©DR
©DR

Ce jeudi, troisième jeudi de novembre, les Beaujolais Nouveaux débarquent pour nous offrir le nouveau millésime en primeur!

De tous horizons et pour tout le monde

En rouge ou rosé, en appellation Beaujolais ou Beaujolais Villages, les primeurs sont toujours un moment de plaisir et de convivialité. Le moment se veut festif, à la maison comme dans les restaurants et bars à vins, toutes catégories confondues : de Gaëtan Bouvier, meilleur sommelier de France, qui considère les Nouveaux comme « un moyen pour les vignerons d’affirmer leur style et d’atteindre l’excellence dans la simplicité », à Noémie Schmider, restauratrice à Lyon (« Nosch »), pour qui « le Beaujolais Nouveau est une fête qui rapproche toutes les générations : on trinque, on boit une gorgée… et on y retourne ! », à Nadine Rosier, sommelière-conseil Intermarché à Marseille, qui considère « le Beaujolais Nouveau comme un art de vivre à la française ».

©DR

Expression de 2022

2022 s’annonce globalement comme un beau millésime dans le Beaujolais, bien qu’hétérogène : il sera d’anthologie pour certains, plus nuancés pour d’autres en fonction de la situation des parcelles. L’hétérogénéité se retrouve dans la dégustation des 99 échantillons de primeur et est soulignée par Daniel Bulliat, président d’Interbeaujolais : « Après une année 2021 excédentaire en eau, 2022 a été marquée par une grande sécheresse, très proche de 1976. Ce millésime est le plus précoce après 2003, année de la canicule. La récolte est très hétérogène d’un secteur à un autre de notre vignoble. La quantité sera inférieure de 20 % à la moyenne des cinq dernières années. Quant à la qualité, elle est réjouissante ! On retrouve des similitudes avec les grands millésimes 2009, 2015, 2018 et 2020. 2022 sera une année de vins signature. Ce millésime offrira des vins aux profils très variés : des vins amples et structurés avec une robe soutenue qui seront des vins de garde par excellence, ainsi que des vins gouleyants et charnus agréables à boire. »

Sélection des cuvées :

Beaujolais Nouveau Rosé
Vignerons des Pierres Dorées « Terra Iconia » (6,50€)

Beaujolais Villages Nouveau
Rosé Domaine Longère

Beaujolais Nouveau
Domaine des Marrans Famille Mélinand (10 €)
Château de l’Eclair – HVE 3 – Terra Vitis (9,50 €)
Jean-François Pégaz « Plaisir de Pégaz » Sans sulfites, HVE 3, Terra Vitis (8,50 €)
Mommessin « Le Père la Grolle » (5,50 €)
Anthony Perol « le p’tit nouveau » – AB – (10,50 €)
Domaine Perrusset – sans intrants – (6 €)
JM Aujoux « La vie est belle / Sans sulfites » (8 €)
Vignerons des Pierres Dorées « La Rose Pourpre » HVE (8 €)
Célia et David Large « Massaï » (10 €)
Agamy – Domaine de Solémy – HVE – (7 €)
Beaujolais Villages Nouveau Domaine Tano Péchard – HVE & Terra Vitis – (7 €)
Domaine du Penlois « Tu m’fais tourner la tête » – (8 €)
Romuald Petit (9 €)
Château de Lavernette « Le Jeune » – AB & Demeter – (12 €)
Domaine des Nugues « Sans Soufre » – HVE – (9,50 €)
Domaine de Thulon – HVE3 – (7,50 €)
Manoir du Carra Sambardier « Vieilles Vignes » – HVE – (9 €)
Nicolas Boudeau « Esprit Nature » – HVE (10 €)
Patricia et Bernard Jomain « Copains de vin » – HVE – (9 €)