La célèbre marque bordelaise vient d’annoncer le lancement en mai prochain de sa première cuvée bio, un geste fort qui confirme ses ambitions.

Quand l’un des principaux acteurs en volume du Bordelais lance une cuvée bio, cela fait grand bruit. Mouton Cadet va commercialiser à partir de mai sa toute première cuvée bio. Comme pour le reste de la gamme, le vin est produit par des vignerons partenaires. Depuis 2020, tous sont labellisés HVE et une part croissante se dirige vers le bio. Actuellement, 10% d’entre eux sont certifiés bio ou engagés dans une démarche de conversion. Une part que Mouton Cadet souhaite augmenter dans les prochaines années. Pour ce faire, des programmes d’accompagnement ont été définis pour accompagner les vignerons dans leurs démarches. La part du vignoble déjà certifiée permet d’ores et déjà de produire des volumes conséquents.

“Cette nouvelle cuvée représentera 5% de notre production”, explique-t-on du côté de la marque. Les caractéristiques de ce vin restent fidèles à l’identité de Mouton Cadet. Les approvisionnements sont réalisés dans l’appellation Bordeaux ainsi que dans les Côtes de Bordeaux. L’assemblage diffère quant à lui marginalement de la cuvée classique, avec toujours une large dominante de merlot (87%) complété de cabernet sauvignon (7%) et de cabernet franc (6%). Dans une optique d’écoresponsabilité, la bouteille en verre choisie s’avère plus légère et la capsule utilisée est entièrement composée d’aluminium recyclable. Et pour parfaire l’ensemble, l’étiquette s’est parée d’un blason vert et arbore fièrement ses labels. Un vin qui sera exclusivement disponible en France, en grande distribution, au prix de 11,50 €.

Première marque en Bordeaux AOC vendue dans le monde à hauteur de 14 millions de bouteilles, Mouton Cadet (groupe produit par la société Baron Philippe de Rothschild) est distribué dans 150 pays.