Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2019. 27ème étape : direction le Périgord.

Natural Feely
Depuis dix ans, l’idée de Sean et Caro est de rendre accessible leur vignoble et leur travail au plus grand nombre (voir page 88). Chaque année, Caro ne cesse d’allonger les propositions « d’expériences » : de la « simple » visite (10 €, des vignes jusqu’à la dégustation de quatre vins) aux bouchées gastronomiques imaginées depuis l’année dernière par le chef étoilé Vincent Lucas pour les vins de Feely (40 €, en réservant 24 h avant). On peut aussi choisir des dégustations thématiques (fromages affinés), déjeuner lors d’une journée vigneronne (99 € la journée) ou expérimenter les vendanges ou les assemblages lors d’un week-end en séjournant dans leurs éco-gîtes (best of wine tourism en 2017), à partir de 145 € la nuit. Cette année, de nouveaux panneaux dans les vignes permettent au visiteur de se balader librement et de mieux comprendre le travail en bio et en biodynamie, avant de pique-niquer au milieu du vignoble, de produits locaux et bio sélectionnés par Caro.
Château Feely – 24240 Saussignac
05 53 22 72 71 – www.chateaufeely.com

Collectif à Grand Mayne
Sur ce vignoble de 34 hectares, créé en 1985, l’histoire n’est pas banale. Les fondateurs (œnologue et négociant) créent un club privé d’amateurs de vins et leur proposent d’adhérer en achetant chacun un rang de vigne. Trente ans plus tard, 900 clients sont devenus actionnaires ! Le domaine du Grand Mayne a donc l’obligation de bien recevoir. Des gîtes – un petit (pour 2 personnes) et un grand (12 personnes, 3 600 € la semaine) – accueillent toute l’année. Chaque vendredi d’été, s’organisent des soirées plancha et vins de Grand-Mayne, ambiance concerts de rock, grillades et bons produits. Pour la première fois cet été, un restaurant éphémère régalera sur le domaine pendant dix soirées (du 12 juin au 22 août, sur réservation, 30 € le repas), orchestrées par le restaurateur local Lovage & Pumpernickle. Tout le reste de l’année, le projet VineyARTS (Best of Wine Tourism 2019) permet de développer l’art et la créativité en proposant de peindre ses étiquettes ou de « sculpter un vin » en devenant œnologue le temps d’un week-end pour élaborer puis acheter une barrique de vin suivant son propre assemblage (12 personnes minimum par week-end).
Domaine du Grand Mayne – 47120 Villeneuve-de-Duras
05 53 94 74 17 – www.domaine-du-grand-mayne.com

Nouvelle Maison des vins à Bergerac
Après de gigantesques travaux, la Maison des vins fait peau neuve, en s’associant à l’office de tourisme de Bergerac pour un nouveau lieu d’accueil. À partir du 1er juillet, devant le port, la nouvelle Maison des vins et du tourisme accueillera les visiteurs dans un bâtiment rénové jouxtant le Cloître des Récollets (qui devrait accueillir prochainement une scénographie autour de Cyrano), en continuant de proposer une vitrine des vins de Bergerac grâce à la vinothèque, l’espace de libre visite et les dégustations quotidiennes animées par un vigneron (de mi-juin à mi-septembre). Grâce à un nouveau bar à vin sur la terrasse panoramique du bâtiment, on pourra découvrir les vins de Bergerac-Duras avec des tapas aux saveurs du Périgord. Des dégustations thématiques surprises, sensorielles et insolites sont également en cours d’imagination, affaire à suivre… (programme complet et mis à jour sur www.vins-bergeracduras.fr).
Maison des vins – 24100 Bergerac – 05 53 63 57 55

Pauses gourmandes aux Verdots
Dans le récent caveau de la famille Fourretout, on y déguste tous les jours toute la gamme des vins. On peut également parcourir le chai sur demande, et découvrir au milieu des barriques la rivière souterraine et la roche mère ; une visite pédagogique en images pour comprendre la nature du sol de ce vignoble de 45 hectares. Côté vignes, Emmanuelle Fourretout propose un sac-à-dos gourmand (13 €), pour une balade guidée par des panneaux explicatifs et un sentier dans le vignoble. Cet été, des séances de cinéma en plein air se tiendront sur le domaine. Et les casse-croûtes vignerons continuent tous les mardis et vendredis à 11 h dans le grand caveau d’accueil (6 €).
Vignoble des Verdots – 24560 Conne-de-Labarde
05 53 58 34 31 – www.vin-verdots-bergerac.com

Étape au Clos du Breil
À côté d’Issigeac, Yann Vergniaud, vigneron au Clos du Breil depuis 2009, fait des vins remarquables. Pour accueillir au mieux ses visiteurs et travailler plus précisément en cave, Yann a entrepris la rénovation d’une immense grange pour un nouveau chai, inauguré ce printemps. Et une nouvelle salle de dégustation par extension, vues sur vignes et sur chai, pour déguster et découvrir les vins. Ne manquez pas la cuvée Lei Peires, plus confidentielle, produite seulement les bonnes années, une parcelle de 100 % cabernet sauvignon sur calcaire, d’une grande concentration mais tout en finesse (25 € le 2018).
Clos du Breil – 24560 Saint-Léon-d’Issigeac
05 53 58 75 55 – www.leclosdubreil.fr


Carnet Pratique

Très bien séjourner

Le Vieux Logis
Ce Relais & Chateaux, aménagé dans une magnifique périgourdine, abrite de très belles chambres (4 étoiles) et un restaurant étoilé où la cuisine du chef Vincent Arnould (MOF depuis 2007) suit les saisons (menu tout truffe à 130 € l’hiver) et propose de s’accorder avec les vins de l’appellation.
24510 Trémolat – 05 53 22 80 06 – www.vieux-logis.com

La Chartreuse du Bignac
Sur les hauteurs du village de Saint-Nexans, cette ancienne chartreuse a été réaménagée par Brigitte et Jean-Louis Viargues en hôtel 4 étoiles et en restaurant gastronomique, distingué Table remarquable en 2015, grâce à la cuisine du chef Rémi Le Carpentier. Très belle carte des vins de la région.
24520 Saint-Nexans – 05 53 22 12 80 – www.abignac.com

Bien dormir

La Maison Forte
À une enjambée d’Issigeac, Paul et Raynoud accueillent leurs hôtes dans cette tour fortifiée datant du XIIIe siècle, entièrement rénovée avec modernité en plusieurs grandes chambres d’hôtes (à partir de 90 €) et un nouveau gîte-loft en contrebas. Piscine privative, table d’hôte sur demande.
24560 Montaut – 05 53 23 49 10 – www.lamaisonforte.net

Hors-Saison

Truffe noire et vins
Qu’on se rende au marché de Saint-Alvère (ouvert tous les lundis matin) pour acheter la célèbre tuber melanosporum (contrôlée et certifiée sur ce marché municipal), qu’on la « cave » directement chez un trufficulteur, ou qu’on la déguste dans les cuisines de restaurants gastronomiques de la région, elle est une excellente raison de venir en Périgord pendant sa saison, de décembre à fin février. Toutes les informations truffe et vins de Bergrac-Duras sur www.247lemag.fr
Marché aux truffes – 24510 Saint-Alvè