L’activité ne faiblit pas du côté de l’Union de la Sommellerie Française (UDSF) et de l’Association de la Sommellerie internationale (ASI), avec les sélections pour le Meilleur Jeune sommelier de France et l’organisation du Meilleur Sommelier du Monde qui se déroulera en février prochain à Paris

Des épreuves prévues sur une semaine, du 7 au 12 février, avec pas moins de 67 délégations attendues. Cet événement, organisé tous les trois ans par l’ASI, se déroulera à Paris, en partenariat avec l’association des sommeliers du pays d’accueil : l’UDSF. « C’est une chance, voire un privilège de participer à l’organisation de cette manifestation, mais c’est aussi beaucoup d’organisation, souligne Philippe Faure-Brac, Président de l’UDSF et lui-même Meilleur sommelier du monde 1992. La dernière fois que cet événement a eu lieu en France c’était il y a 34 ans. Nous œuvrons de concert aux côtés de l’ASI afin que le comité technique prépare au mieux l’accueil de cet événement hors norme : une semaine à découvrir les aptitudes des meilleurs sommeliers du monde, c’est un moment unique ! »

La Team France

Après des épreuves de haut vol, le jury a désigné, parmi les six sommeliers candidats, Pascaline Lepeltier (MOF et Meilleure Sommelière de France 2018, restaurant Chambers, à New York) pour représenter la France. Son suppléant sera Benjamin Roffet (MOF 2011, et Meilleur Sommelier de France 2010, restaurant Le Jules Verne). La distance n’est pas toujours gage de facilité pour la jeune femme qui bénéficie d’un entourage très présent afin de la préparer pour cette compétition de haut niveau. « La Team France a été créée pour accompagner Pascaline au mieux et la soulager de tout ce qui peut l’être. Elle a régulièrement des visioconférences avec David Biraud afin de s’entraîner dans les meilleures conditions et de se sentir soutenue », précise Philippe Faure-Brac.

Le déroulé des épreuves

À cette occasion, un programme taillé au cordeau a été organisé afin de recevoir les délégations internationales avec le niveau d’exigence requis. Les sommeliers en lice pour le concours seront reçus à l’hôtel Pullman Montparnasse, lieu où se dérouleront également les quarts et demi-finales. À l’issue de ces épreuves, l’annonce des demi-finalistes se fera à l’Hôtel de Ville de Paris. Pour finir, La Défense Arena accueillera la finale du Meilleur Sommelier du Monde le dimanche 12 février 2023. Une salle d’ampleur afin de pouvoir accueillir du public, car oui ! Cet événement sera accessible à tous sur réservation en billetterie. À vos agendas donc !