(Photo archive 2017 - M. Boudot)
(Photo archive 2017 - M. Boudot)

Ils œuvrent ensemble depuis treize ans déjà pour porter les couleurs et le nom de la confidentielle et prestigieuse appellation bordelaise. Ils seront réunis, telle une grande famille, dans l’écrin du Palais de la Bourse, lors de Bordeaux Tasting, les 14 et 15 décembre prochains, pour venir à la rencontre des amateurs. Le mot de chacun sur l’association qui les unit et qu’ils chérissent.

Château Beauregard
Vincent Priou, directeur général

Après la disparition du « Cercle Pomerol Prestige », initié par l’œnologue Michel Rolland et quelques autres, « il manquait un club de propriétés dynamiques qui serait un porte-drapeau pour toute l’appellation. » C’est alors que quelques-uns ont eu spontanément l’idée de « réunir plusieurs propriétés situées sur des terroirs différents, produisant des vins aux profils complémentaires, cultivant une bonne entente et ayant une même ambition pour Pomerol », explique Vincent Priou. « De fil en aiguille, l’association est montée à dix membres, qui portent collectivement l’image des vins de Pomerol auprès des amateurs du monde entier. On ne peut pas faire plus international que le style de Pomerol, et pourtant notre appellation manque de notoriété. C’est pourquoi nous sommes plus forts à dix. Le fil conducteur entre nous, c’est l’amitié, le respect et l’amour de Pomerol ».

Château Clinet
Ronan Laborde, propriétaire – Monique Bailly, business development

Pour Ronan Laborde, Pomerol Séduction est une fabuleuse opportunité de mettre un coup de projecteur sur une appellation qui cultive la discrétion. « Promenez-vous dans le vignoble et vous aurez le sentiment que nous vivons reclus derrière les murs de nos chais, mais détrompez-vous, à Pomerol les idées fusent et se partagent » affirme Monique Bailly. « Nous avons tous beaucoup de plaisir à échanger, pour sans cesse nous améliorer. Ensemble, nous sommes plus forts, nous pouvons susciter davantage d’attention. Pomerol est une petite appellation avec des histoires différentes, notre association permet de montrer qu’il y a un vin de Pomerol pour tout le monde. Les amateurs sont de vrais ‘amoureux’, ils sont très attachés à nos vins, qui sont bons et séduisants, portés par la typicité du merlot, avec une dimension accessible mais aussi confidentielle des propriétés, qui crée un lien très fort ».

Clos du Clocher
Jean-Baptiste Bourotte, propriétaire – directeur général

Pour Jean-Baptiste Bourotte, Pomerol Sédution constitue l’opportunité de tracer un fil conducteur entre des propriétés qui ont des tailles, des histoires, des styles différents, avec pour point commun cette « identité Pomerol ». « Pomerol Séduction m’a permis de mieux connaître mes voisins, de beaucoup échanger avec eux, et de contribuer à un meilleur rayonnement des vins de Pomerol auprès des amateurs internationaux. Leur faire comprendre que nos vins peuvent être complexes mais qu’ils ne sont pas compliqués, leur montrer qu’ils sont accessibles même dans la diversité, c’est le point fort de notre association ».

Château La Conseillante
Marielle Cazaux, directrice

« C’est important pour nous de jouer collectif », souligne Marielle Cazaux. « Chaque membre permet à l’autre de bénéficier de la résonance qui est la sienne. Et par-dessus tout, nous n’oublions pas qu’il est écrit ‘Pomerol’ sur notre étiquette – une marque formidable qui mérite d’être encore mieux connue dans le monde, et notre association s’y emploie. Les vins de Pomerol sont de plus en plus appréciés des amateurs, les vins ne cessent de gagner en qualité, et nous devons continuer à le faire savoir ».

Château Gazin
Nicolas de Bailliencourt, co-propriétaire et président de « Pomerol Séduction »

« À Pomerol, nous sommes environ 120 vignerons pour 800 hectares. Il y a quelques grandes locomotives, un nombre restreint de propriétés de taille conséquente, et surtout beaucoup de petites propriétés ; autant d’entités qui ont des problématiques et des attentes très différentes », explique-t-il. « Ainsi est née l’idée de ce groupe, qui permettait de créer une dynamique autour d’une dizaine de châteaux en défendant l’image de Pomerol à travers le monde. A nous dix, nous représentons tout de même 20% de l’appellation. Et nous voyons bien que quand nous organisons un événement, nous suscitons beaucoup d’intérêt, ce qui représente bien le pouvoir d’attraction de notre appellation. Mais même si Pomerol Séduction s’adresse à des dégustateurs internationaux, nous n’oublions pas de toucher les marchés français – et bordelais ».

