Inventaire avant ouverture, tel pourrait être le titre de la conférence de presse tenue hier au sein de la Cité du Vin, pour présenter cette nouvelle édition de Vinexpo Bordeaux.

Et il est vrai que cette nouvelle édition sera riche en évènements et émotions. «Riche dans sa programmation et riche de par ses exposants» stipulait Guillaume Deglise, le Directeur Général de Vinexpo, lors d’une conférence de presse innovante où étaient présents des partenaires et acteurs du salon bordelais. Un évènement particulièrement important pour Bordeaux et la région en termes d’impact économique. L’étude, évoquée par Guillaume Deglise, chiffre à 100 millions d’euros de retombées directes, dont 50 millions pour les restaurants, hôtels, etc., et 49 millions de retombées indirectes, notamment au travers des prestataires de l’évènement. Des chiffres que beaucoup de responsables régionaux devraient méditer.

Une magnifique vitrine pour les vins français à l’étranger et une dimension internationale assumée donc. Cette année, 2 300 exposants venus de 40 pays seront accueillis à Bordeaux, permettant des rencontres, des échanges et des négociations, pour une vision du monde du vin de demain et d’aujourd’hui. La Chine sera bien représentée avec près de 20 vignerons venus faire découvrir leurs vins.

Une vision internationale, certes, mais également une logistique transfrontalière. Air France, présent lors de la conférence, a annoncé que la compagnie affrètera 2 Boeing 787 pour deux allers-retours, Paris-Charles-de-Gaulle – Bordeaux, afin que les visiteurs soient reçus dans les meilleures conditions. Un affrètement d’autant plus exceptionnel que ces avions long-courriers ne réalisent pas de distance aussi courte et soutenu par le fait « qu’il n’y ait que deux évènements en France, de portée internationale, le Festival de Cannes et Vinexpo » selon Peggy Desme de la compagnie Air France.

Côté évènements : la Cité du vin, fière de ses 400 000 visiteurs pour sa première édition, accueillera dans son bel écrin une nocturne exceptionnelle consacrée à la découverte du parcours permanent aux couleurs de l’Espagne. Cette soirée ouverte à tous se déroulera le dimanche 18 juin, de 19h30 à 23h30. Le prix est fixé à 65.00 euros.

L’Espagne, pays à l’honneur cette année, poussera un peu sa corne sur la place de la Bourse pour une soirée exceptionnelle. Les 100 plus grandes bodegas s’y installeront, proposant des dégustations accompagnées de plats et tapas, réalisés par douze jeunes chefs espagnols, sélectionnés par Ferran Adria et José Andrés. «La plus importante dégustation de vins espagnols en dehors de l’Espagne» a confié Guillaume Déglise.

Le 19 juin, les amateurs seront invités à la fête internationale du vin, grâce à The Blend, au Palais de la Bourse.

« Terre de Vins » sera aussi de la fête avec les Vinexpériences, trois soirées découvertes de dégustations ouvertes au grand public.

Nouveauté cette année : un espace au sein de Vinexpo sera réservé aux vignerons en culture biologique et biodynamique, grâce au partenariat avec le syndicat des vignerons bio Nouvelle Aquitaine. 150 vignerons qui viendront présenter leur production dans le souci de répondre à la consommation tout en «ouvrant Vinexpo à la viticulture» affirme Guillaume Deglise.

Et enfin, Séverine Bonnie, du Château Malartic-Lagravière, est venue annoncer la présence de Yannick Alléno durant la célèbre soirée de clôture de la Fête de la Fleur. 1 500 invités triés sur le volet pourront à cette occasion déguster les plats réalisés par le chef trois étoiles du Pavillon Ledoyen.

Un programme indéniablement riche et varié. Toutes les infos sur www.vinexpo.com/fr/