Pour célébrer les vingt ans du classement de la Juridiction de Saint-Émilion à l’UNESCO, découvrez, durant trois jours de festivités ces 28, 29 et 30 juin, l’histoire et le patrimoine de Saint-Émilion et ses alentours comme vous ne les avez jamais vus, avec la complicité des acteurs locaux.

« Dans la dimension populaire et festive qu’on a voulu donner à cet anniversaire, on veut montrer au monde entier et à tous ceux qui viendront, que transmission, partage et convivialité sont nos maîtres-mots » annonce Franck Binard, directeur du Conseil des Vins de Saint-Émilion. Garante de l’avenir de tout bien inscrit, la transmission culturelle est l’un des piliers de l’inscription au patrimoine mondial de l’humanité. Gardiens de cet héritage, les acteurs locaux de la Juridiction de Saint-Émilion se feront passeurs durant les trois jours de célébration, sous des formes variées et à l’attention de publics de tous âges.

Pour un peu de théorie d’abord, plongez-vous dans la découverte et la genèse du classement à l’UNESCO, grâce à un programme de conférences et tables rondes en lien avec les paysages culturels et la biodiversité les samedi 29 et dimanche 30 juin. Parmi les temps forts notamment, samedi 29 (17h), une table ronde inédite avec les autres vignobles inscrits, pour tisser des liens et constater l’existence de problématiques communes à tous ces sites, que ce soit en termes d’architecture, d’enjeux environnementaux, de considérations économiques… Également samedi à 11h une conférence « Terroirs du monde et paysages culturels » par l’association Barde du Label, et dimanche à 18h une conférence sur « Les patrimoines mondiaux de l’UNESCO ».

« 20 ans, 20 sites »

Forts de ces connaissances, allez donc flâner dans la Juridiction. Monuments, paysages, domaines viticoles… Laissez-vous porter d’étape en étape au fil de sites d’exception compris dans le dispositif « 20 ans, 20 sites » imaginé par l’historien David Souny et le photographe Franck Haudiquert. A chaque halte, une table pérenne pourvue de contenus textuels en français et anglais, agrémentés d’une photo et de compléments iconographiques, pour mettre en lien le site avec d’autres éléments de la Juridiction, et ainsi rappeler la cohérence de l’ensemble inscrit. Incontournables dans la construction des paysages et du patrimoine, les propriétés de la Juridiction sont évidemment de la partie. Elles ouvrent leurs portes à l’unisson pour proposer visites gratuites et animations aux curieux et aux amateurs. Hors des sentiers battus, l’association Philosophia, organisatrice du festival annuel éponyme, propose également des “balades philosophiques, patrimoine et nocturnes”.

D’hier à aujourd’hui

Au cours des trois jours de fête, le village s’animera de festivités variées et parfois surprenantes. Ainsi, la Jurade de Saint-Émilion, confrérie des Vins créée en 1199, avec ses jurats tout de rouge vêtus, fera revivre une tradition ancestrale au public. Chacun des trois soirs, des comédiens interpelleront la foule pour la mener dans les jardins de la Mairie. Là, après dégustation, dans une mise en scène solennelle, comme pratiquée au XIIe siècle, elle fera apposer au fer rouge sur les barriques « la marque à feu du vinetier », signe qui désignait dans le temps les vins dignes de porter le nom de Saint-Émilion et de circuler. Chemin faisant, le public pourra également admirer l’exposition photos des lauréats du concours organisé l’an dernier dans le cadre des Montgolfiades, sur le thème des « sites remarquable de la Juridiction vue du ciel ».

La fête pour tous

Pour expliquer cet héritage et responsabiliser dès le plus jeune âge, les enfants, adultes de demain, bénéficient d’une programmation spécialement imaginée pour eux. Neuf classes de CE2 du territoire de la Juridiction ont ainsi suivi tout au long de l’année scolaire 2018-2019 un programme pédagogique dédié, pour les sensibiliser au sujet de l’environnement et de la biodiversité dans les paysages. Sur place, au cœur de la cité médiévale, l’espace « L’école des enfants » réunira différentes animations durant trois jours, entre ateliers biodiversité (jardin des plantes médicinales, énergies renouvelables, gestes pour la planète, tressage du vime…), contes pour enfants, « Jardin des énergies » et ses ateliers (par exemple construction de mini-éoliennes à énergie solaire). Sera aussi proposé le cahier de vacances « passeport pour l’environnement Saint-Émilion », créé par des illustrateurs en concertation avec les associations impliquées dans ce 20e anniversaire (Barde du Label, Biotope Festival, Philosophia…), et qui distille au fil de 24 pages des jeux, illustrations, questions, énigmes, mots-mêlés, espace photo, dessins ou encore gestes pour la planète. A découvrir sur place, et à ramener à la maison, pour un été éco-responsable en famille.

Plus d’infos : vins-saint-emilion.com