Le groupe australien Treasury Wine Estates – qui détient Penfolds – poursuit sa conquête du Médoc avec l’acquisition prochaine du Château Lanessan.

En 2019, un groupe australien bien connu dans l’univers du vin avec la marque Penfolds venait mettre la main sur le prestigieux Château Cambon-la-Pelouse. Deux ans plus tard, l’appétit pour la presqu’île graveleuse se confirmait avec l’achat des propriétés de la famille Mulliez, à savoir un nouveau Cru Bourgeois Exceptionnel, le Château Belle-Vue, ainsi que le Château Gironville et le Château Bolaire. « Nous avons 80 hectares en Haut-Médoc et 6,5 en Bordeaux Supérieur avec Château Bolaire. Et le groupe reste à l’écoute de potentielles acquisitions ou de partenariats de sourcing en achats de vins ou de raisins », expliquait sans langue de bois le directeur des vignobles Sébastien Long. C’est en passe de se faire avec la reprise du Château Lanessan, propriété longtemps détenue par la famille Bouteiller. Avec cette pépite en Haut-Médoc, flirtant avec Saint-Julien, ce sont 85 hectares supplémentaires qui vont tomber sous pavillon australien. « La France est une région stratégiquement importante pour Treasury Wine Estates et les vins français représentent une belle opportunité de se développer sur nos principaux marchés », prévenait la direction du groupe Treasury Wine Estates ne se cachant pas de regarder de près du côté des Grands Crus Classés 1855.