, baisse de 1% son prix à 25,55 euros HT, même si la quantité mise sur le marché est très faible. Toujours rive droite, Château Villemaurine s’offre à 32,50 euros HT PRC, une réduction de 18% alors que Château Gazin à Pomerol, à 67,20 euros HT PRC, valide une diminution de son prix de 4%. En rive gauche, Château Chasse-Spleen à Moulis baisse de 3% à 24,50 euros HT PRC tandis que Château Cantemerle à 23 euros HT PRC baisse lui de 13%. À Saint-Estèphe, Château Meyney diminue son prix de 13% à 23 euros HT PRC et Château Croizet-Bages à 29,50 euros HT PRC baisse de 10%.