Le 5 mars dernier, Inter Rhône, le Syndicat général des producteurs des Côtes du Rhône et l’Institut français de la vigne et du vin (IFV) ont entériné la création de la société par actions simplifiée (SAS) Institut Rhodanien. Ce changement de statut préfigure une nouvelle stratégie pour les AOC de la Vallée du Rhône et ses opérateurs.

L’Institut Rhodanien créé en 1994, établissement de recherche et d’expérimentation viticole et œnologique, regroupe en association 17 partenaires, des organismes professionnels et techniques de la Vallée du Rhône, tels les syndicats de production, les chambres d’agriculture, les établissements d’enseignement viticole…

Philippe Pellaton, nouveau président d’Inter Rhône élu fin 2020, a souhaité recentrer la gouvernance interprofessionnelle, en associant le Syndicat Général des Côtes du Rhône et l’Institut Français de la Vigne et du Vin. En clair, ces organismes contribueront financièrement. Les partenaires historiques, sous convention, poursuivront leurs collaborations à hauteur de leurs compétences.
Pour le nouveau président, « il s’agit de mettre en œuvre des plans d’action adaptés à la stratégie des AOC de la Vallée du Rhône, afin de ne pas financer des recherches plus larges. La feuille de route n’est pas encore finalisée totalement. D’ici deux à trois mois de réflexion, il y aura un arbitrage du conseil d’administration. Les thèmes seront calés en juin, au moment des engagements budgétaires pour l’année suivante ».

Les nouvelles orientations prendront en compte les attentes sociétales en matière d’enjeux environnementaux au vignoble, ainsi que la diversification et l’adaptation des vins rouges, blancs et rosés. Autres exemples, les alternatives au changement climatique et à la transition écologique, le potentiel de production face au dépérissement du vignoble, l’accompagnement vers la réduction des intrants… Pour cela, l’appui des partenaires historiques et leurs compétences, permettront la mise en œuvre des projets de ce vaste programme R&D.

Afin de vulgariser et communiquer les nouvelles actions et recherches de l’Institut Rhodanien, il est prévu la refonte du site Internet permettant la mise à disposition de données. De même, la promotion des activités et travaux se fera via les Rencontres Rhodaniennes, ces journées de conférences et d’ateliers destinées aux professionnels.
Ce changement de statuts augure de nouvelles perspectives et préfigure un pôle d’innovation technologique d’excellence de la Vallée du Rhône, apportant des réponses concrètes aux problèmes des entreprises de la filière.