Florent Lançon (photo : Emmanuel Perrin)
Florent Lançon (photo : Emmanuel Perrin)

Retrouvez cette semaine sur terredevins.com notre Escapade Châteauneuf-du-Pape, publiée dans le Terre de vins N°48 de Juillet/Août.

Après
le Clos Saint Patrice Monopole
les Vignobles Mousset-Barrot
la Maison Ogier
le château Mont-Redon
le domaine La Consonnière

… sixième de nos sept portraits de celles et ceux qui donnent un nouvel élan à la mythique appellation du Vaucluse.

Domaine de la Solitude
Enraciné

De ses études de biologie, Florent Lançon a gardé le goût de la recherche. Depuis qu’il a rejoint le domaine familial, tenu par son père Michel et son oncle Jean, il expérimente. L’an passé, il a planté une parcelle de counoise, de clairette rose et de grenache gris pour appréhender leur potentiel. « Ils font partie des cépages autorisés à Châteauneuf-du-Pape, mais sont très peu utilisés, explique-t-il. Or, à l’heure du réchauffement climatique, nous sommes en quête de raisins qui apportent de la fraîcheur aux vins. » En blanc, il croit beaucoup au piquepoul pour « donner de la tension ». Et l’an prochain ce vignoble de 38 hectares aura parachevé sa conversion à l’agriculture biologique.

La Solitude, dont le jeune vigneron reprend aujourd’hui le flambeau en douceur, se trouve dans sa famille depuis 1680. Chaque pas dans les vignes le relie à ses ancêtres. Cornelia Constanza, la plus vieille parcelle, établie sur les sables et remise en culture après le phylloxera, porte encore les ceps plantés par ses aïeux. Des grenaches noirs plus que centenaires qui donnent à peine 18 hl/ha. « Aujourd’hui, elle nous sert pour nos propres sélections massales », explique le jeune vigneron.

Isolée depuis 2005, cette parcelle donne son nom à la cuvée icône du domaine. Dégustée dans le millésime 2015 (55 €), elle se range dans la catégorie bombe à retardement avec son volume exceptionnel, son fond hyper mur et ses tannins bien présents certes, mais au profil soyeux. À attendre impérativement au moins cinq ans. La cuvée Tradition 2015 (21 €) produite à 50 % sur les galets roulés et 50 % sur les sables ne démérite pas. Elle séduit dès le premier coup d’œil dans sa robe rubis pour cheminer vers des notes de mure écrasée, de thym, d’olive noire et une belle amplitude fraîche et équilibrée.

Domaine de la Solitude
84230 Châteauneuf-du-Pape, 04 90 83 71 45
www.domaine-solitude.com