Organisée le dimanche 10 décembre à 11h au palais de la Bourse, cette Master Class propose une expérience inédite pour vous faire redécouvrir la dégustation, sans l’aide de votre vue (49€). Préparez-vous à être bousculé !

D’abord l’examen visuel. Ensuite l’examen olfactif. Puis l’examen gustatif. Telle est votre routine de dégustation de vin, fondée sur l’analyse sensorielle ? Le temps d’une Master Class inédite lors de Bordeaux Tasting, festival des grands vins de « Terre de Vins » les 9 et 10 décembre à Bordeaux, oubliez tout ce que vous connaissez ! Le vigneron Jean-Michel Deiss, figure emblématique de l’Alsace, fervent défenseur de la biodynamie, fera découvrir l’art de la dégustation géo-sensorielle, à travers six grands vins servis dans des verres noirs. Cette master class aura lieu en partenariat avec l’Union nationale des aveugles et déficients visuels (UNADEV). Plusieurs amateurs de vin malvoyants ou aveugles seront présents pour partager avec les participants leur approche de la dégustation et leur ressenti.

La dégustation géo-sensorielle vise avant tout à comprendre le lien unissant les caractéristiques d’un produit à son lieu de production. Comme mentionné sur le site internet du domaine Marcel Deiss, elle « se pratique plutôt avec un taste-vin qu’avec un verre « analytique » ; plutôt dans le noir ou la semi-obscurité que dans une salle blanche, à l’éclairage normé. Il s’agit de saisir la texture des vins plutôt que leurs arômes, de « tâter » leur niveau de complexité, d’éprouver leur capacité de se minéraliser lentement, pour aboutir à un équilibre final, une harmonie absolue. » Sans l’aide des yeux, tous à égalité, il s’agira pour une fois de laisser notre vue de côté afin de privilégier le nez et la bouche pour comprendre et décrypter la matière des sols et le cœur des terroir.

Se préparer à une expérience unique

« Dans l’approche géo-sensorielle le rapport est inversé, la personne déficiente visuelle est favorisée. Son handicap devient une force, car ses autres sens, plus aiguisés et démultipliés, l’aident à retrouver plus aisément le terroir dans le vin, analyse Cécile Coulon d’Elloy, responsable communication de l’UNADEV. A l’inverse, pour des voyants, la vue vient perturber l’approche géo-sensorielle. » Pour aborder cette master class, la chargée de communication a quelques recommandations à adresser aux voyants « Il y aura beaucoup de grands amateurs et des professionnels qui viendront avec leur bagage. Il faut faire le vide de ce que l’on connaît déjà en se dégageant de tout ce que l’on croît maîtriser sur le sujet. Le message de Marcel Deiss est de bousculer un certain ordre établi sur une dégustation-type, qui ne sert pas le terroir. Venez très ouvert, sans trop de confiance, et prêt à être un peu bousculé par une approche différente et une rencontre avec des personnes non-voyantes qui portent cette approche différente. »

A propos de l’UNADEV

Née à Bordeaux il y a plus de 80 ans, l’ UNADEV a, depuis l’année 2000, un rayonnement national avec huit centres régionaux sur la France. Elle apporte son soutien aux personnes déficientes visuelles, aveugles ou malvoyantes, à travers trois grands axes d’action : l’aide des personnes déficientes visuelles dans leur vie quotidienne, la lutte contre les maladies cécitantes (grâce à son implication dans la recherche médicale et la prévention du handicap visuel), la sensibilisation du grand public à la cause du handicap visuel, afin de favoriser l’intégration des personnes malvoyantes ou aveugles dans la société (notamment dans le monde professionnel).

En amont de « Bordeaux Tasting », le site de vente de vin en ligne iDealwine organise une vente aux enchères caritative sur son site internet, dont le résultat sera remis à l’Union nationale des déficients visuels (UNADEV) sur le salon.

Plus d’informations : unadev.com ; marceldeiss.com

RÉSERVEZ VOS PLACES POUR BORDEAUX TASTING 2017