©GPNVA
©GPNVA

Pour la première fois, les grandes maisons d’Alsace se sont retrouvées à Colmar pour présenter ensemble le nouveau millésime 2021. Plein de promesses, il a attiré les professionnels alsaciens.

« Je savais que les Grands Jours de Bourgogne attiraient les professionnels, je voyais comment Bordeaux présentait chaque année ses primeurs ? Pourquoi ne pas créer un nouvel évènement chez nous ?» explique Pierre Heydt-Trimbach, Président du Groupement des Producteurs-Négociants du Vignoble Alsacien, le syndicat créé en 1913. « Avec mon équipe, nous avons eu l’idée de présenter le nouveau millésime en Alsace, pour que les Alsaciens se réapproprient les vins d’Alsace ». Mais bien sûr, étant donné la diversité des terroirs et des années, il a tout de suite été décidé d’y adjoindre trois autres cuvées. D’autant plus qu’en avril, nombre de vins ne sont pas dégustables, ou même pas terminés.

23 maisons au rendez-vous de Colmar

Sur les trente adhérents du GPNVA, 23 sont venus présenter leurs vins au Grand Hôtel Bristol de Colmar. Plus de 130 professionnels ont répondu à l’invitation, restaurateurs et cavistes principalement ainsi que des sommeliers. Romain Itlis parrain de la première édition s’est montré très positif vis-à-vis de la récolte 2021, petit volume produit dans les conditions particulières de gel, mildiou et oïdium que l’on se rappelle. La plupart des dégustateurs présents découvraient le millésime. Le meilleur sommelier de France 2012 en charge de l’impressionnante carte des vins de la Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder a déclaré le riesling « star incontestable du millésime, grâce à cette arrière-saison pleine de variations de températures et de maturité lente ». Pierre Heydt-Trimbach pense que cette dégustation pourra « valoriser l’image des adhérents, car il faut d’abord être vigneron pour adhérer au syndicat ». Une édition pour avril 2023 est déjà prévue, d’autant plus que le Groupement célébrera ses 110 ans, en même temps que les 70 ans de la Route des Vins d’Alsace.

30% de la commercialisation

Le Groupement des Producteurs-Négociants du Vignoble Alsacien regroupe 30 maisons qui comme leur nom l’indique sont à la fois vignerons et négociants, c’est-à-dire qu’ils commercialisent des vins issus à la fois de leur vignoble propre et de vins qu’ils ont achetés, ou qu’ils ont élaborés à partir de raisins choisis chez d’autres producteurs. Le GPNVA est souvent plus connu sous le nom de Grandes Maisons d’Alsace . C’est sous cette bannière que sont organisées plusieurs fois par an des dîners dans des restaurants gastronomiques, à destination du grand public. Quatre personnes de quatre maisons viennent y présenter un total de huit vins en accompagnement des mets (65 €). Pour garder l’ambiance conviviale et encourager les échanges, ces dîners sont limités à 50 convives (30 ou 40 quand c’est chez un étoilé). Ils tournent d’un restaurant à l’autre en Alsace, dans les Vosges et le territoire de Belfort, parmi lesquels on remarque Le Restaurant de la Gare à Guewenheim, l’Ami Fritz à Ottrott ou l’Auberge du Zahnacker à Ribeauvillé. Les Grandes Maisons d’Alsace commercialisent 30% de la production alsacienne mais nombre d’étiquettes sont plus connues à l’étranger qu’en France. Hugel, Trimbach, Dietrich et Léon Beyer réalisent 80% ou plus de leurs ventes à l’export.

Pierre Heydt-Trimbach président, Marie-Paule Sturm-Gilardoni secrétaire générales et Romain Itlis
©GPNVA