Le très dynamique château de Pessac-Léognan offre une expérience unique à quelques kilomètres de Bordeaux avec un jardin merveilleux, récemment classé « jardin remarquable » où seront proposées de nouvelles activités au cœur du végétal.

« C’est un jardin, extraordinaire » chantait le grand Trenet. Et s’il n’est pas sûr qu’ici les canards parlent anglais, au moins les nombreux animaux y ont trouvé un site exceptionnel. Car ici, la nature domptée a su pourtant conserver un aspect authentique et sauvage. Ce jardin millésimé, c’est Emilie Gervoson, l’une des trois filles de la famille qui en a eu l’idée en 2015. Pour donner vie à ce rêve, elle a fait appel à Soline Portman, une paysagiste scénographe qui façonne le paysage comme une œuvre d’art. Et le résultat est unique. Dans une ancienne prairie, non loin du château et des chais, le duo a fait émerger un espace de 4000m² bordé d’eau, où les piquets d’acacia teintés de rouges scandent le relief. Ce jardin est avant tout une invitation à laisser gambader l’esprit et lui faire ressentir par les plantes choisies des émotions proches de celles que procure la dégustation du vin. Près de 20 000 végétaux ont donc été agencés, nombre d’entre eux étant déjà originellement présent sur le site. Et le visiteur passe ainsi par différentes étapes, des demoiselles de Larrivet Haut-Brion, rose spécialement créée en 2013 pour la propriété en hommage aux 3 sœurs de la fratrie, au coin des blancs dont les essences éveillent les sens. Des teintes douces, vertes à dorées pour évoquer la robe des vins du domaine, mais aussi des effluves qui exhalent des senteurs d’agrumes, comme au premier nez lors de la dégustation… Évidemment, le pendant pour les vins rouges se déploie ensuite. Les teintes s’y font plus pourpres, certaines baies rappellent le raisin et des fruits rouges suggèrent ces arômes typiques des Pessac.

Un « jardin remarquable » qui se réinvente

Le charme des lieux ne saurait laisser indifférent le visiteur. Qu’il s’agisse de l’esthétique pure ou de la variété botanique, ce jardin méritait bien un label. En l’occurrence, celui de « jardin remarquable », créé en 2004 par L’État et qui vient récompenser un jardin digne d’un intérêt tout particulier. Décerné pour 5 ans, ce sésame est affiché par 443 lieux en France, souvent prestigieux comme les incroyables jardins du château de Villandry dans le Val de Loire ou ceux de la villa Ephrussi de Rothschild sur la Côte d’Azur. Le « jardin millésimé », à l’instar de tous les autres, évoluent au gré des saisons. Mais Emilie Gervoson a souhaité créé cette année encore de nouvelles expériences. C’est ainsi que jusqu’au mois de juillet, des cours de yoga seront proposés par une professeure afin de mettre à profit l’harmonie des lieux pour celle délicate du corps et de l’esprit. Et puis, pour les familles ou des groupes d’amis, les envies trop longtemps enfouies de divertissement vont pouvoir être pleinement comblées grâce à l’ouverture in situ d’un escape game qui conduira les joueurs dans un véritable jeu de piste où énigmes et dégustations seront à l’honneur. 2 nouvelles raisons supplémentaires d’aller découvrir ce havre de sérénité aux portes de la capitale girondine.

www.larrivethautbrion.fr

Photos Yann Morel