Lorsque vous pensez à votre père, vous avez ce refrain qui vous trotte dans la tête : « Dans son vieux pardessus râpé, il s’en allait l’hiver, l’été, mon vieux… » Aujourd’hui, vous avez vous aussi des enfants et vous vous rendez compte de ce qu’il a enduré, les nuits blanches passées à calmer les nourrissons, les sueurs froides devant les carnets de notes… Il vous prend une soudaine envie de le remercier. Terre de Vins vous propose quelques idées !

Champagne Fleury : Le rosé de Saignée Brut 0 dosage
Votre père vous l’a assez dit, pour vous payer vos études et les leçons de piano que vous avez abandonnées avec tant d’ingratitude, il s’est « saigné aux quatre veines ». Alors pour le remercier, Terre de Vins vous recommande le rosé de saignée brut zéro dosage du champagne Fleury. Un 100% pinot noir, certifié Demeter, vendangé en 2015, sur des vignes de 30 ans. La technique de la saignée qui consiste à pratiquer une macération, plutôt que de mélanger du vin blanc avec du vin rouge, donne cette très jolie robe claire aux reflets rubis. En bouche, c’est un savoureux coulis de fruits rouges frais relevé de pointes de cassis… A déguster sur une fondue de poireaux au champagne et au curry !
Prix recommandé : 45 € www.macavefleury.fr

Le bar à ciel ouvert Krug au Shangri-La Hôtel, un champagne « aux petits oignons »
Votre père est un dur de dur. Vous ne l’avez jamais vu pleurer, même lorsqu’il épluche des oignons. Emmenez-le au Shangri-La Hôtel à Paris, où la Maison Krug a installé un bar éphémère à ciel ouvert avec une vue éblouissante sur la Tour Eiffel. Dans le cadre de son programme « Single Ingrédient », Krug propose chaque année aux chefs un ingrédient différent pour accorder ses cuvées. Cette année, la Maison a choisi l’oignon. Un vrai défi, car il peut vite prendre le dessus sur le champagne. Pour Christophe Moret, il était évident qu’il fallait le travailler cuit, « l’oignon cru fermente en bouche. En revanche, cuit, en poudre par exemple, l’accord fonctionne à merveille. Au Shangri-La nous avons créé des gougères en partant d’un condiment oignon, citron, piment. Nous avons aussi composé une panna cotta à l’oignon doux des Cévennes, un chawanmushi, et des feuilletés roulés dans l’esprit des pains au raisin, en utilisant une purée d’oignons caramélisés… » Si votre père en dégustant ces hors d’œuvres, une coupe de Grande cuvée à la main, ne verse pas une larme, abandonnez…
En semaine : de 18 h à 22 h Le Samedi et le Dimanche de 16 h à 22 h
Réservation au 01 53 67 19 paris@shangri-la.com
Prix d’une bouteille (jusqu’à 4 personnes – bouchées offertes) : 275 € Krug Grande Cuvée 169e édition.

Le coffret d’exception d’Edmond de Rothschild Heritage & Château Clarke
Combien de fois adolescent avez-vous harcelé votre père pour qu’il vous offre enfin le scooter de vos rêves, ce destrier indispensable pour aller courtiser les filles à l’abri bus… En vain, toujours la même réponse : « Tu m’as pris pour Rothschild ? » Faites-lui aujourd’hui un clin d’œil, et remerciez-le de vous avoir sauvé la vie : offrez-lui une cuvée Château Clarke 2018. Cette belle propriété de Benjamin et Ariane de Rothschild célèbre l’anniversaire de ses 40 vendanges en éditant une série limitée de 400 magnums « cirés et sérigraphiés » présentés dans des caisses en bois portant l’emblème de la famille et du château. Ce 70% Merlot, 30% Cabernet, issu d’un domaine de 55 hectares situé au cœur de la presqu’île médocaine est une valeur sûre… Quant à l’année 2018, si on écoute le directeur technique Fabrice Darmaillacq, elle rappelle un peu le cheminement de votre éducation : « Ce millésime fut difficile pour nos nerfs sur sa première partie et un pur bonheur, inespéré à sa conclusion… »
Prix recommandé 100 €
https://epicerie.edmondderothschildheritage.com

Collect de Climadiff : la déco spéciale œnophile
Votre père est de la génération des Trente Glorieuses, c’est un « boomer » qui n’a pas été sensibilisé aux ravages environnementaux de la société de consommation. Mais il n’est jamais trop tard pour changer. Offrez-lui le cadre « Collect de Climadiff », un moyen commode et décoratif de collecter les bouchons de liège pour les recycler ensuite. De votre côté, cela vous permettra de surveiller sa consommation, d’un point de vue qualitatif aussi bien que quantitatif !
Prix recommandé : 49,90 € TTC
www.climadiff.com

Une idée de lecture : « Une histoire mondiale du vin » de Hugh Johnson
A force de vieillir votre père a tendance à raconter un peu toujours les mêmes histoires. Poliment, évidemment, vous faites mine de l’écouter et de ne pas les connaître, mais vous aimeriez bien qu’il se renouvelle un peu… Offrez-lui un peu de lecture ! Sur le vin par exemple… Chacun sait que 90% du plaisir d’une bonne bouteille, c’est de pouvoir en parler, et d’étaler un peu sa science. Une bonne référence ? L’ouvrage de Hugh Johnson « Une histoire mondiale du vin » aux éditions Hachette Pluriel Référence (16€35). A travers cette fantastique épopée, il découvrira que dans l’Antiquité déjà, on appréciait les vieux vins, comme ceux de Sorrente que l’on conservait 25 ans dans des amphores avant de les déguster, qu’à l’époque boire comme un barbare, c’était déjà boire seul, mais aussi sans couper son vin, et que dans les symposia grecs, ces banquets où on buvait tout en philosophant, la consommation était déjà très codifiée : trois cratères, pas plus !
https://livre.fnac.com/a5272065/Hugh-Johnson-Une-histoire-mondiale-du-vin