(photo Millésima)
(photo Millésima)

2017 restera dans les annales comme une campagne singulière, peut-être à l’image de son millésime que l’on peine à comparer à d’autres. La mise en marché est elle aussi laborieuse et connait des soubresauts importants. Les prix, parfois jugés excessifs par les marchands français et anglais, restent un frein pour beaucoup et si les ventes chez les négociants de place sont effectives, il n’en reste pas moins que les reventes sont parfois compliquées.

Mais la dynamique de ces derniers jours est apportée par la sortie de quelques vins très attendus à des prix, semble-t-il, plutôt corrects à en croire les dernières informations des acteurs de la place de Bordeaux.

Par exemple, Château Les Carmes Haut-Brion avec un prix de sortie de 64 € PRC (-4%) reste une très belle affaire tant le vin est révéré par la critique internationale. Tout comme Château Pavie Macquin à 60,20 € PRC (-12%) ou Château Larcis Ducasse à 56 € PRC (-9%) qui semblent être des valeurs sures. De même, Château Troplong Mondot sorti ce matin (vendredi 8 juin) à 83 € PRC, avec une baisse de 29% et une qualité unanimement reconnue, trouve facilement son marché et reste la bonne surprise du millésime.

Toujours en rive droite, Château Beauséjour Héritiers Duffau-Lagarrosse à 88,20 € PRC (-10%), Château Pavie Decesse (103,50 € PRC / -10%) et Château Bellevue Mondotte (122,40 € PRC / -10%) sont commercialisés sans encombre tandis que Château Beauregard à 49 € PRC (-9%) est l’une des rares mises en marché à Pomerol.

Du côté de Pessac-Léognan, Château Smith Haut Lafitte met sur le marché son vin rouge à 78,30 € PRC, une baisse de 13%.

En rive gauche, le « super second » Château Cos d’Estournel est commercialisé à 126 € PRC, une baisse de 10, avec son second vin Pagodes de Cos à 35 € PRC (-6%) et son confrère Château Montrose à 112 euros offre une baisse de 6% (La Dame de Montrose à 30,80€ reste inchangé par rapport à 2016) quand Château Pichon Baron, à Pauillac, à 112 € PRC (-16%) affiche ses ambitions. Château Léoville Barton sort à 62€ PRC (-17%) et Château Léoville Poyferré s’offre à 63€ PRC, une baisse de 18%.

Désormais, les acteurs de la place de Bordeaux attendent avec impatience et une certaine fébrilité la mise en marché des Premiers Grands Crus Classés du Médoc qui devrait être effective entre mardi et jeudi de cette semaine, de Cheval-Blanc, d’Ausone et de Petrus et de quelques autres belles marques pour clôturer une campagne qui dure un peu.