©Clo et Clem-Anjou Tourisme
©Clo et Clem-Anjou Tourisme

L’idée ? Redécouvrir de façon décontractée le département du Maine-et-Loire, et ceux alentours, de façon écologique et économique. Le vélo, est le moyen de savourer le chemin plutôt que de regarder le but. Éloge de la lenteur et de ses saveurs… bienvenue en Anjou !

Cette région n’est pas connue pour sa dimension sportive, certes. Mais la topographie y a tracé quelques belles boucles de randonnées et de pistes cyclables, pour de grands itinéraires ou de petites balades à la rencontre du patrimoine local. Un slow tourisme au fil des vignobles. Ces itinéraires, ou véloroutes, ont été pensés pour être au plus près de la nature et bénéficient de voies sécurisées et balisées. Le moyen également pour les sportifs avertis de se remettre en selle avant les Championnats de France de cyclisme sur route (23 au 26 juin), Nature is Bike (24 au 26 juin) et la 25e Fête du Vélo en Anjou (3 juillet)*.

La Vélo Francette®, paysages normands, angevins et atlantiques

Une aventure sur plusieurs jours pour découvrir l’Anjou du nord au sud : voici la Vélo Francette® ! Une échappée belle en pleine verdure, puisque deux tiers du circuit se font via des voies vertes. Une piste qui sillonne les routes de Château-Gonthier à Montreuil-Bellay. Mais ce circuit, pour les plus expérimentés, peut s’étendre de la Normandie à La Rochelle, avec un parcours de près de 600 km.

Sur les terres de l’Anjou bleue, La Vallée du Loir à vélo®

(c)Mathieu GENON – Anjou Tourisme

Voici une balade paisible de 22 km, entre nature et petits villages, qui part de Seiches-sur-le-Loir et longe cette rivière de sa source à sa confluence avec la Loire, aux abords d’Angers. Sur des terres historiquement maraîchères et propices à la production agricole, découvrez les moulins à farine qui surplombaient nos villages, les vergers qui couvrent les vallons, et la forêt de pins de Boudré. Un parcours bucolique, à la rencontre des terres de France.

La Vélo Buissonnière®, accessible à vélo, à rollers et même en poussette

En voilà une qui porte bien son nom ! Enfin presque… Sur 250 km de sentiers, d’Alençon (Normandie) à Saumur, vous passerez par Le Mans et Baugé, tout en restant hors de sentiers battus. Vous y croiserez de paisibles paysages, le long de la Sarthe ou du Loir, pour partager des moments confidentiels au cœur des Pays de la Loire.

La belle, la grande, la magnifique… La Loire à Vélo® !

900 km étudiés pour les amoureux de la petite reine. L’une des plus belles excursions de véloroute que la France propose. De Nevers à l’Atlantique, cet itinéraire peut être fractionné au gré de vos envies, avec des étapes spécialement aménagées via le label « Accueil vélo ». Arrivé en Anjou, un panorama exceptionnel vous attend de Saumur à Montsoreau. Entre châteaux et patrimoine, laissez-vous tenter par quelques pauses gourmandes, au fil des nombreux vignobles qui s’épanouissent sur les coteaux environnants.

Mignardises angevines, ou l’art d’accommoder le périple de son choix

Si votre cœur balance pour l’Anjou, pourquoi ne pas créer votre propre boucle : Angers, La Flèche, Saumur ? Un bout de chemin sur La Vallée du Loir à Vélo®, un autre sur La Vélobuissonnière® et enfin, quelques paysages de La Loire à Vélo®. Un aperçu du patrimoine local et de la douceur qui lui est inhérente.

Au choix, voici des parcours pour lesquels vous pouvez prendre votre temps, celui d’observer le paysage, de contempler l’œuvre humaine, historique, gustative et pourquoi pas, de vous glisser dans une introspection. Bergson soulignait à juste titre dans L’Énergie créatrice, que le temps est une nécessité de l’existence, de cette appréhension de soi, et donc de notre nature réflexive : « La conscience est un trait d’union entre ce qui a été et ce qui sera, un pont jeté entre le passé et l’avenir. » Dans cette continuité, cette unité, se forge l’Être. Temps dont la société moderne nous éloigne, temps que ces sentiers cyclables de la Loire nous proposent de retrouver.

* Informations : anjou-tourisme.com/velo