Ci-dessus : Boris Calmette (photo JM Brouard)
Ci-dessus : Boris Calmette (photo JM Brouard)

En ce début d’année, la coopération viticole a voulu frapper un grand coup en honorant certaines des caves coopératives engagées dans des démarches globales respectueuses de l’environnement. Pour la première fois, des trophées ont été remis pour les mettre en valeur.

Les lecteurs de Terre de Vins le savent bien. Chaque début d’année, un cahier spécial est consacré à des initiatives marquantes de certaines caves coopératives*, gage du dynamisme de ces structures aux quatre coins de l’Hexagone. Dans tout le pays, il existe actuellement environ 600 caves viticoles coopératives et plus d‘un vigneron spécialisé sur deux en France adhère à l’une de ces entités. C’est dire si l’importance des décisions qui sont prises par ces caves. Et justement, il y a 6 mois, un engagement très fort a été pris auprès du Ministre de l’agriculture. Les caves coopératives viticoles ont annoncé que d’ici à 5 ans, 100% d’entre elles seraient engagées dans une certification environnementale (a minima Haute Valeur Environnementale -HVE- 2) ou en agriculture biologique avec au moins 50% des entreprises adhérentes certifiées HVE ou bio. L’on est loin de l’inertie trop souvent imaginée par une partie du public. Les caves coopératives prennent conscience, parfois depuis plusieurs années, de l’importance de répondre au plus juste aux attentes des consommateurs notamment en matière agroécologique.

5 caves primées, des exemples à suivre

Parmi les caves qui ont été primées aujourd’hui, la plupart sont déjà apparues dans nos colonnes car elles ont engagé des démarches sincères, parfois depuis plus de 20 ans. Ces trophées consistent à mettre en avant des structures viticoles dont plus de 90% des surfaces cultivées sont certifiées HVE 3 ou Bio. Le palmarès est le suivant :

– Cave de Ribeauvillé en Alsace (41 adhérents)
– Les Vignerons de Correns en PACA (29 adhérents)
– La Cave Coopérative l’Avenir en Occitanie (40 adhérents)
– Les Caves du commandeur en PACA (60 adhérents)
– L’Union Alliance Alsace en Alsace (350 adhérents)

La plupart du temps, des démarches préalables avaient déjà été mises en œuvre, qu’il s’agisse du label Vignerons en Développement Durable, Agriconfiance ou bien encore Terra Vitis. Au quotidien, des techniciens accompagnent les viticulteurs adhérents dans la mise en œuvre de ces démarches, notamment en termes de saisie d’informations pour la traçabilité. De nombreuses formations sont également données pour faire comprendre l’intérêt de ces nouvelles pratiques et fédérer autour de leur mise en œuvre. Boris Calmette, Président des Vignerons Coopérateurs de France, en est d’ailleurs convaincu. Le moteur est en marche et le mouvement coopératif est en train de connaître une lame de fond qui va profondément le transformer. Il en est même persuadé, l’année prochaine, c’est certainement une centaine de structures qui seront éligibles aux trophées ! Les consommateurs verront concrètement le résultat de ces efforts par la multiplication progressive du label HVE sur les bouteilles produites dans le circuit coopératif. Un bon motif de réjouissance en ce début d’année 2020 dont nous suivrons évidemment l’avancement effectif.

* Retrouvez notre dossier spécial consacré aux coopératives dans “Terre de Vins” n°63? en kiosques le 15 janvier 2020.