Journée animée sur le marché des Primeurs. En parallèle de Château Margaux, ce sont quelques autres très belles références de la rive gauche qui ont dévoilé ce matin le prix de leur millésime 2020.

Château Smith Haut Lafitte, en Pessac-Léognan, dévoile une étiquette collector pour son millésime 2020. Le cru classé de Graves appartenant à Florence et Daniel Cathiard revêt un habit noir et doré du plus bel effet, qui n’est pas sans rappeler celui de Cos d’Estournel, sorti hier. Le rouge sort à 112 € HT, soit une hausse spectaculaire de +48,15% par rapport au prix du 2019 ! Par comparaison, le 2018 se situait à 92,40 € HT. En blanc, Smith Haut Lafitte sort également à 112 € HT, soit une hausse de +26,98%. À noter que le rouge a obtenu la note de 98/100 et le blanc la note de 96/100 de la part de la rédaction de Terre de Vins.

Deux semaines après la sortie de son second vin Alter Ego, Château Palmer, 3ème Grand Cru Classé 1855 (Margaux), sort au prix de 280 € HT, soit une hausse de +49,73%. Après un 2019 positionné à un prix exceptionnellement bas, ce 2020 se remet au niveau de 2018 et 2016. La rédaction de Terre de Vins a attribué la note de 96-97/100 au grand cru classé conduit en biodynamie.

Enfin, le légendaire Château Léoville Las Cases, 2ème Grand Cru Classé de Saint-Julien, sort au prix de 230 € HT. Par comparaison, le 2019 était sorti à 161 € HT. Las Cases fait partie des très grandes réussites du millésime 2020 selon Terre de Vins, puisqu’il a obtenu une note de 98-99/100 et un coup de cœur de la rédaction, qui a souligné un dessin du vin « superbe, élancé, profond et ciselé ». Le second vin de la propriété, le Petit Lion du Marquis de Las Cases, sort pour sa part à 49 € HT.