Simple, belle, efficace et symbolique : la nouvelle communication visuelle du Beaujolais Nouveau met en avant toutes les caractéristiques et les forces du primeur. Explications avec la directrice artistique de l’agence Sowine, Céleste Bigo, et illustratrice de la campagne.

Quelles ont été les idées qui ont guidé la création de l’affiche ?

Nous sommes tout de suite partis sur quelque chose de moderne, avec le souhait de mettre fortement en avant la date, car nous avons constaté que beaucoup de personnes connaissent les Beaujolais Nouveaux mais ne l’ont pas forcément associé au troisième jeudi de novembre précisément. C’était donc notre point d’entrée, et nous avons utilisé des couleurs qui fassent écho à cette modernité que nous voulions figurer. Le jaune est la couleur utilisée par Interbeaujolais pour ses primeurs, nous avons donc opté pour un bleu nuit à la fois pour contraster avec ce jaune et donner un côté pop, mais aussi pour rappeler que la célébration de l’arrivées de Beaujolais Nouveaux se fait le soir et la nuit du troisième jeudi de novembre, et que c’est une nuit conviviale et de partage. Idem pour le rouge rosé qui est utilisé : nous ne voulions pas un rouge qui ressemble trop au rouge du vin, mais un rouge polyvalent, qui traduise la diversité des cuvées et l’arrivée des Beaujolais Nouveaux rosé. Et le choix de couleurs primaires nous paraissait résonner tout naturellement avec les vins primeurs.

La diversité semble être le mot-clé de votre démarché créative, vous parlez même de foisonnement.

Oui, c’est clairement ce que nous voulions mettre en avant et qui représente les Beaujolais Nouveaux. A la fois donc sur la diversité des cuvées, en couleur et en profil, mais aussi sur le foisonnement des acteurs qui participent à la création et à la diffusion des vins. Quand j’ai crée l’illustration, je suis partie des vignerons qui figurent en bas de l’affiche, pour arriver aux distributeurs en haut. Ce foisonnement est dynamique, exprimé par les couleurs vives et joyeuses qui renforcent l’énergie de la composition.
Nous voulions aussi souligner la jeunesse et les façons de vinifier des nouveaux vignerons, en reprenant des codes d’expression plus « craft ». Nous voulions donc que l’illustration traduise cette générosité, cette modernité et cette convivialité qui caractérisent les primeurs.

Pour vous, que représente le Beaujolais Nouveau et comment allez-vous le fêter ?

C’est un vin populaire, une fête traditionnelle, une bonne occasion de découvrir les premiers vins de l’année. C’est la convivialité, d’ailleurs nous l’avons célébré hier soir avec l’équipe dans un bar parisien qui porte le même nom que moi (ce n’est pas fait exprès !), le Bigo. La diversité des cuvées donnent envie de les découvrir, pour dénicher celle qui nous plaira le plus et saisir les différences de terroirs et de manière de vinifier entre chacune d’elles.