Ancêtre des effervescents du monde et comptant parmi les plus anciennes AOC de France, l’AOC Limoux Blanquette de Limoux et l’AOC Limoux Méthode Ancestrale fêtent leurs 80 ans avec brio : volumes en hausse sur un marché mondial des effervescents en croissance, grâce à leur excellent rapport qualité-prix, vignerons dynamiques et dossier en court pour l’obtention du label Vignobles et Découvertes.

Pendant le salon Vinisud qui se tenait en début de semaine à Montpellier, Sarah Abbott, Master of Wine (UK), présentait cette appellation très présente sur le marché international, et dotée d’atouts sérieux pour continuer sa belle progression.

Mauzac ou chardonnay

La Blanquette de Limoux est composée de cépage mauzac, acceptant 10% de chardonnay ou de chenin, élaboré en méthode traditionnelle.
Le Limoux méthode ancestrale, en mauzac, est élaborée en méthode traditionnelle. La prise de mousse, entièrement naturelle se fait directement en bouteille. Pour cela, le vin est systématiquement mis en bouteille à la lune descendante du mois de mars.
En 1938, Limoux obtenait la reconnaissance en AOC pour ces deux effervescents : AOC Limoux Blanquette de Limoux et AOC Limoux Méthode Ancestrale. L’AOC Crémant de Limoux les rejoindra en 1990.
Le Crémant est un assemblage de trois cépages, élaboré en méthode traditionnelle. A dominante de chardonnay, il est complété par du chenin, du mauzac blanc ou du pinot noir. Il existe en blanc et en rosé.
La production totale est de 82 244 hl en 2016, qui a progressé de 37% en 20 ans. Le vignoble de Limoux, sur 1485 ha dans l’Aude, autour de Limoux, est environ 25 fois plus petit que la Champagne, ou le Cava DO en Espagne, et 5 fois plus petit que le Prosecco DOCG.

Le Crémant star des marchés export

Le Crémant de Limoux ne cesse d’augmenter ses ventes à l’exportation (+85% en 10 ans) et représente aujourd’hui 55% de la production de l’appellation. Pour Sarah Abbott, « le Crémant de Limoux est l’ambassadeur de l’appellation, dans un style international. Avec le chardonnay dominant, il a un profil champenois… En Grande-Bretagne, le Crémant de Limoux est perçu comme une élégante alternative au champagne, à des prix bien plus sages ; l’hédonisme intelligent ». Illustré par deux exemples :
– Graimenous 2015, du domaine J Laurens, AOC Crémant de Limoux, 60% chardonnay, 30% chenin, 5% pinot noir et mauzac : crée par un champenois, la bulle est fine et sapide, le vin vif et élégant.
– Cuvée Emotion Brut millésimé 2015, Maison Antech, AOC Crémant de Limoux rosé, 66% de chardonnay, et chenin, pinot noir et mauzac. Fait par une maison familiale, il a une jolie couleur rosée, un petit dosage, un nez de fleurs de printemps, et un bon prix.

La Blanquette typé mauzac

La Blanquette joue sur la typicité du mauzac, qui est à l’origine de cette épopée. Les vignes de ce cépage tardif entourent Limoux comme un berceau, protégées des vents par les Pyrénées. Au XVIe siècle, les moines bénédictins de l’abbaye de Saint-Hilaire découvrirent que les vins de mauzac démarraient une seconde fermentation durant l’hiver. Le liège des Pyrénées voisines permit de faire des bouchons mieux accompagner le phénomène, explique Pour Sarah Abbott. Le mauzac, au goût typé et poire et pomme amère, son esthétique de bulle différente du champagne, offre un côté net et tonique, tout le charme de la Blanquette. En deux exemples :
– Saint Hilaire Brut, Sieur d’Arques, AOC Blanquette de Limoux
Produit par la coopérative Sieur d’Arques, associant les 4 terroirs de Limoux, c’est un produit idéal pour la découverte du mauzac.
– Cuvée Mémoire 2014, Domaine Delmas, AOC Blanquette de Limoux.
Elaboré par un pionnier du bio, peu dosé, le vin est ample et tonique en bouche, parfait pour la gastronomie.

Limoux Méthode Ancestrale, le goût nature

L’AOC Limoux Méthode Ancestrale, un pur mauzac, à la fermentation en bouteille, est une production nettement plus confidentielle, plus complexe à obtenir. C’est un « pet’nat », pétillant naturel, qui gagne le cœur d’un marché jeune, adepte de produits naturels, biologiques. « C’est un marché de niche, il y a des opportunité après des amateurs de vins « natures », elle est très appréciée à New-York » commente Sarah Abbott.

Des bulles d’aujourd’hui et un livre à venir !

Sarah Abbott voit un bel avenir pour ces bulles octogénaires. Les marchés émergents, comme l’Inde, sont arrivés au vin avec le rouge. Aujourd’hui, ils s’intéressent au monde des effervescents. Le champagne est la bulle des grandes occasions, mais pour les petites occasions festives, les autres bulles sont choisies. Servies en verre à vin, elles s’adaptent parfaitement aux diners informels, à l’esprit tapas. Limoux, avec le Crémant au chardonnay international, la Blanquette et la Méthode Ancestrale avec son cépage indigène, propose une jolie production sur un marché… effervescent !
Le livre référence sur l’AOC Limoux, pour les 80 ans de l’appellation, sort en octobre 2018, aux éditions Privat, en version français-anglais.

www.limoux-aoc.com