Photos : archives Edition 2016.
Photos : archives Edition 2016.

La troisième édition des Nourritures Élémentaires, un festival autour de Rabelais, du vin et des idées, se déroule à Chinon jusqu’au 12 novembre. Sur un thème qui ne se démode jamais : la guerre.

A Chinon, Rabelais n’est jamais oublié. Ni quand il s’agit de célébrer les plaisirs de la table et de la bonne chère… Ni à l’heure d’élever sa réflexion.
Le festival des Nourritures Élémentaires convie ainsi « les bons vivants et les aventuriers de l’esprit » à un cycle d’une vingtaine de lectures, spectacles, concerts… Plusieurs conférences aussi pointues que vivantes (et gratuites) sont également proposées, par des écrivains, philosophes, seiziémistes, artistes internationaux, dont Aya Iwashita, maître de conférences au Japon.

Chinon et la guerre picrocholine

Le thème choisi pour cette édition 2017, a largement inspiré Rabelais… et reste encore d’actualité : la guerre.
Il faut se rappeler que Chinon a été le théâtre de la guerre picrocholine, un conflit de voisinage au motif ridicule – une simple brioche aux épices – qui se mue en une guerre mondiale où s’affrontent deux visions du pouvoir… L’inventeur des batailles à coups de lancers de poules, de bâtons et de “pisse” dans Gargantua, des conflits contre les Andouilles dans le Quart Livre ou l’assaut des Dipsodes contre le royaume d’Utopie dans Pantagruel, nous invite au rire et à la réflexion: se peut-il qu’il y ait des guerres justes ?

Pour encore mieux « élever son esprit », les organisateurs n’ont pas oublié de glisser dans le programme moult dégustations de vins de Chinon, proposées par les vignerons eux-mêmes.

Infos Pratiques
A Chinon (37) jusqu’au 12 novembre 2017, gratuit. Programmation complète sur lesnourritureselementaires.fr ou Renseignements 02 47 93 30 44.