Durant tout l’été, nous vous invitons à la rencontre des domaines qui jalonnent l’Œnotour de l’Hérault – 500 kilomètres de routes du vin, 24 circuits et itinéraires. Chaque jour, découvrez une nouvelle adresse, piochée dans le cahier spécial Hérault de notre hors-série Œnotourisme.

Épisode 06 : Mas de la Séranne, reflet de nature.

Jean-Pierre et Isabelle Venture n’étaient pas formatés pour devenir des gens de vin. Lui faisait carrière chez Brossard, elle comme infirmière. Reconversion radicale en 1998 pour s’installer avec 5 hectares, face au massif qui donne son nom au domaine. Un cadre féerique, et un terroir dont le renom ira grandissant avec les succès des propriétés voisines, Daumas Gassac, Grange des Pères et domaine de Montcalmès, entre autres. Convaincu du potentiel viticole des lieux, Jean-Pierre Venture endossera durant neuf années la présidence de l’appellation Terrasses-du-Larzac, en sera son meilleur défenseur et promoteur. Mais pas que, car le partage et l’amour du pays sont ancrés au cœur du vigneron : la célèbre Circulade en Terrasses-du-Larzac, balade gourmande le verre à la main, et le non moins fameux Festival des vins d’Aniane lui doivent aussi beaucoup. Les 16 hectares actuels, en bio, suffisent à peine : le succès bien mérité est au rendez-vous, et la cave toujours ouverte pour accueillir les amateurs.
Dernier restaurant ouvert à Aniane, le Souka, aussitôt distingué par le Gault & Millau, a inscrit le Griottier 2018 (10,60 €, AOC Coteaux-du-Languedoc) à sa carte. La cuvée Clos des Immortelles 2017, en Terrasses-du-Larzac, a décroché une médaille d’or au premier concours organisé par « Terre de vins ». On remarque que les noms de ces flacons sont le reflet de la flore qui les entoure : pour la première, des cerisiers sauvages encadrent les parcelles ; tandis que de petites immortelles s’épanouissent en mai près des vignes de la seconde. Ici, le lien à la nature fait sens.

34150 Aniane – 04 67 57 37 99 – mas-seranne.com

Texte Dominique Homs, photo Emmanuel Perrin