Située à Épernay, la Maison Gosset s’ouvre pour la première fois au public grâce à l’aménagement d’un bar à champagnes au cœur de son immense parc classé. Pour présenter ce nouvel espace dédié à la découverte décontractée de ses jolies bulles, elle organise une journée particulière le 3 Juillet, avec un programme riche en surprises.

Installés dans un magnifique jardin classé au cœur d’Épernay, les locaux du champagne Gosset ont été bâtis par Félix Potin (célèbre pionnier du succursalisme) et ont abrité par le passé Château Malakoff, propriété de la famille Trouillard. La Maison, historiquement sise à Aÿ, a racheté l’ensemble en 2009 à Laurent-Perrier. Aussi secret que recherché, le champagne Gosset n’avait jamais ouvert ses portes au public. C’est chose faite désormais. La marque s’est en effet dotée d’un très bel espace d’accueil conçu par Giovanni Pace (le Royal Champagne, les cuveries de Moët & chandon à Oiry…), avec tout à la fois une boutique et un bar à champagnes qui s’ouvre sur le jardin d’hiver. On y sert également les Cognacs Frapin et la Vodka Cobalte qui appartiennent au même groupe (Renaud-Cointreau).

La démarche de l’architecte était simple : « Quand j’ai découvert les locaux, j’ai été surpris par la sobriété des lieux. Ce n’était pas le côté bling bling du champagne, tout était très précis, épuré. Cela manquait cependant de chaleur. J’ai voulu apporter un peu de douceur. J’ai essayé à travers un aménagement simple de mettre en valeur les cuvées sur un présentoir ovale, pour qu’on puisse accueillir une dizaine de visiteurs autour et que tous puissent voir le produit en même temps. Sur une étagère, il n’y a que la personne en face du flacon qui le voit. Nous avons travaillé le sol avec des moquettes dont les teintes expriment à la fois celles du vin et des feuilles de vignes illuminées par le soleil tout en créant une sorte d’amalgame, avec des ellipses, où les couleurs se superposent. Un travail sur mesure y compris pour les coloris qui n’existent dans aucun catalogue ! »

Pour Thibaut Le Mailloux, le directeur marketing et communication de la Maison, l’enjeu était de se rapprocher d’une cible plus large de consommateurs. « Jusqu’ici les clients de la Maison sont rentrés dans le champagne Gosset par le côté grand vin. Là, c’est une approche plus ouverte, parce qu’elle n’est pas seulement centrée sur le vin mais plus sur le moment de consommation, le plaisir de partager du champagne, en plein air, dans un jardin. »

Poursuivant cette idée de décomplexer et désacraliser la consommation du champagne, la Maison a installé dans le parc une œuvre teintée d’humour de l’artiste Bob Budd réalisée dans le cadre du festival Vign’art et intitulée « Réflexions en Champagne » (elle sera présentée à Amélie Nothomb le 2 Juillet). Elle prend la forme d’un rouleau à pâtisserie géant recouvert de miroirs dans lequel se reflètent les vignobles des coteaux d’Épernay, de Champillon et d’Hautvillers visibles depuis le jardin situé sur les hauteurs de la cité. « Nous voulions ramener symboliquement la vigne dans le centre d’Épernay et le raisin à la Maison de négoce, en faisant le pont entre l’extérieur et l’intérieur de la ville, entre les vignes et les caves.  »

Pour présenter ce nouvel espace, la Maison organise une journée particulière le 3 Juillet avec toutes sortes d’animations, et notamment des musiciens (un quartet de Jazz de 12h à 15h un DJ électro lounge de 16 à 21 h), des foodtrucks. L’accès est libre.

www.champagne-gosset.com
12 rue Godart Roger
51200 Épernay