(photos J-M Brouard)
(photos J-M Brouard)

Jean-Claude Mas (Domaines Paul Mas) vient de dévoiler en avant-première sa cuvée haut-de-gamme Astelia AAA Cristal dans une bouteille en cristal créée spécialement en édition limitée.

La réussite de Jean-Claude Mas est éclatante, certainement l’une des plus belles dans le vignoble languedocien. En moins de 20 ans, il a en effet réussi à créer une constellation de vignobles (11 propriétés et une partie de négoce) couvrant une grande partie du Languedoc et produisant près de 20 millions de bouteilles par an, exportées dans 60 pays. Sa région, il l’a chevillée au corps, en parle avec une émotion palpable, fait tout pour faire reconnaître la qualité de ses vins. C’est dans cet esprit qu’est né, en 2013, le projet de la cuvée Astelia AAA Cristal, pépite parmi la gamme Astelia, la plus qualitative des domaines Paul Mas. La volonté initiale était de produire le meilleur vin possible à partir des meilleurs raisins en provenance des différentes propriétés du groupe.

Pour recevoir une telle cuvée, il fallait évidemment une bouteille exceptionnelle. Jean-Claude Mas, passionné par l’artisanat d’art, s’est alors rapproché de la cristallerie Daum en leur proposant l’une de ses esquisses comme base pour la conception d’un flacon unique et prestigieux. 2 ans de travail seront nécessaires pour faire naître cette bouteille aux épaules ourlées de perles de cristal rappelant les raisins ou un élégant collier. « Le vin est une expérience qui conduit à des émotions, à des rencontres exceptionnelles » se plaît à rappeler Jean-Claude Mas. Celle qu’il va faire avec le peintre Christophe Heymann par l’entremise de son agent hollandais va ajouter encore à l’unicité de cette cuvée.

30 œuvres inédites

Éditée uniquement à 30 exemplaires, la cuvée Astelia AAA Cristal sera, par essence, un objet de collection. Il fallait donc singulariser chacune des bouteilles, toutes destinées à être vendues lors de ventes aux enchères caritatives dans 10 pays différents. Le foisonnement créatif de Christophe Heymann l’a ainsi conduit à imaginer 30 peintures faisant office d’étiquette, de portraits multicolores au tag, d’une image de bande-dessinée de super-héros à celle, plus classique, d’une grappe de raisin. Chaque bouteille véhiculant un univers particulier a été baptisée et a donc reçu un nom de baptême (« Supermas », « Silène », « luxe rural » ou encore « coccinelle ») ainsi qu’un bracelet de baptême réalisé par un bijoutier de Pezenas.

Pour le moment, ces flacons uniques sont encore vides car le vin est en cours d’élevage. Son millésime est connu, ce sera 2015. Son assemblage également : du cabernet-sauvignon de l’appellation Terrasses du Larzac et de la syrah de l’appellation Grès de Montpellier prélevés sur les meilleures barriques. Dégustée en primeur, cette cuvée présentait une belle complexité aromatique, une grande densité de bouche marquée par des tannins fins et un élevage encore présent mais qui permettra d’inscrire le vin sur la durée. Celui-ci sera mis en bouteille en 2017 et sera, à n’en pas douter, la star parmi les 5 lots qui seront mis aux enchères lors de chacune des ventes caritatives.