Kylie Minogue et A.Bertin ©Christian Vermaak
Kylie Minogue et A.Bertin ©Christian Vermaak

Les stars affluent dans le vignoble provençal. Après Brad Pitt, George Lucas, George Clooney, c’est la chanteuse pop australienne Kylie Minogue qui s’intéresse au vignoble provençal mais en partenariat avec Aurélie Bertin du Château Sainte-Roseline.

Aurélie Bertin ne s’attendait pas à un tel afflux de coups de fil après l’annonce de la visite de la chanteuse australienne au Château Sainte Roseline, aux Arcs-sur-Argens. « Nous n’avions même pas communiqué sur sa venue car elle n’était pas sûre quelques jours encore avant son arrivée et on ne maîtrise pas son agenda très chargé, sourit la propriétaire du domaine viticole provençal. Nous avions déjà fait en 2020 une sélection de jus pour un côtes-de-Provence rosé mais on s’occupait juste du sourcing sans apparaître sur la bouteille. Cette fois, il s’agissait d’élaborer une cuvée dédiée en cru classé Sainte Roseline avec la vendange 2021 ». Un côtes-de-Provence qui ne sera disponible qu’en 2022 à 28€.

Le premier vin baptisé sobrement Kylie (Minogue en petit) en cinsault, grenache et rolle (14,50€) a été produit à 300 000 bouteilles, le second ne dépassera pas 10 000 pour le premier tirage, sans doute 20 000 au printemps prochain. « On ne pourrait pas suivre pour beaucoup plus de bouteilles, reconnait Aurélie Bertin. Quand on pense qu’elle a lancé un prosecco en mai qui se vend déjà à un million de bouteilles, ça donne le vertige ». La gamme Kylie compte déjà plusieurs références. Au prosecco dans une belle bouteille en cœurs gravés (à 85% glera, 15% pinot noir) s’ajoutent le sauvignon blanc qui provient des Côtes-de-Gascogne, le merlot rouge de Pays d’Oc, un vin de France rosé à 80% carignan et 20% cabernet sauvignon, sans compter un cava Reserva bio. Le cru classé rosé fera partie d’une nouvelle gamme Collection qui comprend également deux vins australiens, un chardonnay de Margaret River Chardonnay et un pinot noir de Yarra Valley (plus de 2,3 millions de bouteilles déjà vendues depuis le lancement de la gamme le 28 mai dernier le jour de l’anniversaire de la chanteuse).

« Une chouette personne »

« Il s’agit plus que d’une collaboration, c’est un véritable partenariat et le début d’une aventure qui va durer plusieurs années. Kylie Minogue est très impliquée dans le projet ainsi que son importateur Paul Schaafsma de Benchmark Drinks [connu pour commercialiser d’autres vins de stars comme ceux du joueur de cricket Ian Botham ou de l’acteur irlandais Graham Norton]. Il est aussi notre importateur, ce qui va nous servir d’accélérateur pour nos vins à l’international. Nous avons envoyé à Kylie plusieurs échantillons par la poste pendant la période Covid et elle nous a donné son avis sur le vin, le packaging, les étiquettes. Il ne s’agit pas juste de mettre son nom sur une bouteille, elle valide tout ». Le cru classé rosé en grenache-cinsault sera disponible au Royaume-Uni où la gamme est déjà très présente mais également en Australie, aux Etats-Unis et en Europe.

Lors de sa visite de quatre jours la semaine dernière au domaine, la chanteuse depuis longtemps amoureuse de la France et en particulier de la Provence, a posé plein de questions, a tenu à rencontrer toutes les équipes, s’est intéressé à l’histoire du château autant qu’à l’élaboration des vins. « Elle est très accessible, conclut Aurélie Bertin. C’est une chouette personne drôle et pleine d’énergie ».