Les fils de Jean-Jacques Lesgourgues relancent la démarche de mécénat engagée par leur père dans les années 1980 sur la propriété de Bas Armagnac. La première œuvre symbole de ce renouveau, la « Chapelle des Anges », issue de la transformation par l’artiste Erwan Le Bourdonnec d’un ancien bâtiment de stockage, a été dévoilée hier.

Chez les Lesgourgues, la sensibilité artistique est une affaire de famille. Jean-Jacques Lesgourgues, figure emblématique du château de Laubade en Bas Armagnac, a su communiquer sa passion pour l’art à ses fils. Arnaud et Denis, qui ont pris la relève à la propriété en Bas Armagnac, avec la complicité de leur frère Emmanuel, architecte d’intérieur à Paris, donnent une nouvelle impulsion au mécénat. Premier témoin de ce renouveau : la « Chapelle des Anges » imaginée par l’artiste et architecte de formation Erwan Le Bourdonnec, née de la transformation d’un ancien bâtiment de stockage.

Pour transfigurer ce lieu de 27m² en œuvre d’art, « j’ai naturellement associé les notions de spiritueux et spirituel. Le nom “Chapelle des Anges” fait écho à ce mariage, en référence à la célèbre “part des anges”» explique Erwan Le Bourdonnec. Le visiteur pénètre dans un sas noir, puis découvre un espace intérieur enduit de chaux blanche. Là, deux bassins d’évaporation, sont disposés de part et d’autre de la pièce. Au-dessus de chacun d’eux, un mobile créée à partir des douelles et cercles d’une barrique. « Les bassins symbolisent la double évaporation, de l’eau et de l’alcool, qui se produit lors du vieillissement. La réussite de l’Armagnac réside dans cet équilibre subtil, ni trop, ni trop peu pour les anges » décrit l’artiste. Dans la chapelle, la lumière est omniprésente. Le ciel perceptible par les ouvertures verticales dans les murs et les tuiles de verre. « Je travaille beaucoup sur le ciel, l’aérien, les jeux de lumière et le mouvement, comme ici avec les puits de jour, les bassins et les mobiles » explique-il.

chapellelaubade

« Dessine-moi une œuvre d’art !»

Pour choisir le premier artiste de cette ère de mécénat nouvelle, un concours a été organisé. « Nous avons imposé le bâtiment, puis comparé les trois projets finalistes, en associant notre père et les employés de la propriété à la sélection. Erwan est sorti en tête » se rappelle Emmanuel Lesgourgues. Si l’artiste a été élu, c’est qu’il a su incarner par son art les valeurs chères aux propriétaires. « Dans la chapelle, je n’ai choisi que des matériaux naturels et nobles, bois, chaux, ciment naturel, en harmonie avec la philosophie de la propriété » raconte-t-il. Un écho à la culture familiale, basée sur « la tradition, l’innovation, l’excellence et la beauté. Les 105 hectares de vignes d’un seul tenant sont cultivés en lutte raisonnée, le respect de l’environnement et de l’authenticité nous sont chers » affirme Arnaud Lesgourgues.

« Art-magnacs » de père en fils

A Laubade, le mécénat est mis en œuvre dans sa forme la plus aboutie, et ce, depuis son institution par Jean-Jacques Lesgourgues dans les années 1980. « Les artistes séjournent trois semaines à la propriété. Ils sont nourris, logés, blanchis. Nous fournissons les matériaux et la main d’œuvre. A eux ensuite de s’imprégner de l’esprit des lieux et de créer l’œuvre in situ » explique Jean-Jacques Lesgourgues. Ainsi, jusqu’au milieu des années 1990, des sculpteurs ont paré la propriété de leurs œuvres. Aujourd’hui, une quinzaine de sculptures jalonnent les jardins, formant un véritable « parcours initiatique ». Dont l’aboutissement est la « chapelle des anges », au cœur de la propriété. « Notre père a privilégié les sculptures. Pour relancer le mécénat, nous voulons nous orienter vers l’art plus contemporain, vers des œuvres modernes, vers des jeunes artistes. » confie Emmanuel Lesgourgues. L’artiste bordelaise Anne-Laure Boyer sera la prochaine à élire résidence à Laubade, pour donner sa vision de l’art inspirée par les lieux.

Laura Bernaulte

La famille Lesgourgues est également propriétaire des châteaux Haut-Selve (Graves), Loumelat (Bordeaux) le Bonnat (Graves) et Peyros (Madiran), et sera présente à Bordeaux Tasting les 13 et 14 décembre prochains au Palais de la Bourse, à Bordeaux.

Ci-dessous, de gauche à droite : Arnaud Lesgourgues, Erwan Le Bourdonnec, et Emmanuel Lesgourgues.
laubademecenat