François Miquel (photo : Emmanuel Perrin)
François Miquel (photo : Emmanuel Perrin)

Retrouvez cette semaine sur terredevins.com notre Escapade Châteauneuf-du-Pape, publiée dans le Terre de vins N°48 de Juillet/Août.

Après le Clos Saint Patrice Monopole et les Vignobles Mousset-Barrot, troisième de nos sept portraits de ceux et celles qui donnent un nouvel élan à la mythique appellation du Vaucluse.

Maison Ogier
Le bâtisseur

À Châteauneuf-du-Pape, la Maison Ogier construit, bâtit, investit. Dernière opération en date, l’acquisition du domaine de la Roncière, soit 10 hectares, qui porte à 25 la superficie de ses propriétés dans le cru. Ce rachat intervient après un chantier titanesque : la réhabilitation de l’ancien prieuré du XVIIe siècle situé sur le site dit de « l’Étang salé ».

Après trois ans de travaux, le prieuré retrouve vie. « Nous y vinifions nos cuvées haut de gamme telles le Clos de l’Oratoire des Papes », annonce François Miquel, directeur général d’Ogier. Les anciennes cellules des moines abritent 11 cuves tronconiques thermo-régulées, et l’ancienne cave des foudres est destinée aux petits lots. La cave troglodyte entièrement creusée dans la roche et retrouvée en l’état est dédiée aux blancs. On y accède par un couloir de safres inexistant à l’origine. « Nous l’avons fait concevoir pour mettre au jour les couches géologiques qui remontent à 15 millions d’années », détaille François Miquel.

Bientôt, une cuisine, une salle à manger ainsi que trois beaux appartements, au dernier étage de la bâtisse, verront le jour. Aux pieds du Prieuré, un conservatoire des cépages avec 25 variétés différentes, plus une parcelle de 2 hectares avec des cépages blancs, grenache, clairette, roussanne et bourboulenc ont été plantés. De quoi enrichir une offre œnotouristique déjà bien pourvue qui se déploie depuis ses locaux du centre-ville jusqu’aux dégustations avec pique-nique gastronomique sous le platane centenaire du Prieuré.

On peut notamment y déguster l’emblématique Clos de l’Oratoire des Papes, qui offre un 2015 (35 €) patiné de fruits mûrs enrobés de beaux tanins, ample et structuré. En blanc, le 2016 (37 €) séduit par sa minéralité, sa fraîcheur et son amplitude.

Maison Ogier
84230 Châteauneuf-du-Pape, 04 90 39 32 32
www.ogier.fr