Bergerac, Durac et produits du Périgord ont fait souffler un vent de gourmandise, de convivialité et de générosité hier soir dans le centre de Lille. Plus de 500 visiteurs se sont régalés autour d’alliances mets et vins que peu de régions françaises défendent avec autant d’unité. C’est la Périgord attitude !

“C’est juste génial. On rencontre des gens qui travaillent leur produit et veulent le faire partager sans esprit mercantile”. Frédérique, professeur de français à Lille, a retrouvé hier soir un peu du Sud-Ouest qu’elle avait quitté. Avec son mari, ils sont venus retrouver des saveurs “mais aussi des valeurs”. Valeurs ? “Valeurs d’humilité, d’humanité, insiste Marie Lecourt, responsable communication et marketing de l’interprofession des vins de Bergerac et Duras. Nos producteurs mettent leur amour et leur patience au service des consommateurs. Des soirées comme celles-ci leur redonnent confiance dans leur métier et montrent la considération des consommateurs pour leur travail”.

Alors que la France agricole se faisait entendre avant-hier, pour partie, dans les rues de Paris, le Périgord agricole prenait, lui, le chemin de Lille, jeudi matin, afin de célébrer les produits sous signe de qualité. Car si les viticulteurs régnaient en maître hier soir au cœur de Lille, à l’étage d’un centre commercial de la rue Pierre-Mauroy, c’est aussi parce que cette trentaine de producteurs a permis des alliances savoureuses. Agneau, marron, noix, poulet, fraise, canard et oie avaient en effet fait le déplacement. “Le nord de la France compte beaucoup pour nous, explique Géraldine Magnien, animatrice du Syndicat des producteurs de marrons et châtaignes du Périgord et animatrice de l’Union professionnelle de la châtaigne du Sud-Ouest”. Euhhh… Parce que marron et châtaigne ce n’est pas la même chose ? “Nos marrons n’ont rien à voir botaniquement avec les marrons d’Inde de nos jardins qui, eux, ne sont pas comestibles. Le marron que nous cultivons en Périgord n’a pas de cloisons à l’intérieur, poursuit-elle, et le produit ne s’effrite pas. C’est pourquoi, entre autres, on peut l’appeler marron, contrairement à la châtaigne”.

Marie Lecourt le sait : “Cette géographie du Périgord est importante pour nous tous et nous développons désormais ces rendez-vous ‘Périgord attitude’, y compris à Périgueux, tous les deux mois, au sein de la Maison départementale du Tourisme”. “Le Périgord m’évoque d’abord le foie gras, confirme Micheline, qui travaille dans une société de transports internationaux près de Lille et a voulu retrouver des saveurs de vacances” lors de ses séjours au Bugue et à Sarlat. Laurence Faucheux, du château Moulin Garreau en appellation Montravel, le sait : “Nous devons nous faire davantage connaître”. Elle qui vend 100% de son vin en France est persuadée “que l’offre de vins du Sud-Ouest reste trop insuffisante à Lille et dans le Nord » et qu’il y a donc « une carte à jouer” avec son Montravel 2006 à 15€ ou son Moulin Garreau en appellation Bergerac à 8€. Certitude confirmée par Romain Bruimaud, responsable commercial du château Vari, avec son magnifique Monbazillac 2016 à 12€. Romain est sûr des atouts des producteurs rassemblés à Lille : “On jouit d’un nom peu connu mais on affirme ce côté campagne qui plaît à côté des grands châteaux de Bordeaux qui sont actuellement boudés. Grâce à notre foncier abordable, nous accueillons aussi de nouvelles générations de jeunes vignerons” en phase avec ce public lillois “de bons vivants qui recherchent aussi un esprit festif au travers de nos vins”. A deux mois de Noël, il est probable en effet que les produits dégustés hier soir donnent quelques envies aux 550 consommateurs venus, notamment beaucoup de jeunes issus des grandes écoles lilloises, Centrale Lille, l’Edhec Business School, Skema business school… Histoire de prolonger la “Périgord attitude” jusqu’aux tables de Noël, et peut-être au-delà…

Les producteurs qui ont fait le déplacement à Lille étaient les suivants :

BERGERAC/CÔTES DE BERGERAC
Alliance Aquitaine
Château Les Brandeaux
Château les Donats
Château de Panisseau
Château Pécany
Clos du Pech Bessou
Clos d’Orsignac
Couleurs d’Aquitaine

PÉCHARMANT
Château La Renaudie
Clos les Côtes
Domaine Le Martinat

MONBAZILLAC
Château Le Chrisly – Clos La Selmonie
Château Vari
Château Vieux Touron
Domaine de Combet

CÔTES DE DURAS
Château la Grave Béchade
Terre de Vignerons

MONTRAVEL
Domaine Moulin Garreau
Domaine de Perreau

ROSETTE
Château de Peyrel
Domaine du Lac

SAUSSIGNAC
Domaine Les Graves

Et si vous souhaitez vous régaler à la maison avec les produits du Périgord, quelques idées, proposées hier soir :

CANARD
Profiterole au magret fumé
Magret de canard au sésame, coulis de poivrons
Canard snacké (poivre vert)

FOIE GRAS
Lingot au foies gras à la Rhubarbe Opéra façon Lucullus et pain d’épices

POULET
Bouchée César
Sandwich Thaï au poulet et légumes croquants
Volaille snackée (citron confit)

AGNEAU
Gyros d’agneau, sauce tzatziki
Sucette d’agneau à la coriandre
Agneau snacké (ail et thym/romarin)

NOIX
Financier aux noix, chutney de figue et involtini
Muffin Pumpkin et noix

FRAISE
Lingot et confiture de fraises, cream cheese Crumble aux fraises

MARRON
Tiramisu à la crème de marron
Financier aux marrons et châtaignes
Cheese cake au marron et graines de courges (végétarien)

Photos Baptiste Rutko