Les balades gourmandes “le verre à la main” sont devenues une spécialité languedocienne. On s’élance dans la Clape, en Pic Saint Loup, en Terrasses du Larzac, mais dimanche dernier, c’est au cœur des plus beaux monuments historiques de Montpellier que se déroulait en version citadine et patrimoniale, la première balade en centre-ville, dédiée à l’AOC Languedoc-Grès de Montpellier.

Reconnu en 2003, ce terroir enlace la ville de Montpellier d’Est en Ouest, présente un climat homogène de type méditerranéen, des sols variés à dominante argilo-calcaire avec des zones plus marquées par la présence de sables ou de marnes, puis des terrasses d’alluvions à galets roulés siliceux. Identifiés sur 46 communes, les Grès de Montpellier sont revendiqués par 35 caves particulières et 5 coopératives. Le trio grenache, syrah et mourvèdre doit peser pour au moins 70% de l’assemblage et le plus sudiste des trois, le grenache, est indispensable si la cuvée veut se lover dans la bouteille gravée de la dénomination éponyme flanquée de la croix du Languedoc.

Il n’y avait pas plus beau clin d’œil aux dix ans des Grès que cette déambulation urbaine au rythme des citations de Rabelais. Les Montpelliérains attendent depuis longtemps que leur cité prenne sa place de capitale du vignoble, et ils étaient au rendez-vous, autant curieux des vins que des lieux secrets de la ville ouverts pour l’occasion. La salle Pétrarque au cœur de l’Hôtel de Varennes et ses voûtes médiévales, l’incroyable Enclos Saint François et sa somptueuse chapelle gothique, l’ancien séminaire Saint Firmin devenu caserne Chambart de Lowe et aujourd’hui internat d’excellence, l’incontournable faculté de médecine égrenant ses prestigieux professeurs depuis le XIIème siècle, de Rabelais à Arnaud de Villeneuve en passant par Chaptal, l’Hôtel Haguenot, bijou XVIIIéme caché au pied des jardins royaux du Peyrou sous un cèdre bicentenaire, pour finir par les jardins de l’Hôtel de Sully où séjourna Richelieu, les étudiants des Beaux Arts trois siècles plus tard puis aujourd’hui la Maison des Relations Internationales.

Une belle petite trotte, en fait, car comme son nom l’indique Montpellier n’est pas le plat pays et les 6 étapes à rallier ont offert une véritable panoplie de paysages urbains. 27 domaines se partageaient les différents rendez-vous, dont 5 du vignoble limouxin invité, et rosés, blancs et rouges ont pu satisfaire toutes les papilles. Voir toutes les photos de l’événement sur notre page Facebook.

En préambule aux Estivales qui vont rassembler, chaque vendredi de l’été, 25 000 amoureux du vin en ville, ce parcours choisi place le vin au cœur du patrimoine de la cité. Un élément culturel et actuel, comme tous ces lieux chargés d’histoire mais en prise directe avec les activités d’aujourd’hui. Rendez-vous est pris pour mai 2014, avec d’autres découvertes à voir et à boire…

S.T.

Syndicat de l’AOC Languedoc, Grès de Montpellier
Mas de Saporta, 34973 Lattes cedex, 04 67 06 04 44/42