Ci-dessus : Hortense Idoine Manoncourt, Jean-Valmy Nicolas. Frédéric Faye, Madame Manoncourt, Blandine de Brier Manoncourt (credit M. Anglada)
Ci-dessus : Hortense Idoine Manoncourt, Jean-Valmy Nicolas. Frédéric Faye, Madame Manoncourt, Blandine de Brier Manoncourt (credit M. Anglada)

En accédant au statut de Premier Grand Cru Classé ‘A’, Château Figeac s’invite au sommet du classement de Saint-Émilion. Une consécration pour la famille Manoncourt et pour l’équipe du château, venant récompenser des décennies de travail et un terroir hors du commun. Réactions.

Pour qui a observé la scène bordelaise depuis plusieurs années et en particulier les coulisses du classement des crus de Saint-Émilion, la nouvelle n’est pas tout à fait une surprise : Château Figeac est distingué Premier Grand Cru Classé ‘A’ dans le cadre du nouveau classement, qui vient tout juste d’être dévoilé après plusieurs mois de suspense. Figeac rejoint donc Château Pavie* tout en haut de la hiérarchie : une consécration pour la famille Manoncourt et pour son équipe.

« Nous ressentons une très grande joie et beaucoup de fierté », nous déclare Blandine de Brier Manoncourt. « Nous sommes en pleines vendanges, alors on fait la tournée des équipes pour leur annoncer cette bonne nouvelle. La première réaction de beaucoup de nos collaborateurs est d’avoir une pensée pour mon père, Thierry Manoncourt, qui nous a quittés il y a 12 ans et qui a tant donné pour cette propriété. Il voulait que Figeac soit ‘à sa juste place’ et il serait tellement fier… C’est bien sûr un grand bonheur pour notre mère, Marie-France Manoncourt, qui a repris le flambeau à la suite de notre père : elle n’a pas fait tous ces efforts, elle n’a pas pris toutes ces décisions pour rien. Cette distinction est bien sûr une très belle reconnaissance de la place particulière qu’occupe Figeac – tout d’abord de la qualité de son terroir sans lequel nous ne serions rien, la qualité de ses vins, et de tout le travail qui a été fourni depuis des décennies. Cette distinction est aussi un engagement, qui nous oblige. Vis-à-vis de Saint-Émilion, vis-à-vis de Bordeaux, vis-à-vis de tous les amateurs et professionnels du monde entier. Mais ce n’est en aucun cas un aboutissement ; plutôt un encouragement à continuer de tracer ce sillon d’excellence. Plus globalement, c’est un très beau classement, qui salue des propriétés qui ont travaillé dur pour y figurer » .

Frédéric Faye, Directeur général de Château Figeac, ne cachait pas son émotion au moment de découvrir cette consécration : « C’est un immense plaisir de voir Figeac ainsi reconnu. Cela nous incite à redoubler d’efforts, à continuer dans la dynamique qui est la nôtre depuis plusieurs années. Je pense bien sûr à Thierry Manoncourt, avec qui j’ai débuté : cette année, cela fait exactement vingt ans que j’ai rejoint Figeac, où j’ai commencé comme simple stagiaire. C’est une très grande satisfaction. Je salue la famille Manoncourt qui a su prendre des décisions majeures, qui a su toujours se remettre en question pour hisser la propriété à ce niveau. C’est aujourd’hui tout cela qui est récompensé ».

Avec ses 41 hectares de vignes, Château Figeac dans la même famille depuis 1892. Il a été reconnu Premier Grand Cru Classé dès le premier classement des crus de Saint-Émilion en 1955.

*Reconnu Premier Grand Cru Classé ‘A’ en 2012, Château Pavie était le seul de ce groupe à « remettre son titre en jeu », suite au retrait de Cheval Blanc, Ausone et Angelus du processus de classement.