(Photo A. Lamoureux)
(Photo A. Lamoureux)

Du 7 au 29 juillet, le Tour de France traversera de nombreux vignobles. Terre de Vins vous donne rendez-vous chaque semaine pour découvrir l’un ou l’autre de ces vignobles, des classiques de Gascogne et de la vallée du Rhône aux raretés de Savoie ou même de Normandie. Coup d’envoi avec la Vendée.

Le tour de France prend son envol sur l’ile de Noirmoutier avant de traverser la Vendée et ses appellations de Fiefs Vendéens, à découvrir dans les trois couleurs. Au mois de juillet, le meilleur choix sera sans doute le rosé, le plus accessible et le plus rafraîchissant devant l’effort des coureurs du Tour de France. Ce rosé représente d’ailleurs la moitié de la production. Les plages de l’Atlantique sont si proches…

412 hectares sur 5 terroirs

Le vignoble des Fiefs doivent leur nom à Armand Jean du Plessis, plus connu sous le nom de cardinal de Richelieu, le ministre de Louis XIII qui valorisa la production. Celle-ci crût jusqu’au phylloxéra à la fin du 19è siècle pour renaitre après 1945. Les vignerons se regroupèrent sous la bannière « Anciens Fiefs du cardinal » pour finalement obtenir l’appellation contrôlée en 2011 et faire connaître le nom de Fiefs Vendéens. Encouragés par le dynamisme des domaines Michon et Mourat, de nombreux vignerons ont fait le choix de la qualité. Leurs vins sont servis sur les bonnes tables, et pas seulement localement.
Le vignoble n’est pas grand, 412 hectares, répartis sur 5 terroirs. Brem est le plus facile à visiter pour les vacanciers, puisqu’il s’étend juste derrière les plages, au nord des Sables d’Olonne. Mais l’autre grande partie du vignoble n’est pas très loin, au sud de La Roche-sur-Yon. Les trois autres zones sont plus petites et plus à l’est dans les terres. Ce sont Chantonnay, PIssotte et Vix. Cette dernière commune, aux portes du Marais Poitevin, sera traversée par la caravane du Tour le samedi 7 juillet à 13h40 puis par les cyclistes vers 15h08.

Des cépages variés

Les vins blancs sont rares (17% de la production) et recherchés des amateurs. Issus du cépage chenin blanc, comme les grands d’Anjou et de Touraine ils sont parfumés et construits, avec une grande richesse aromatique et une finale complexe, surtout si on fait l’effort des les laisser vieillir deux ou trois ans. Les rouges et les rosés sont souvent fait d’un assemblage de gamays, pinot noir, cabernet, ainsi que de… négrette. Oui le cépage emblématique de Fronton, près de Toulouse, se plait en terroir vendéen, où il apporte ses notes florales et épicées.


(photo S. Bourcier)

Le climat atlantique doux est aussi favorable aux pépinières viticoles qui fournissent les nouveaux plants aux vignerons de toute la France. La famille Mercier établie à Vix depuis 1890 se partage entre la production de vin et la pépinière. C’est la première de France avec 100 ha.

Rencontrer les vignerons autour du Tour

Pendant les premiers jours du Tour de France en Vendée, de nombreuses animations sont prévues dans les villes et stations balnéaires proches du Tour. Du 5 au 8 juillet, le Fan Park de Vendée Tourisme prend place à La-Roche-Guyon, en présence des vignerons de 12h à 12h30 et de 14 h à 16 h. Pour les gourmands des assiettes terre ou mer, avec de bonnes origines, sont proposées à 6 et 9 € avec un verre de vin. Les vignerons seront aussi présents dans les villes de départ, le 7 juillet à Noirmoutier et le 8 à Mouilleron-Saint-Germain. Pour retrouver le détail des nombreuses festivités, un coup d’œil au site Vendée Tourisme s’impose. Vous pourrez même tenter d’y gagner un vélo.