Ce week-end, tous à Cos d’Estournel ! Confinement oblige, on aura compris que c’est un rendez-vous virtuel et de facto une occasion unique de découvrir ce grand cru classé 1855 mythique de Saint-Estèphe autour d’un verre de vin, chez soi, devant son écran.

Jamais le e-tourisme n’a autant trouvé sa raison d’être. Et le château Cos d’Estournel et ses célèbres pagodes dissimulent des salles magnifiques et l’un des plus beaux chais du monde, si ce n’est le plus beau. Plus qu’ailleurs, le défi technique a respecté l’esthétisme iconoclaste de son bâtisseur Louis-Gaspard d’Estournel.

Aujourd’hui propriété de Michel Reybier, le château Cos d’Estournel produit derrière la porte de Zanzibar des vins d’une qualité exceptionnelle. S’y rendre virtuellement est un premier pas. “Sous la charpente de bois originelle, passant d’espaces en espaces, le e-visiteur retrouve fidèlement et dans les moindres détails, les éléments remarquables, les boiseries du Rajasthan, l’éléphant surmonté de sa pagode, symbole de la propriété posant fièrement sur son trône de pierre blonde girondine et cette myriade de couleurs qui composent ce lieu unique”, explique la direction avant d’ajouter : “La visite virtuelle est libre, fluide, de l’espace de dégustation jusqu’au corner photos en passant devant le cuvier et, à l’étage inférieur, l’incroyable chai à barriques surmonté de sa passerelle de verre”.

Un peu de magie en ces drôles de temps qui ne courent plus. L’occasion aussi de relire Astérix chez Rahàzade. Bon week-end !

Commencez la visite en suivant ce lien : https://www.estournel.com/fr/visite-virtuelle/