Le Château Montrose, Grand Cru Classé 1855 de Saint-Estèphe, célèbre ses 200 ans avec un “coffret du Bicentenaire”, plein de surprises et en édition limitée. L’occasion de donner la parole à Hervé Berland, directeur général du Château Montrose, pour une revue d’actualités stéphanoises.

Comment avez-vous choisi de célébrer le bicentenaire du Château Montrose ?
On a voulu marquer l’événement, deux siècles ça se fête ! Avec un léger décalage car c’est le millésime 2015 qui symbolise cet anniversaire, encore fallait-il qu’il soit en bouteille. Nous avons réalisé un coffret avec ce 2015 et les deux qui l’entourent, 2014 et 2016. Nous avons pensé ce coffret tel un cabinet de curiosités avec des flacons d’une contenance de 2 litres spécialement conçus pour ce coffret. Il y a 200 coffrets numérotés et pas un de plus. Il y aura d’autres curiosités à l’intérieur, des surprises sur l’histoire et le parcours du Château Montrose.

Comment les acquérir ?
Les thèmes du partage et de la convivialité ont été au centre de ce projet. Pour une cession originale, on a décidé de mettre en vente le premier exemplaire chez Hart Davis Hart Wine, des spécialistes – basés à Chicago – de la vente aux enchères en ligne avec qui nous avons déjà travaillé via la mise aux enchères d’une barrique de 2016. Pour ce coffret, les enchères s’ouvrent le 1er octobre et la fin sera les 23 et 24 octobre*. Les 199 autres coffrets seront mis en vente par la propriété, et réservés aux clients privilégiés, collectionneurs et grands amateurs. On peut voir les coffrets au Château Montrose pour ceux qui seraient tentés de les voir.

Retour dans l’histoire du temps présent, quel regard portez-vous sur le millésime 2020 ?
Nous sommes en train de terminer les vendanges. Mais, d’abord, je dois dire que je porte un regard plein d’émotion car c’est un millésime qui nous aura fait peur et au final, ce sera une grande année. Il faut rappeler les conditions sanitaires tout à fait exceptionnelles avec cette pandémie. Pour s’assurer du côté opérationnel de nos troupes de vendangeurs espagnols, nous les avons fait venir dès le 15 août. La précocité annoncée nous a fait prendre cette mesure. Au final, ce fut moins précoce que prévu puisque nous avons attendu compte-tenu du changement climatique de ces derniers jours. Nous avons étalé les vendanges et nous finissons actuellement les superbes cabernets sauvignons de la terrasse 4. Il a fallu attendre pour avoir une maturité optimale. Il ne fallait pas précipiter les vendanges avant le week-end pluvieux. La qualité globale est superbe mais les rendements sont faibles, autour de 30 hectolitres par hectare.

Enfin, concernant votre important projet de recyclage du CO2, où en êtes-vous, quelles sont vos ambitions ?
C’est un projet qui est quasiment abouti puisque nous récupérons largement plus de 50% aujourd’hui. L’objectif est de 100% pour l’élaboration du millésime 2020. On a équipé des cuves pour cet objectif et nous transformons donc ce CO2 en bicarbonate de potassium. Ça intègre une politique environnementale ambitieuse sur le domaine où nous recherchons le cercle vertueux pour tout recycler (compost, station d’épuration, biodiversité…) Nous avons 30 hectares de zone verte, c’est un capital essentiel. Il fut une époque – révolue – où il fallait avoir que de la vigne avec pas un seul brin d’herbe qui dépasse, aujourd’hui nous avons compris qu’il fallait un environnement le plus naturel possible.

*L’acquéreur de ce coffret, bénéficiera d’une soirée unique à la propriété (visite, diner, et nuitée – valable pour 4 personnes) assortie d’une dégustation verticale historique de 20 millésimes de Château Montrose sur treize décennies. Du plus ancien, 1893 au plus récent, 2015, cette dégustation emblématique retracera les 200 ans de la propriété. Pour accéder au site des enchères : auction.hdhwine.com