Château Mazeyres
Alain Moueix, directeur

« Il s’agit d’une démarche pertinente pour montrer la diversité des terroirs de Pomerol. Cette diversité est une richesse. Chaque propriété a son identité propre mais, depuis 2006, on a constaté plus d’homogénéité dans l’approche technique et dans le style des vins. Nous ne résumons pas tout Pomerol, mais nous participons à la notoriété de l’appellation en faisant des événements à notre image, dans un bon esprit et une saine émulation. Le fait qu’il n’y ait pas de classement à Pomerol nous a permis de prendre naturellement notre place ; l’association a évolué depuis sa création mais elle est aujourd’hui, je crois, à bonne maturité ».

Château Nénin
Pierre Graffeuille, directeur général

Intégré depuis 2015, « nous avons été séduits par le caractère familial de cette association : peu de membres, une plus grande proximité entre les producteurs par-delà des typicités marquées, de vrais caractères et toujours la même volonté de développer la qualité, la notoriété, pour une reconnaissance accrue de notre appellation de Pomerol et à travers elle, de nos crus », expose Pierre Graffeuille. « Nous sommes tous animés par la passion de nos vins et de nos terroirs. Nous sommes voisins au sein d’une petite appellation dont le rayonnement est international, mais notre union permet de capter plus amplement la lumière ».

Château La Pointe
Eric Monneret, directeur général

Dernier arrivé dans l’association Pomerol Séduction, château La Pointe en voit déjà les bénéfices. « Lorsqu’on est tout le temps la tête dans le guidon, on n’a pas forcément la possibilité de réfléchir à la façon d’améliorer sa visibilité », explique Eric Monneret. « Le fait d’avoir rejoint Pomerol Séduction apporte une meilleure lecture globale, un vrai sens du collectif. Pomerol, c’est le prestige et la rareté : en cultivant ceci à plusieurs, on part à la conquête de nouveaux amateurs. Nous défendons notre diversité, mais sans être jamais show-off. Nous sommes dans les vignes, impliqués, nous communiquons beaucoup entre nous, nous partageons nos expériences. Et quand nous allons à la rencontre des gens, avec des dégustations ou des master classes, ça marche ! Finalement, à Pomerol, il y a encore tellement de choses à prouver ! »

Château Rouget
Edouard Labruyère, propriétaire

« En rejoignant Bordeaux, j’ai tissé des liens très forts avec mes amis et voisins pomerolais. Entre nous est née l’idée d’une association qui nous aiderait à porter un message commun : Pomerol c’est beau, mais il faut le faire savoir. Il faut voyager pour porter la bonne parole. Cette idée a fait son chemin, et le cercle s’est élargi, jusqu’à dix châteaux aujourd’hui, qui ont l’avantage de représenter les meilleurs terroirs de l’appellation, avec une large gamme de prix et de styles, le tout entraîné par de belles locomotives. Nous assumons notre rôle d’ambassadeurs de Pomerol, avec les devoirs que cela implique. C’est une association qui fourmille d’envies, d’idées, qui organise de jolis événements. Notre force, c’est notre diversité, mais aussi notre côté accessible, ‘à taille humaine’, proche du terroir. Un peu comme en Bourgogne, en somme. »

Château Vieux Maillet
Griet et Hervé Laviale Van Malderen, propriétaires

« Pomerol séduit, et notre association porte bien son nom ». Elle exprime « un esprit de groupe, voire un esprit de famille, bien en accord avec la configuration de l’appellation et sa diversité. Tout d’abord, notre association contribue au rayonnement de Pomerol, dont elle offre un très bel aperçu entre des champions reconnus, des vins alternatifs, et des challengers à suivre. On y déniche des ‘petits’ méconnus, des bios, des propriétés ancestrales… Tout pour que le dégustateur trouve son bonheur. Pour Vieux Maillet, faire partie du groupe est une superbe opportunité, un gage de visibilité. Le collectif nous tire tous vers le haut. Plus largement, Pomerol Séduction nous permet de beaucoup échanger, sur le plan technique, commercial. Nous nous enrichissons mutuellement ».

Horaires détaillés :
Samedi 14 décembre de 10h à 18h30.
Dimanche 15 décembre de 10h à 18h.
Palais de la Bourse de Bordeaux, Musée National des Douanes, Espace Saint-Rémi et alentours.
Entrées ouvertes aux visiteurs :
jusqu’à 17h45 le samedi et 17h15 le dimanche

Tarifs en prévente
Pass 1 JOUR SAMEDI – 27 €
Pass 1 JOUR + abonnement SAMEDI – 29 €
PASS 1 JOUR DIMANCHE – 23 €
PASS 1 JOUR + abonnement DIMANCHE – 25 €
PASS 2 JOURS “GOLD” + abonnement – 39 €
Tarif sur place – PASS 1 JOUR avec abonnement – 32 €