(Photo M. Boudot)
(Photo M. Boudot)

Racheté par la famille Deltin en 2008, le château de Malijay diversifie sa production et ses activités dans la vallée du Rhône méridionale. Coup sur coup en 2018, il a racheté le domaine Palon à Gigondas et le château Martinay aux portes du Mont Ventoux.

Nouvelle étape pour le château Malijay à Violès (Vaucluse) dans les côtes-du-Rhône méridionales. Dix ans après avoir procédé au rachat de ce domaine de cent hectares, Pierre Deltin vient de faire l’acquisition du domaine Palon à Gigondas (84) au mois d’août dernier. Difficile pour le néo vigneron de ne pas passer à côté d’une telle opportunité. Les onze hectares de cette propriété sont en effet classés dans les crus Gigondas et Vacqueyras. De quoi subtilement compléter la production de Malijay dont les vignes sont plantées en appellation côtes-du-Rhône et côtes-du-Rhône villages plan de Dieu. « Nous arrivons à un stade de notre développement où nous pouvons monter en gamme », affirme Aude Deltin, qui dirige Malijay depuis que son père a jeté son dévolu sur ce dernier. Elle assumera désormais la direction des deux entités. « Palon possède une cave de vinification très fonctionnelle ainsi que d’un caveau de vente bien situé, poursuit la jeune femme. Nous allons exploiter ces outils en l’état pour le moment. »

Destination Ventoux

Un rachat n’intervenant jamais seul, la famille Deltin vient de mettre la main sur le château de Martinay à Carpentras. Un lieu d’exception qui va être dédié à l’œnotourisme de haut vol. Il accueillera des chambres d’hôtes, un restaurant gastronomique, un centre de soin et des salles de réception. Les travaux ont commencé à l’automne et devraient s’achever au printemps prochain. « Nous sommes ici aux portes de l’ascension du Géant de Provence par des milliers de cycliste, observe Aude Deltin. Nous souhaitons profiter de ce flux touristique. » Une quinzaine d’hectares de vignes sont parallèlement en cours de plantation autour de la bâtisse. « Elles produiront un vin d’indication géographique protégée hors norme », annonce la vigneronne. Le château de Martinay va également exploiter une vingtaine d’hectares de vignes dans l’appellation Ventoux. L’ambition est aussi de diversifier la gamme à d’autres appellations de la vallée du Rhône via la création d’une structure de négoce. Depuis quelques mois, Malijay a confié la commercialisation de sa production à Somewhere in Provence (SIP) drivée par Hubert Nicolas et Thomas de Lagarde.

Le château Malijay est présent à Lyon Tasting les 10 et 11 novembre, stand H8.