Lancée début novembre dans sept pays, dont la France, la nouvelle campagne publicitaire des Vins de Bordeaux s’appuie sur sur des illustrations évocatrices et percutantes, des couleurs vives et un fil conducteur fédérateur, celui de la « découverte ». Découvrez-la en exclusivité.

Il s’agit d’une première historique pour le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) : une campagne publicitaire unique, massivement et simultanément déployée sur sept pays – les sept marchés « prioritaires », France, Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, États-Unis, Chine, Japon, qui à eux seuls représentent environ 80% du business des vins de Bordeaux.

Lancée début novembre et destinée à monter en puissance jusqu’aux fêtes de fin d’année, cette campagne a été dévoilée ce matin à Bordeaux. Nous vous en livrons, en exclusivité, les premiers éléments visuels, qui seront diffusés dans la presse, en affichage et sur supports digitaux (avec des stratégies subtilement différentes selon les territoires – par exemple, les États-Unis, la Chine et le Japon feront l’objet d’une diffusion essentiellement digitale). La campagne devrait continuer à se décliner au cours de l’année 2015… et, si le succès est au rendez-vous, pour de nombreuses années à venir.

Pour mémoire, la campagne précédente datait de 2011, et comme le rappelle le Président du CIVB Bernard Farges, « nous avions une campagne spécifique pour la Grande-Bretagne, une série de visuels destinés au marché français (sans présence de personnages, pour respecter la loi Evin), et une série de visuels pour le reste du monde. C’est la première fois que nous établissons une campagne unique, qui nous a demandé un an et demi de travail ».

C’est l’agence londonienne Isobel, avec laquelle le CIVB avait collaboré pour la réalisation des visuels destinés au marché britannique en 2011, qui a signé l’intégralité de cette campagne internationale.

“Il y a tant à découvrir”

Articulée autour d’une signature forte, “Vins de Bordeaux”, et d’un message simple, “Il y a tant à découvrir”, cette campagne se décline en plusieurs illustrations évocatrices et percutantes, jouant sur une figure récurrente (la bouteille bordelaise), des couleurs vives et un fil conducteur fédérateur, celui de la « découverte » (de la diversité des vins de Bordeaux, des terroirs, des climats, des accords mets et vins…) Tout en faisant passer des notions de savoir-faire, de tradition, d’originalité et de modernité.

“L’enjeu était de décliner un message mobilisateur, recevable par les nouveaux consommateurs comme par les consommateurs établis, sur sept pays différents, explique François Jumeau, Directeur Marketing du CIVB. Dans la continuité de la campagne de 2011, il s’agissait de rendre une image restaurée aux vins de Bordeaux” Comprendre : à l’intégralité des vins de Bordeaux, pas seulement aux grands crus qui occupent le devant de la scène, car il convient de rappeler que le prix moyen d’une bouteille de Bordeaux achetée grande distribution en France est de 5, 16 €.

L’idée était également de s’affranchir des codes trop classiques qui peuvent parfois entourer les vins de Bordeaux et, dans le cas de la France, de s’adapter aux contraintes de la Loi Evin. Ce qui pousse manifestement à être créatif. Mais si la France représente 58% du marché des vins girondins, l’objectif de cette campagne est bel et bien d’intensifier la conquête de nouveaux territoires : sur les 20 millions d’euros de budget consacrés au marketing par le CIVB, plus de 15 millions sont consacrés à l’international…

M.D.

Découvrez plus en détail ci-dessous (en diaporama et vidéo) la nouvelle campagne publicitaire des Vins de Bordeaux :