(photo : XTU/Studio MB/Cité du Vin)
(photo : XTU/Studio MB/Cité du Vin)

Quatre ans après son ouverture, le lieu désormais emblématique de Bordeaux continue à surprendre chaque semestre. En 2020, place à une exposition dédiée à l’Antiquité du 10 avril au 30 août, entre autres nouveautés…

Plus d’un million et demi de visiteurs ont franchi les portes de la Cité depuis son ouverture en 2016, 416 000 visiteurs de 178 nationalités ont été accueillis en 2019, et ce malgré les mouvements sociaux des gilets jaunes… Nul doute, la Cité du Vin convainc. La recette de ce succès ? Une programmation finement étudiée, avec chaque semestre une nouvelle exposition, mais aussi une pincée d’innovation, que ce soit à travers l’institution de nouveaux formats ou une pincée de nouveauté dans les rendez-vous incontournables, à l’instar des cycles récurrents. Tour d’horizon.

Un souffle antique avec l’exposition « Boire avec les dieux »

Imaginée par la Fondation pour la culture et les civilisations et les co-commissaires Jean-Yves Marin et Isabelle Tassignon, la 4e exposition temporaire artistique « Boire avec les dieux » invite à une plongée dans la mythologie. Une cinquantaine d’œuvres antiques, dont des prêts exceptionnels du Musée du Louvre, la Fondation Gandur pour l’Art et du Musée national archéologique d’Athènes, ainsi que trois créations monumentales conçues spécialement par des street-artistes, valorisent les liens étroits entre le vin, les dieux et les hommes. Comme à l’accoutumée, une programmation dédiée sera proposée pendant l’exposition autour de rencontres, conférences, dégustations, spectacles…

Trio de nouveaux rendez-vous

Pour s’inscrire dans l’actualité, la Cité du Vin a imaginé trois formats inédits. Le 1er février, s’ouvrira la première rencontre « Vin & Santé : paradoxes et vérités ». Médecins, historiens, sociologues, éducateurs, économistes… se rencontrent autour du Professeur Jean Saric, ancien chirurgien hépatique au CHU de Bordeaux, pour débattre des préconisations contradictoires en la matière.
Les 11 février et 31 mars, en partenariat avec le FC Girondins de Bordeaux, place au sport avec l’« avant-match ». À quelques jours des rencontres entre l’équipe bordelaise et le Dijon Football Côte-d’Or, puis le stade de Reims, tour d ‘échauffement avec un match de dégustation de trois vins de ces deux régions.
Le 19 février, c’est le moment de réviser vos classiques musicaux avec « Et bien chantez maintenant ! ». Le temps d’une soirée, les jeunes artistes de la licence « Musiques actuelles, Jazz et Chanson » de l’université Bordeaux Montaigne réarrangent et interprètent les grands titres du répertoire de la chanson française (Aznavour, Juliette, Leprest, Nougaro, Vian…) rendant hommage au vin.

Deux nouveaux ateliers en 2020

Déjà richement pourvue en ateliers œnoculturels, la Cité du Vin enrichit encore sa proposition.
Du 7 janvier au 3 avril (du lundi au vendredi à 16h), « Terroirs du monde » invite à découvrir la typicité de trois régions viticoles à travers trois vin, et vient ainsi s’adjoindre aux ateliers en journée (atelier Découverte, atelier Bordeaux, atelier Polysensoriel, atelier Famille).
Pour célébrer les 100 ans du caviar en Aquitaine, le 4e jeudi du mois (à 18h30 et 20h30), « Vins et caviar d’Aquitaine » vient quant à lui compléter le panel d’ateliers after-work (ateliers Vins et chocolats du monde, Vins et fromages du monde et Vins du monde). Un atelier 100 % local pensé en partenariat avec Sturia et l’Union des Grands Crus de Bordeaux.
L’atelier Vins et tapas, lancé à l’automne 2019, sera également de retour autour de quatre vins du Mexique le 29 mai (dans le cadre de La Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes), puis d’Espagne le 26 juin.
Le tout, sans oublier, le premier samedi du mois, une visite guidée ou un atelier adapté à tous les publics lors des rendez-vous de l’accessibilité.

Parmi les incontournables

Les habitués de la Cité du Vin retrouveront les cycles « Grands Entretiens », « Des Vignes et des hommes », « Ciné Gourmand », « Les vendanges du Savoir », avec une programmation renouvelée. Au programme parmi les temps forts : en entretien, Hubert de Boüard le 23 janvier, Thierry Germain le 18 mars, et Olivier Poussier le 13 mai. Les projections-dégustations « Des Vignes et des hommes » inviteront à des voyages à travers la Polynésie, le Canada, la Géorgie, la Hongrie, les États-Unis ou encore le vignoble bordelais. Au menu des « Vendanges du savoir », le 21 janvier, la projection-rencontre des « Aux armes vignerons ! » fera revivre la révolte sociale des vignerons dans les années 60/70, et une balade savante le 13 juin s’articulera autour du vin et du développement durable. Sur les écrans, deux ciné-gourmands avec Chef Jesus mettront à l’honneur les films « Les Mille et une recettes du cuisinier amoureux » de Nana Djordjaze le 12 février et « Le Chocolat de Lasse Hallström » le 1er avril.

Voir l’agenda de la Cité du vin