A partir de ce printemps 2012, le Maury se décline désormais en vin sec. Une nouveauté fort ambitieuse pour une appellation célèbre pour ses vins doux naturels.

Reconnue pour ses vins doux naturels, l’appellation Maury se déclinera aussi en vins secs. Ces derniers étaient déjà produits sur l’aire d’appellation, mais ils étaient placés sous la bannière Côtes-du-Roussillon-Village. Il s’agit là d’un choix stratégique, permettant à l’appellation de conquérir de nouveaux marchés, mais surtout d’exploiter différemment son terroir composé de schistes, dont le climat oscille entre la chaleur aride méditerranéenne et la douceur des vents occidentaux.

Alignement sur la qualité

Limitation du rendement par hectare à 40hl, élevage en barrique de 6 mois minimum, tout est fait pour promouvoir le potentiel de cette appellation. Le Grenache noir sera toujours le cépage de prédilection de ces vins : il devra composer au minimum 60% de l’assemblage, complété exclusivement de Syrah, de Mourvèdre ou de Carignan.

Par ailleurs, les vins secs de Maury présentent des caractéristiques bien particulières à la dégustation. Ce sont des vins puissants, aromatiques, ronds, mais avec une certaine minéralité due au terroir de schistes.

Le déploiement de vins secs en AOC Maury ravit les vignerons, qui attendaient depuis plusieurs années cette évolution : “C’est un élément très positif pour les viticulteurs, nous confie Nicolas Raffy, responsable technique du domaine de Mas Amiel. En effet, il sera beaucoup plus intéressant pour nous d’être vendus sous l’appellation Maury plutôt que Côtes-du-Roussillon-Village”.

Les premières vendanges de Maury sec ayant eu lieu en 2011, les premières bouteilles seront disponibles à la vente dans les prochaines semaines.

Hugo Giesbert

www.maury-aop.fr